La Rosat par Le Jardin Sucré

Les pâtisseries florales divisent l’opinion ! Certains les adorent, d’autres les abhorrent ! Mais en bons soldats nous goûtons à tout, c’est notre devoir. Nous avons donc choisi un entremets que nous avons cueilli comme une fleur, « La Rosat » proposée à la pâtisserie Jardin Sucré. Il possède des saveurs de framboise, de géranium et de citron, une intéressante association que l’on ne trouve pas partout. Nous le dégustons et vous disons tout. Continuer la lecture de « La Rosat par Le Jardin Sucré »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.

L’essaim de la Reine par Michaël Bartocetti chez Fou de Pâtisserie

« Couvrez ce sein, que je ne saurais voir. Par de pareils objets les âmes sont blessées, et cela fait venir de coupables pensées. » disait Tartuffe à Dorine, lui tendant un mouchoir. Mais qu’il est sot ! Qu’y a-t-il donc à cacher ? Nous objectons ! Il faut tout délivrer, tout mettre à la lumière du jour, sortir cette énergie qui bourdonne sourdement dans le corps : au diable les restrictions sociales, il faut libérer l’essaim ! Envoyez les hormones, balancez les particules, et jouissez de cette énergie printanière qui fait tout fleurir, tout croître, tout se multiplier. Elle est en nous, mais sera-t-elle aussi dans l’Essaim de la Reine ? Il n’y a qu’une seule chose à Faire : il nous faut goûter cette création du chef pâtissier Michaël Bartocetti, qui a été furtivement vendue à la boutique Fou de Pâtisserie. Continuer la lecture de « L’essaim de la Reine par Michaël Bartocetti chez Fou de Pâtisserie »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.

Tarte au Chocolat et au Grué de Cacao par Julien Dechenaud

C’est une chose indescriptible que l’attirance et la crainte qu’ils suscitent en nous. Dans notre voilier au milieu de l’océan, nous entendons le doux bruit des flots qui remuent l’embarcation. Nous tentons de les regarder, mais ils sont noirs comme une encre de Chine, parfaitement insondables à cette heure de la nuit. Il se dessinent à peine à la faible lumière émise du haut de notre gréement, pour disparaître aussitôt dans une obscurité totale. Et c’est dans leur bercement si calme que nous pouvons imaginer tous les dangers, toutes les choses inconnues qui nous épouvantent et nous appellent à la fois. Un faux pas et nous les rejoignons… Un faux pas et nous tombons dans les flots noirs d’une Tarte au Chocolat et au Grué de Cacao par Julien Dechenaud. Mais nous l’avons peut-être voulu. Continuer la lecture de « Tarte au Chocolat et au Grué de Cacao par Julien Dechenaud »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.

Le Chou à la Fraise par Senoble

Coquette est la fraise qui rougit au soleil du printemps, et grand est notre appétit ! Si nous la trouvons mignonne sur sa plante, elle nous semble encore plus désirable dans les pâtisseries. Mais attention ! Pas n’importe lesquelles. Il nous semble ainsi que les choux sont un écrin de choix pour ce fruit si délicieux, et c’est chez Senoble que nous avons mis la main sur un Chou à la Fraise qui ne demande qu’à être auditionné ! Innocent ou coupable, son entrée au Tribunal des Gâteaux est libre mais sa sortie ne le sera pas ! Car nous le mangeons aussitôt et vous le décrivons dans ses moindres détails. Continuer la lecture de « Le Chou à la Fraise par Senoble »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.

Cake aux Fruits Confits par Petrossian

Ah ! Que l’obéissance aux conventions est réconfortante parfois ! Nous y goûtons comme à un mets de choix, réservé à quelques occasions. Car certaines choses nous rappellent combien sont délicieux les plaisirs les plus classiques, et combien sont agréables les eaux chaudes de la convenance sociale. On s’y efface comme dans un oubli, drapés de dignité. Nous nous parons alors des atours de la pureté, et cela ne donne qu’un plus haut prix à tous les secrets que d’autres peuvent entrevoir en nous. Partir à la campagne, boire un thé dans le jardin accompagné d’un cake aux fruits confits, n’est-ce pas le meilleur remède aux turpitudes de la ville qui nous prennent dans leurs filets ? Pauvres de nous qui cédons trop facilement parfois ! Choisissons notre cake de rémission avec soin, découvrons celui de la maison Petrossian. Continuer la lecture de « Cake aux Fruits Confits par Petrossian »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.