Éclair au Chocolat par La Maison du Chocolat

Ah ! Le chocolat… Nous en faisons une religion. Nous l’aimons en blanc, nappant langoureusement la langue en fondant sur les papilles, nous l’aimons quand il est au bon lait entier, suave et s’épanchant avec douceur, mais nous le préférons surtout quand il est noir, absolu, intense, brutal et profond, dévoilant ses arômes capiteux quand nous le réchauffons entre les lèvres puis quand nous le glissons doucement contre le palais, en le laissant peu à peu se liquéfier dans notre bouche, sans y mettre les dents, sans le brusquer, en lui permettant de s’épanouir et de nous surprendre. L’Éclair au Chocolat Noir de La Maison du Chocolat nous donnera-t-il toutes ses sensations indispensables ? Vérifions par nous-mêmes car nous ne croyons que ce que nous goûtons.

Continuer la lecture de « Éclair au Chocolat par La Maison du Chocolat »

Tarte Griotte Pistache par L’Etoile du Berger

La nuit a cette capacité de transformer les sentiments, de nous faire miroiter le bonheur, ce persistant mirage. Quand certains mots sont susurrés à nos oreilles, nous voudrions tant les croire… Hélas, l’amour est court et la lucidité du jour qui se lève ne tarde jamais à poindre… Et nous invoquons à nouveau la nuit, pour qu’elle revienne, et qu’elle nous rende pour une fois ses mensonges ! Parfois nous y tenons plus que toute notre réalité. Ainsi une tarte qui n’en a pas l’air peut-elle être quand même appelée de cette façon ? Est-ce un mensonge, et pourquoi ne pas le croire aussi ? Vérifions la chose avec la Tarte Griotte Pistache par L’Etoile du Berger, enseigne de Franck Debieu. Continuer la lecture de « Tarte Griotte Pistache par L’Etoile du Berger »

La Fraise par Nanan

Tout commençait avec quelques petites fleurs blanches qui apparaissaient un jour dans le feuillage… Il n’y en avait jamais beaucoup, et jamais assez à notre goût, mais c’était déjà la promesse des délices à venir. Puis apparaissaient les fruits au gré de nos visites quotidiennes au jardin, d’abord tous petits et blancs, nous les regardions grossir chaque jour avec une impatience renouvelée. Ils rougeoyaient trop lentement, et les fraises ne devenaient jamais aussi grosses que nous les imaginions dans nos rêves les plus gourmands… Un beau matin nous obtenions la permission de les cueillir après avoir tant et tant attendu, nous les comptions au creux de notre main et nous les savourions une à une, mais le plaisir était toujours trop court. Tous ceux qui, dans leur enfance, avaient des fraisiers dans leur jardin savent ce qu’il en est… Retrouverons-nous cet amour du fruit avec La Fraise de la pâtisserie Nanan ? Continuer la lecture de « La Fraise par Nanan »

Le Muguet par Patrick Roger

Petites cloches blanchâtres qui apparaissent dans les sous-bois à cette saison, les fleurs du muguet regardent timidement la terre et ne semblent pas vouloir relever leur petite tête, comme n’osant pas croire qu’on puisse les apprécier autant, de peur qu’une réalité plus sombre ne les rattrape. Mais la déception est-elle forcément au bout de nos sentiments ? Parfois il faut oublier ces questionnements, car la beauté n’est que trop éphémère, et pendant ces brefs moments où elle nous est donnée sachons l’accepter et l’aimer telle qu’elle s’offre à nous, aujourd’hui, au lieu où nous sommes, et demain sera loin. En ce premier Mai, ces petites fleurs si belles et si fugaces se trouvent aussi chez les chocolatiers parisiens dans des versions bien gourmandes ! C’est ce que propose en ce moment le chocolatier Patrick Roger, et c’est bien ce que nous comptons déguster attentivement. Continuer la lecture de « Le Muguet par Patrick Roger »