Tarte Cerise Verveine par Sain Boulangerie

Un petit garçon est tombé de vélo. Il a roulé par terre et s’est retrouvé quelques mètres plus loin dans la pente. Ses genoux étaient écorchés et ses yeux pleins de larmes. Personne ne l’a regardé, personne n’est venu le relever, personne ne l’a consolé. Seul le vent a soufflé sur ses plaies. Le silence a étouffé ses sanglots. Il ne remontera plus jamais sur son vélo, il attend toujours au bord de la route. De ses genoux coule un liquide rouge qu’il ne comprend pas, d’une couleur aussi profonde que des cerises arrivées à pleine maturité, comme celles que l’on trouve sur la Tarte Cerise Verveine par Sain Boulangerie.

Continuer la lecture de « Tarte Cerise Verveine par Sain Boulangerie »

Feuilleté Praliné par Boulangerie Sain

C’est une lame lente qui s’enfonce dans la blessure, mais elle ne nous fait plus crier. Est-ce vrai que l’on s’habitue à tout ? S’ennuie-t-on aussi de la douleur ? Car dans un monde où nous sommes trop lucides nous ne voulons parfois que détourner le regard : fermer les yeux, ne plus rien ressentir, nous laisser dériver… Anesthésie générale. Le plafond remonte peu à peu, le lit redevient immense. Nous nous roulons en boule, nous nous refermons comme ce Feuilleté Praliné de la Boulangerie Sain qui s’enroule sur lui-même. Continuer la lecture de « Feuilleté Praliné par Boulangerie Sain »