Galette des Rois par Jacques Génin

Les premières notes de la chanson me mirent de bonne humeur. Je commençai alors à entonner quelques mots, puis quelques vers qui menèrent crescendo au refrain idiot et monosyllabique qui fut une explosion ! Alors que nous n’osions pas nous parler tous les deux, voilà que nous chantions ensemble ce refrain entêtant, pour aussitôt nous taire, comme honteux. Dans ce moment où nous nous permîmes de lâcher prise, nous pouvions vraiment voir l’un dans l’autre sans masque. C’était une porte entrouverte, que nous avions rapidement refermée. La musique crée des moments fugaces, des bulles d’émotion. De la même façon quand je pense à une bonne galette des rois, il faut qu’elle puisse chanter à mes oreilles quand elle craque à la découpe. J’ai besoin de cette musique éphémère pour m’ouvrir le cœur et mettre de la frangipane dedans. Voyons si la Galette des Rois par Jacques Génin saura me faire sa sérénade.

Continuer la lecture de « Galette des Rois par Jacques Génin »