Éclair Brest par Gilles Marchal

Il nous tient à cœur d’agir pour les autres, et de les accompagner à la mesure de nos moyens. Nous essayons de faire de notre mieux, parfois avec tact, parfois maladroitement. C’est que nous imaginons pouvoir créer un monde plus juste… Pourtant, le monde ne nous a rien demandé. Il n’en a probablement rien à faire de nous. À quoi servira cet altruisme que nous pensons avoir si la vraie réalité est l’égoïsme, le nôtre et celui des autres ? Il y a des moments où l’amertume d’un renoncement se distille dans notre quotidien. En un éclair, l’échafaudage de nos idéaux se fracasse contre la nature humaine. Les faux-semblants reviennent, comme un éclair qui veut se faire passer pour un Paris-Brest. Dégustons cet énergumène trouvé dans la pâtisserie de Gilles Marchal.

Continuer la lecture de « Éclair Brest par Gilles Marchal »

Tarte au Citron Meringuée par Gilles Marchal

Juste après l’orage qui avait déchiré le ciel, ce qui nous avait perdu c’était le brouillard. Il s’intensifiait dans un silence inquiétant au fur et à mesure que nous avancions, noyant les arbres et les buissons dans son épaisseur, déroulant ses flots laiteux sur toute la région. La forêt devenait de plus en plus profonde, sa frontière était sans cesse repoussée, et les chemins tortueux traçaient un labyrinthe inextricable. L’endroit nous semblait défendu, pourtant il se refermait sur nous comme un piège. Nous y étions pris comme les petits dés de citrons dans la forêt de meringues sur la Tarte au Citron par Gilles Marchal, qu’il faudra traverser à chaque bouchée pour arriver à la crème acidulée qui nous est promise en dessous.

Continuer la lecture de « Tarte au Citron Meringuée par Gilles Marchal »

Choco-Lisa par Gilles Marchal

Ils nous ramènent à notre enfance, par leur simplicité, par leur douceur, par leur justesse… Certains desserts nous projettent loin derrière les barrières construites dans nos vies d’adultes, nous font revenir à ce temps où l’on léchait la cuillère avec délice en gardant un œil inquiet sur le dessert qui diminuait petit à petit, raclant ensuite le fond du pot, le retournant et le secouant, essayant de rassembler les dernières coulures de crème qui nous échappaient malgré nos efforts redoublés. Le monde se résumait pendant quelques instants à ce petit pot de crème qui emportait toute notre attention quand on arrivait à mettre la main dessus. Mi-chocolat et mi-vanille, le Choco-Lisa par Gilles Marchal se rapproche de ces douceurs simples qui nous ont marqués. Mais quel effet nous fera-t-il à sa dégustation ? Continuer la lecture de « Choco-Lisa par Gilles Marchal »

Assortiment de Biscuits par la Compagnie Générale de Biscuiterie

compagnie-generale-biscuiterie-1-tdg

Ah ! Vous raconterons-nous la frustration suprême, celle dont peu d’entre nous s’en sont remis depuis l’enfance ? Quelles stratégies fallait-il élaborer pour s’approcher à pas de loup d’une haute étagère, monter subrepticement sur une chaise ou une table pour enfin atteindre la fameuse, la désirable, la précieuse boîte métallique de biscuits qui trônait imperturbable au dessus de nos têtes et qui nous narguait des jours durant ! Une fois la boîte en notre possession, avec quelle délicatesse et avec quel silence religieux fallait-il l’ouvrir sans se faire prendre, seulement pour y glisser une petite main ! Et c’est à cet instant-là que l’implacable désespoir nous frappait droit au cœur: non, il n’y avait aucun biscuit dans cette maudite boîte. Le poing serré nous enragions, c’était encore du matériel de couture qu’elle contenait! On ne nous la referait plus aujourd’hui, nous avons acheté une boîte entière pour nous à la Compagnie Générale de Biscuiterie de Gilles Marchal, et nous l’auditionnerons biscuit après biscuit. Continuer la lecture de « Assortiment de Biscuits par la Compagnie Générale de Biscuiterie »

Charlotte à Montmartre par Gilles Marchal

gilles-marchal-charlotte-montmartre-1-tdg

Nous frémissons en songeant au froid qui nous guette en décembre, et nous formons déjà la délicieuse idée de l’affronter en étant intimement emmitouflés dans nos manteaux les plus doux et les plus chauds. Le moment est venu où la ville commence à ralentir et à rentrer dans un délicieux rêve hivernal. Nous montons à Montmartre pour admirer Paris qui s’étale sous nos yeux, la capitale ronronnante sous les cheminées qui fument paisiblement, bercée par ce vague tumulte qui se dégage des boulevards et qui vient jusqu’à nous. Chaque instant étant propice aux plaisirs de l’existence, nous flânons d’un pas leste mais décidé jusqu’à la pâtisserie de Gilles Marchal, où nous arrêtons cette fois une Charlotte en habit de Mont-Blanc. Voyant clair dans son jeu, nous l’interpellons pour une audition en bonne et due forme. Continuer la lecture de « Charlotte à Montmartre par Gilles Marchal »