Cirrus par Philippe Conticini

Moi qui pensais que tu avais disparu un matin d’hiver, que je t’avais égaré dans mon brouillard, sans aucune explication, j’avais tort. Tu n’avais pas disparu, tu t’étais évadé. Tu avais choisi ton moment et, avec la ponctualité que je te connaissais, tu t’étais libéré d’un monde qui te deviendrait hostile, de murs qui limiteraient ton horizon, d’un corps qui t’emprisonnerait, d’une tête qui te malmènerait. Ce fut silencieux. Cette évasion qui s’était faite sans mots, dans le calme, j’en découvris la saveur dans un Cirrus par Philippe Conticini, où le Cannabidiol libéra doucement mes pensées d’une réalité qui voulait les contraindre.

Continuer la lecture de « Cirrus par Philippe Conticini »

[New York] Chapitre 10: Vol de Nuit – Hootie le Hibou par Dominique Ansel

Nous avons quitté l’aéroport John F. Kennedy depuis quelques heures dans un vol de nuit à destination de Paris. Les lumières de la cabine sont éteintes, tout est calme dans l’obscurité où baignent les passagers et l’on n’entend plus que le sourd vrombissement des réacteurs dans cet oiseau de métal. Un frisson nous parcourt en pensant aux abysses que nous survolons, suspendus entre le ciel et l’océan atlantique… le temps s’allonge, les minutes s’écoulent lentement… ou ne s’écoulent-elles plus ? Nous somnolons, nos songes nous réveillent mais nous nous engourdissons à nouveau. Les souvenirs de New York nous reviennent, des tours, des parcs, des bars, la circulation, la foule, les sirènes retentissantes… Et dans cette nuit enténébrée nous souvient encore l’image d’une dernière douceur que nous avons dégustée à Soho, un petit hibou nommé Hootie mis au point par Dominique Ansel. Bien que sa création la plus célèbre soit le Cronut, nous nous intéresserons plutôt à l’une de ses pâtisseries pour clore notre voyage. Continuer la lecture de « [New York] Chapitre 10: Vol de Nuit – Hootie le Hibou par Dominique Ansel »