L’Excentrique par Les Merveilleux de Fred

Avec les années, nous nous sommes rendu compte rapidement de nos différences. Les choses qui nous semblaient anodines dans l’enfance devenaient soudain des fardeaux écrasants dans le regard des autres. Pourtant, ne vaut-il pas mieux être atypique que banal et insignifiant ? Doit-on se conformer aux règles établies ? Le prix à payer, nous le connaissons. C’est la solitude. C’est ne jamais trouver sa place. Voilà ce qui se cache derrière la joie des excentriques, derrière le sourire de tous ceux que l’on trouve un peu singuliers. Et que se cache-t-il dans le Merveilleux Excentrique de Fred ? Nous nous y intéressons particulièrement.

Continuer la lecture de « L’Excentrique par Les Merveilleux de Fred »

Tarte Mûre Figue et Cannelle par Un Dimanche à Paris

Comment obtenir le sentiment d’une saison en quelques saveurs, capturer l’air du temps en une pâtisserie ? Alors que l’automne approche, les figues encore chargées du soleil de l’été entrent en scène, les mûres gorgées de leur jus noir et sucré sont fin prêtes à être dégustées. Chez Un Dimanche à Paris, elles s’associent dans une tarte à une note de cannelle qui leur donne cette chaleur douce d’entre deux saisons, cette mélancolie d’un changement imminent.

Continuer la lecture de « Tarte Mûre Figue et Cannelle par Un Dimanche à Paris »

Le Millefeuille par Sébastien Dégardin

La chose la plus étrange avec le sentiment amoureux, c’est le calme après la tempête qu’il cause en nous. Comment se fait-il que l’on s’éprenne de quelqu’un jusqu’à ne plus pouvoir vivre sans penser à son amour, et qu’ensuite tout cela disparaisse ? Où est à présent cette personne que nous avons été, celle qui n’a plus respiré que pour l’autre ? Peut-être qu’une part de nous est déçue de comprendre que tout passe, même les chagrins d’amour… C’est donc vrai qu’on s’en remet finalement… Est-ce triste ou heureux ? Et la vie sera-t-elle une alternance de ces moments, de transcendance et de platitude, de choses qui croustillent et de choses qui réconfortent ? Sera-t-elle un millefeuille, qui alterne pâte feuilletée craquante et crème onctueuse ? Vérifions cela avec la version de cette pâtisserie classique par Sébastien Dégardin.

Continuer la lecture de « Le Millefeuille par Sébastien Dégardin »

Passion Épicée par Christophe Roussel

Nous montions en visant le sommet de cette montagne qui nous semblait inatteignable quelques jours plus tôt. Près du but, ce fut la neige que nous rencontrâmes, éblouissante au soleil, fraîchement laissée par la tempête de la veille. Chaque pas que nous faisions partait alors dans deux directions à la fois, nous faisait monter en altitude vers notre destination future, et nous faisait glisser vers le passé, vers cet enfant transi de froid dans la montagne enneigée. Ce qui nous souvenait de ces années nous frappait dans les jambes, semblait s’accrocher à nos pieds, nous appesantissait en ricanant. Tout nous revenait : les chutes, le froid, la défaite. Pourtant ce sommet que nous entrevoyions nous appelait, nous exhortait à ne pas chanceler, à nous départir de nos craintes et à réécrire une autre histoire. La vue fut magnifique une fois arrivés. Épuisés, en sueur, mais heureux d’une joie rédemptrice. Cette montagne, c’était notre conquête. Et depuis, nous en conquérons d’autres, de multiples Mont-Blancs, ou encore ce petit entremets ayant la forme d’une montagne enneigée. Voyons si nous savourerons tout autant cette « Passion Epicée » par Christophe Roussel.

Continuer la lecture de « Passion Épicée par Christophe Roussel »

Le Flan par Farine & O

« Je vais passer un mois dans le village. J’y vais seule, c’est sûrement la dernière fois. » Les cahots de ce chemin de montagne secouaient le bus où notre vieille voisine nous annonça la destination de son dernier séjour d’été. Elle commença à nous parler de sa voix frêle sans prévenir, comme si elle jetait des mots dans le vide, n’ayant peut-être pas remarqué notre présence à côté d’elle. Courbée sous ses 92 ans, elle pensait ne plus avoir le temps. Ce serait son dernier voyage, un retour aux sources disait-elle. Nous l’écoutâmes sans déranger son flot de paroles, sans être certains s’il s’agissait de tristesse ou de joie qu’elle exprimait. Nous descendîmes du bus avec cette incertitude troublante, et parfois salvatrice, cette hésitation qui nous fait vouloir vivre et tout essayer. Les choses que nous aimons, nous les voulons toutes, maintenant. En pâtisserie, nous goûterons toutes les créations les plus sophistiquées comme les plus simples, tel un flan classique chez Farine & O.

Continuer la lecture de « Le Flan par Farine & O »