1001 Feuilles par Maison Aleph

Reviendra-t-il un jour l’Orient qui a tant fait rêver les peintres, les poètes ou les musiciens ? Une contrée lointaine, généreuse, où l’on imagine les fruits gorgés de sucre, les desserts nappés de miel, où l’on savoure le temps qui passe lentement à l’ombre d’un olivier… Et si aujourd’hui nous posons notre regard sur les cendres, si nous nous promenons entre les ruines où retentissent encore les cris, pourrons-nous toujours imaginer les oiseaux qui jadis ont chanté dans les jardins, les cours d’eau qui ont luit comme une lame de couteau sous le soleil, l’amour qui a été aussi profond que la haine ? On voudrait goûter à ce rêve, et peut-être y croire. C’est dans le croustillant des pâtisseries de la Maison Aleph que nous tenterons de le vivre, avec un assortiment de leur Mille et Une Feuilles. Continuer la lecture de « 1001 Feuilles par Maison Aleph »

Le Cheesecake par Borissou

Ah quand on est sur son petit nuage… Que jamais on n’en redescende ! Quand la vie nous sourit, les journées sont légères… On les traverse en flottant, les choses nous sembles inconséquentes. L’impitoyable machine qui fait l’orage est éteinte, enfin nous trouvons un peu de répit. Et il suffit de peu ! Un mot, un regard, un rien qui ne semble atteindre que la surface et qui pourtant fait le lien avec les choses les plus profondes de notre esprit. Ce n’est pourtant pas compliqué, la légèreté de l’être. Pourquoi est-ce si difficile de la comprendre ? On pourrait prendre des leçons du cheesecake de la boulangerie Borissou qui donne l’exemple en la matière. Se voulant doux et aérien comme nous, voyons si les saveurs et les textures que l’on y attend seront au rendez-vous. Continuer la lecture de « Le Cheesecake par Borissou »

Les Canelés Fourrés par Aux Deux Canelés

Les madeleines, les financiers, les beignets, les choux, les éclairs… Tous ces gâteaux se font allègrement fourrer sans rechigner, tant et si bien que nous les trouvons aujourd’hui dans de multiples saveurs des plus classiques aux plus farfelues, toutes plus alléchantes les unes que les autres. Mais à cette entreprise de fourrage manquait un petit résistant bordelais : le fameux Canelé. Mieux vaut tard que jamais, voilà qu’on lui a réglé son compte dans l’enseigne spécialisée Aux Deux Canelés ! Il connaît depuis quelques mois le délicieux sort qui lui est réservé : se faire remplir de crèmes et de compotées, sans doute pour nous plaire davantage ! Inspectons-le dans toutes ses variations et vérifions si le plaisir en est augmenté.

Continuer la lecture de « Les Canelés Fourrés par Aux Deux Canelés »

Dorayaki Baba au Whisky par Tomo

Si la rue Chabanais était aussi célèbre il y a un siècle, ce n’était pas pour ses pâtisseries. Edouard VII, Guy de Maupassant, Salvador Dalí ou encore Marlène Dietrich, pour n’en citer que quelques-uns, font partie de ceux qui ont fréquenté l’illustre Chabanais, autrefois célèbre et luxueuse maison close portant le nom de cette rue. Fauteuil de volupté, baignoire de Champagne, chambres hindoue, mauresque, Directoire ou encore japonaise sont autant d’éléments qui ont fait le bonheur des visiteurs. Mais de nos jours on y va chastement pour se délecter des douceurs franco-japonaises de la pâtisserie Tomo. Grisons-nous d’autres élixirs en toute innocence, et intéressons-nous à leur original Dorayaki Baba au Whisky. Continuer la lecture de « Dorayaki Baba au Whisky par Tomo »

Pavlova aux Fruits Rouges par Le Boulanger de la Tour

Qu’on nous lapide avec des framboises, qu’on nous lance des mûres, qu’on nous gave de myrtilles, qu’on nous noie dans les groseilles, nous ne dirons jamais non. Comment refuser ces petites merveilles juteuses et rafraîchissantes ? C’est impossible, surtout en pareille chaleur ! Elles se laissent manger facilement sur plein de gâteaux et de pâtisseries, et rien n’est plus alléchant que le spectacle de ces fruits rouges abondamment mis sur une Pavlova ! Goûtons celle qui est proposée chez Le Boulanger de la Tour, et voyons si elle tient ses promesses. Continuer la lecture de « Pavlova aux Fruits Rouges par Le Boulanger de la Tour »