L’essaim de la Reine par Michaël Bartocetti chez Fou de Pâtisserie

« Couvrez ce sein, que je ne saurais voir. Par de pareils objets les âmes sont blessées, et cela fait venir de coupables pensées. » disait Tartuffe à Dorine, lui tendant un mouchoir. Mais qu’il est sot ! Qu’y a-t-il donc à cacher ? Nous objectons ! Il faut tout délivrer, tout mettre à la lumière du jour, sortir cette énergie qui bourdonne sourdement dans le corps : au diable les restrictions sociales, il faut libérer l’essaim ! Envoyez les hormones, balancez les particules, et jouissez de cette énergie printanière qui fait tout fleurir, tout croître, tout se multiplier. Elle est en nous, mais sera-t-elle aussi dans l’Essaim de la Reine ? Il n’y a qu’une seule chose à Faire : il nous faut goûter cette création du chef pâtissier Michaël Bartocetti, qui a été furtivement vendue à la boutique Fou de Pâtisserie. Continuer la lecture de « L’essaim de la Reine par Michaël Bartocetti chez Fou de Pâtisserie »

La Fraise par Nanan

Tout commençait avec quelques petites fleurs blanches qui apparaissaient un jour dans le feuillage… Il n’y en avait jamais beaucoup, et jamais assez à notre goût, mais c’était déjà la promesse des délices à venir. Puis apparaissaient les fruits au gré de nos visites quotidiennes au jardin, d’abord tous petits et blancs, nous les regardions grossir chaque jour avec une impatience renouvelée. Ils rougeoyaient trop lentement, et les fraises ne devenaient jamais aussi grosses que nous les imaginions dans nos rêves les plus gourmands… Un beau matin nous obtenions la permission de les cueillir après avoir tant et tant attendu, nous les comptions au creux de notre main et nous les savourions une à une, mais le plaisir était toujours trop court. Tous ceux qui, dans leur enfance, avaient des fraisiers dans leur jardin savent ce qu’il en est… Retrouverons-nous cet amour du fruit avec La Fraise de la pâtisserie Nanan ? Continuer la lecture de « La Fraise par Nanan »

Marius par La Petite Rose

L’élégance et l’équilibre, voilà à quoi nous fait penser le prénom Marius qui a été porté par l’un des plus célèbres chorégraphes classiques français. Nous pensons bien sûr au danseur à Marius Petipa et à la rigueur tarabiscotée de ses chorégraphies dont l’influence est encore présente dans la danse classique. C’est dans la pâtisserie La Petite Rose que nous avons déniché un entremets portant ce même prénom, voyons si nous y retrouvons cet équilibre et cette minutie que son appellation nous suggère. Continuer la lecture de « Marius par La Petite Rose »

Le Gobelin par Huré

hure-patisserie-gobelin-2-tdg

En pleine période estivale, le Tribunal des Gâteaux garde un œil vigilant sur les pâtisseries restées ouvertes. Il fait beau, il fait chaud, et Paris plonge dans une délicieuse langueur, mais nous restons alertes et attentifs. Car la chose est sérieuse et nous avons trop à faire : justice doit être rendue encore partout et en tout temps ! Alors crions haro sur Huré, où nous mettons la main sur un petit Gobelin, entremets au chocolat mexicain que nous passerons au crible. Continuer la lecture de « Le Gobelin par Huré »

Constellation Pêche par Fauchon

fauchon-constellation-peche-1-tdg

Voyageons dans l’espace intergalactique avec la collection estivale de Fauchon, créée par le chef pâtissier Patrick Pailler et très habilement nommée Fruit Fiction. Une petite série de gâteaux d’inspiration spatiale est proposée en ce moment dans leurs boutiques. Etant attirés par les pâtisseries qui titillent aussi bien les papilles que l’imaginaire, c’est vers l’entremets Constellation Pêche que nous nous dirigeons. Nous voilà partis pour une audition sidérante.

Continuer la lecture de « Constellation Pêche par Fauchon »