Miel de Montagne en Rayon par La Maison du Miel

la maison du miel

Restons vierges de toute intervention humaine aujourd’hui, revenons à l’état originel et refusons la main de l’Homme qui veut s’immiscer partout ! Ah nous avons beau être Parisiens, il est quand même vrai que bien au fond de nous notre esprit est champêtre, et que dans nos pensées nous vagabondons sans cesse dans les prairies et les montagnes, sautillant de buisson en buisson, faisant résonner nos éclats de rire dans les vallons en fleur. Dégustons donc une friandise que la nature produit et nous offre déjà emballée, prête à être savourée. Il s’agit de miel de montagne encore en rayon, proposé à La Maison du Miel et logé dans la cire produite par les abeilles elles-mêmes ! Jugeons si ces petites bestioles qui piquent ont bien travaillé.la maison du miel

la maison du miel

Cette friandise se compose de cire d’abeille et de miel de montagne. L’ensemble est logé dans un cadre en plastique ouvert des deux côtés et que l’on peut détacher en tirant sur un de ses côtés pour en désolidariser le contenu.

la maison du miel

Le Miel en Rayon fabriqué par les abeilles de la montagne et proposé à La Maison du Miel pèse 94 grammes, cire comprise, et coûte 4,90€. Les dimensions du cadre sont de 83 mm de longueur, 65 mm de largeur et 34 mm de hauteur, mais il n’est pas intégralement rempli, les abeilles faisant ce qu’elles veulent.

la maison du miel

la maison du miel

À l’ouverture de la boîte protectrice en plastique se dégage un fort parfum de cire qui nous rappelle fortement celui des bougies en cire d’abeille. C’est une odeur assez enveloppante et facilement reconnaissable pour ceux qui en ont déjà fait brûler. La cire est opaque aux endroits où elle est épaisse mais translucide quand elle est fine, comme au niveau des opercules refermant chaque alvéole, laissant deviner le précieux liquide encapsulé. Notons que sa forme n’est pas parfaitement régulière car elle est fabriquée par les abeilles et non pas mise à leur disposition par l’apiculteur comme cela peut être le cas. Les abeilles consomment beaucoup de miel pour fabriquer cette cire.

la maison du miel

La découpe du rayon est facile, la structure alvéolaire offrant une bonne résistance à l’écrasement. Instantanément les alvéoles cèdent mais restent droites, et le miel dont elles sont pleines à craquer se déverse langoureusement et abondamment. On peut alors admirer la structure des alvéoles disposées en rhombe pour optimiser l’espace, un travail fait par les abeilles qui chauffent, pétrissent et affinent la cire pour obtenir ces formes géométriques.

la maison du miel

Le miel qui s’écoule est limpide, assez liquide et d’une couleur jaune clair. En le reniflant nous ressentons un parfum que nous qualifierons de floral, mais aussi une note légèrement aigre. Il s’agit d’un miel polyfloral pouvant être fait avec des abeilles qui ont butiné des fleurs d’anthémis, d’aubépine, de trèfle, de diverses graminées ou d’autres fleurs que nous trouvons dans nos montagnes.

la maison du miel

Quand nous le goûtons, ce miel n’a pas la saveur florale que laissent présager ses parfums. Nous y trouvons plutôt des notes de fruits jaunes et une légère acidité au début. On peut naturellement se tailler des parts directement dans la cire et la mastiquer. Les alvéoles vont se briser dans la bouche tout en libérant leur contenu, et la cire va peu à peu s’agglomérer et finir comme une gomme presque sans saveur que l’on mâche. Certains la recrachent, d’autres l’avalent, c’est selon l’envie.

la maison du miel

VERDICT

Dame Nature n’échappant pas au verdict du Tribunal des Gâteaux, nous avons pu juger le travail des abeilles butineuses de la montagne. Leur miel en rayon proposé à la Maison du Miel est une expérience à vivre pour les amoureux des produits bruts, et pour ceux qui veulent s’assurer d’avoir du miel non coupé avec du glucose ou d’autres produits, chose moins aisée à obtenir qu’il ne le paraît. Nous aurions aimé néanmoins que le cadre utilisé soit en bois et non en plastique. La texture de la cire qui cède et l’effet du miel qui coule et s’épanche sur la langue sont nettement plus intéressants que le miel dégusté à la cuillère. En ce qui concerne le précieux liquide lui-même, il est vrai que nous n’y trouvons pas d’indices qui nous font penser à la montagne, comme le sapin par exemple, mais plutôt un parfum floral et des notes de fruits jaunes. Nous apprécions son aspect limpide et brillant qui contraste avec les alvéoles mates, tout comme sa facilité à couler qui offre un effet gourmand à l’ensemble. Ce produit est la preuve que les choses les plus simples peuvent réellement être des sources d’émerveillement.

Note : Non Applicable

Adresse :

24 rue Vignon, 75009 Paris
Ouvert du Lundi au Samedi de 9:30 à 19:00
Tél : 01 47 42 26 70
www.maisondumiel.fr

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.

Laisser un commentaire