[Sydney] Chapitre 6: Vanité – Cookie au Sésame Noir par Brickfields

Nous nous levâmes en plein milieu d’une nuit que nous passions à Mosman Bay. Nous avions gardé la fenêtre de la chambre ouverte et nous nous en approchâmes pour scruter les environs. Mais la nuit dehors était sombre, c’était une coulée d’encre noire où nous ne distinguions rien. Quelques lueurs venaient de l’intérieur de la maison, éclairaient faiblement le cadre de la fenêtre, mais nous avions beau écarquiller les yeux, nous les frotter, observer attentivement, nous ne voyions que du noir à l’extérieur. Et sur le cadre de cette fenêtre de petites ombres bougeaient, des fourmis s’activaient. Que cherchaient-elles au bord de ce gouffre béant ? Se donner tant de mal, se tuer à vivre, quand il suffirait d’un souffle pour basculer dans le trou. Cela est-il l’aboutissement de nos existences ? Savent-elles que tout se termine dans le noir le plus total ? Noir comme le Cookie au Sésame noir que nous dégustons chez Brickfields. Continuer la lecture de « [Sydney] Chapitre 6: Vanité – Cookie au Sésame Noir par Brickfields »

La Galette des Rois par Maxime Frédéric au George V

Il a réussi à mettre sa galette dans toutes les bouches qui comptent à Paris, et il a piqué notre curiosité. Présent depuis quelques années au palace parisien George V et promu à la tête de la pâtisserie des restaurants étoilés de cet hôtel, le chef pâtissier Maxime Frédéric propose sa nouvelle version de la Galette des Rois qui ne ressemble à aucune autre. Mais tradition, modernité et réinvention font-ils bon ménage ? Rien n’est moins sûr mais nous voulons le savoir ! Alors qu’en est-il de cette galette, quelles sont ses saveurs et quelles peuvent être ses promesses en ce début d’année ? Nous vous disons tout. Continuer la lecture de « La Galette des Rois par Maxime Frédéric au George V »

[Noël] Bûche Caprice Caramel par Les Belles Envies

Il suffit d’un caprice pour tout changer ! Ce petit désir que l’on considère à tort comme une frivolité peut parfois nous connecter à des aspirations bien plus fondamentales. Et Noël étant la période propice à tous les caprices, ou presque, nous ne comptons pas nous en priver cette année. Ainsi nous allons découvrir plusieurs bûches qui pourront terminer leur parcours sur nos tables du réveillon, si et seulement si elles sont jugées favorablement à l’issue de notre minutieuse enquête. Commençons donc les dégustations avec la Bûche Caprice Caramel proposée chez Les Belles Envies, l’enseigne spécialisée des gâteaux à index glycémique contrôlé. Continuer la lecture de « [Noël] Bûche Caprice Caramel par Les Belles Envies »

Cupcakes par Stoney Clove Bakery

Certains disent que tout ce qui est petit est mignon, et avancent les arguments pour nous convaincre ! Mais à ceux-là nous demandons de ranger leurs arguments, et nous rétorquons avec la vraie question dans cette affaire : tout ce qui est mignon est-il nécessairement délicieux ? En ce qui nous concerne, nous ne croyons que ce que nous goûtons, et pour le moment nous ne sommes sûrs de rien. Quand il s’agit de petits gâteaux, nous pouvons par exemple penser à des cupcakes ! Essayons ceux de Stoney Clove Bakery et vérifions ce qu’ils nous font vraiment ressentir. Continuer la lecture de « Cupcakes par Stoney Clove Bakery »

Brioche au Cardamome et à la Cannelle par O/HP/E

C’est un La Majeur qui résonna dans la salle silencieuse de la philharmonie quand le premier violon débuta le prélude de Lohengrin. L’instrument, frotté d’abord doucement par l’archet, émettait un son qui nous sembla comme une main qui s’était posée sur une corde sensible de notre âme. Mais petit à petit, la musique qui s’étoffait avec les bois et qui descendait dans les graves faisait vibrer cette corde, commençait par nous intriguer pour ensuite réveiller en nous des émotions insoupçonnées. Elle si frêle au début se révélait grandiloquente à présent, nous forçait à la suivre, s’immisçait dans notre cœur et devenait menaçante. À son paroxysme, les cuivres se joignirent à l’ensemble et cognèrent sur les portes de notre mémoire, tout l’orchestre exulta d’une musique qui nous traversa comme un spasme et le cymbalier se leva, fit tinter d’un air impérieux ses deux disques de cuivre éclatants sous la lumière, arrosa la salle d’un retentissement fatal qui fit sauter tous les verrous que l’on peut garder en soi. Malgré nous les larmes nous vinrent aux yeux, nous étions exténués, vaincus. Enfin les violons nous bercèrent une dernière fois, revinrent progressivement au calme et bouclèrent avec le début de leur partition. C’est alors que nous nous dîmes que Wagner avait décidément compris quelque chose sur les émotions humaines, sur leur construction, que peu de gens avaient réussi à comprendre. Ce mélange de douceur et de fermeté, cette exigence, pourrons-nous les retrouver dans une friandise telle que la Brioche au Cardamome et à la Cannelle proposée chez O/HP/E ? Réussira-t-elle à accorder le moelleux de sa pâte à la force de ses épices ? Nous chercherons à le savoir. Continuer la lecture de « Brioche au Cardamome et à la Cannelle par O/HP/E »