Félicien par La Meringaie

Longtemps nous étions restés dans cet endroit que l’autre avait déserté. Nous frissonnions en pensant à son souvenir, nous nous accrochions à ce qui nous restait, un objet, une écriture, une odeur… les reliques d’un temps révolu. Nous l’admirions, car cela nous permettait de fuir tout ce que nous étions. Et nous avions vraiment pensé que nous nous retrouverions un jour. Mais que nous restait-il de tout cela ? Il n’y avait plus rien autour de nous. Alors un jour, nous partîmes aussi. Sur une autre voie nous nous engageâmes, un chemin enneigé, froid à figer tout ce que nous avions ressenti par le passé. On s’enfonçait dans la neige d’une légèreté et d’une blancheur à nous faire tout oublier, comme une meringue moelleuse et roulée dont La Meringaie s’est faite une spécialité.

Continuer la lecture de « Félicien par La Meringaie »

Verrine Félicité par La Meringaie

Il est en mille morceaux, brisé, écrasé… Que le cœur peut endurer de choses! Les blessures ne se refermeront plus, mais le cœur renaît quand même. Il a la beauté mélancolique d’un champ de ruines dont la splendeur réside dans son histoire, bien plus que dans ses débris. Et si l’on rassemble ses miettes, il aura toujours encore quelque chose à nous dire, une expérience à nous faire vivre. Mais il faut le faire, et c’est ainsi que les miettes d’une meringue rassemblées dans une verrine redeviennent un dessert plein de promesses, celles de Félicité chez La MeringaieContinuer la lecture de « Verrine Félicité par La Meringaie »

Honorine par La Meringaie

la-meringaie-honorine-1-tdg

Peut-on s’appeler Honorine et donner quand même du plaisir ? Hélas, qu’un simple prénom est préjudiciable quand il semble si vertueux ! Mais peut-être bien qu’une joueuse ingénue se cache derrière cette petite robe blanche immaculée. Vendue à la Meringaie, une nouvelle pâtisserie parisienne spécialisée dans les meringues, Honorine ne semble pas manquer de piquant. Lumineuse sous sa couronne d’agrumes, nous la découvrons méthodiquement pour une étude approfondie. Continuer la lecture de « Honorine par La Meringaie »