Le Basile par Colorova

Notre Basile, c’est l’inattendu qui fait irruption dans notre vie. Un amusant pas de deux s’installe entre nous, et nous glissons ensemble sur un air léger. Il avance, nous reculons. Nous avançons, il recule. C’est que nous aimons jouer tout autant que lui, ce n’est pas de notre faute ! Il est plus malin qu’il n’en a l’air, et cela nous amuse, bien qu’il ait moins de cœur qu’il ne le prétend. C’est ainsi… Il faudra peut-être simplement se résoudre à le goûter ce petit gâteau, tant que nous en avons envie, juste un petit peu. Ce sera gentil. Le rendez-vous est donné chez Colorova, alea jacta est !

Continuer la lecture de « Le Basile par Colorova »

Baba Chocolat Rhum Raisin par Lenôtre

L’on ressent parfois comme une petite douleur au cœur, quelque chose de léger qui nous rappelle son absence. Quand l’autre part, nous redevenons proie au doute. C’est la solitude qui vient abattre notre édifice, qui ronge nos certitudes. Où aller maintenant, à qui parler, qui suivre ? Alors sur le monde qui s’écroule, ce soir nous irons danser. Nous en avons tellement souffert que ce soir nous irons juste danser, nous perdre dans l’œil du cyclone, dans une nuit noire et tourbillonnante comme ces volutes de chocolat sur un Baba Chocolat Rhum Raisin par Lenôtre.

Continuer la lecture de « Baba Chocolat Rhum Raisin par Lenôtre »

Baba au Rhum par Cyril Lignac

Comme si nous étions ivres, nous avions découvert quelque chose en nous que nous n’osions pas accepter. C’était l’évidence soudaine qui nous laissait interdits. Être là, dans cet exil du monde, ce n’était rien et c’était beaucoup. C’était un alcool qui nous envoûtait méthodiquement : une gorgée nous allégeait, un verre nous relâchait, une bouteille entrouvrait une porte sur le fond de l’âme. Nous dérivions irrésistiblement… était-ce du courage ou de la lâcheté ? Au gré de nos courants intérieurs, des vagues nous soulevaient et nous échouaient nulle part. Ensemble, ce n’était rien et c’était beaucoup. Maintenant qu’à l’aube tout s’efface, voyons si l’alcool d’une pâtisserie prolongera notre voyage, vers la douceur d’un Baba au Rhum par Cyril Lignac.

Continuer la lecture de « Baba au Rhum par Cyril Lignac »

Flan à la Fleur d’Oranger par Maison Aleph

Nous pensons en premier à son rire, à cet éclat d’insouciance qui a dû retentir au milieu de toute la noirceur que le monde lui a pu faire voir. C’était la confiance qui défiait l’avenir. C’était l’amour, l’innocence, l’espoir qui gagnaient la bataille ce jour-là. Nous imaginons sa blancheur, désarmante de simplicité. Et nous revoyons encore ce bouquet de fleurs d’orangers entre ses mains, cueilli à la hâte dans un verger voisin. Comme il devait embaumer, comme il devait être délicieux ! Ces fleurs ne mourront jamais dans notre cœur, elles y seront jusqu’à la fin. Et c’est dans un flan que nous retrouvons leur saveur, une pâtisserie orientalisée par Maison Aleph.

Continuer la lecture de « Flan à la Fleur d’Oranger par Maison Aleph »

Fondant au Chocolat et à la Fleur de Sel par VG pâtisserie

Cher Cœur, nous l’oublierons. La lumière de son regard, la douceur de ses paroles, la beauté de son sourire, et toutes ces choses qui nous ont un jour donné l’impression d’être le centre du monde, nous les oublierons. Il paraît que tout finit bien par passer, alors oui, nous l’oublierons. C’est décidé, nous tuerons ce qui nous lie encore, nous arracherons les derniers moments passés ensemble à notre mémoire. Et ce soir, quand nous fermerons les yeux pour nous endormir, une nuit noire coulera sur nous, sombre comme un fondant au chocolat et à la fleur de sel de la pâtisserie VG. Nous nous y engouffrerons sans retour, son souvenir s’effacera alors et nous nous réveillerons à l’aube, légers et libres à nouveau.

Continuer la lecture de « Fondant au Chocolat et à la Fleur de Sel par VG pâtisserie »