Givre sur Fleur de Prunier par Toraya

Le temps passe et poursuit sa course, il nous emporte comme d’insignifiantes particules de poussière, les visages changent, les rêves s’évanouissent, les cœurs se refroidissent… C’est notre bien le plus précieux qui fuit inexorablement, une ressource qui ne fait que diminuer et que rien ne rattrape jamais, ni les efforts, ni l’argent, ni les prières. Alors combien de fois ne voudrions-nous pas que le temps fasse une pause, qu’un moment se prolonge, et que l’on sorte de sa frénésie ? Comme dans l’enfance, où certaines heures ont duré des éternités, ou comme une nature froide et givrée au petit matin où tout semble s’arrêter. La pâtisserie japonaise Toraya propose un namagashi, nom donné à certaines de leurs confiseries traditionnelles, en forme de fleur de prunier recouverte de givre. Voyons si sa dégustation nous fera perdre notion du temps, pour quelques instants. Continuer la lecture de « Givre sur Fleur de Prunier par Toraya »

Mochis Glacés par La Pistacherie

mochis-glaces-pistacherie-1-tdg

Êtes-vous suffisamment conscients que le danger est partout, même en pâtisserie ? Mais nous sommes de ceux qui ne craignent point le péril, et nous ferons notre devoir ! Nous auditionnerons ces fameux Mochis qui ont incommodé plus d’un japonais, ils n’échapperont pas à notre justice. Ce sont des spécialités d’origine chinoise très répandues au Japon. Les voici dans leur version glacée proposée à La Pistacherie ; nous en avons soigneusement sélectionné quatre pour les juger rigoureusement. Continuer la lecture de « Mochis Glacés par La Pistacherie »

Yuki-Musume par Yamazaki

yamazaki-yuki-musume-1-tdg

Balayons d’un revers de main la banalité car parfois, nous voulons de l’originalité et des desserts exotiques. Les pâtisseries japonaises sont de parfaits sujets d’étude pour notre science, alors dirigeons-nous d’un pas déterminé vers la pâtisserie japonaise Yamazaki et goûtons leur Yuki-Musume. Que se cache-t-il derrière cette mystérieuse appellation? Continuer la lecture de « Yuki-Musume par Yamazaki »