La Fraise par Nanan

Tout commençait avec quelques petites fleurs blanches qui apparaissaient un jour dans le feuillage… Il n’y en avait jamais beaucoup, et jamais assez à notre goût, mais c’était déjà la promesse des délices à venir. Puis apparaissaient les fruits au gré de nos visites quotidiennes au jardin, d’abord tous petits et blancs, nous les regardions grossir chaque jour avec une impatience renouvelée. Ils rougeoyaient trop lentement, et les fraises ne devenaient jamais aussi grosses que nous les imaginions dans nos rêves les plus gourmands… Un beau matin nous obtenions la permission de les cueillir après avoir tant et tant attendu, nous les comptions au creux de notre main et nous les savourions une à une, mais le plaisir était toujours trop court. Tous ceux qui, dans leur enfance, avaient des fraisiers dans leur jardin savent ce qu’il en est… Retrouverons-nous cet amour du fruit avec La Fraise de la pâtisserie Nanan ? Continuer la lecture de « La Fraise par Nanan »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.

Le Trèfle par Nanan

Enfin les beaux jours commencent à poindre timidement et, après tant de semaines hivernales, le soleil peu à peu réchauffe nos petits cœurs si consolables. Ce sera bientôt le temps de se rouler dans l’herbe sans craindre la honte publique. À nous la pelouse, à nous les pâquerettes, à nous le pissenlit, le muguet et les trèfles ! Surtout ces derniers, car non seulement ils parfument délicatement le gazon, mais ils décorent aussi un petit entremets que nous avons déniché à la pâtisserie Nanan. Jugeons ce Trèfle d’un autre genre. Continuer la lecture de « Le Trèfle par Nanan »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.

Pom’ par Nanan

patisserie-nanan-pom-1-tdg

Il n’est pas toujours nécessaire, ni souhaitable, de trop parler pour se faire comprendre. Un signe, un frémissement ou un regard entendu peuvent suffire, car certains plaisirs ne sont avouables qu’à demi-mot. Il est un fruit dont les Hommes ont fait un symbole des jouissances défendues, pensant à tort qu’il en était ainsi dans les fables. Mais nous, nous croquons dedans à pleines dents ! Retrouvons-le dans cette pâtisserie où il est à peine nommé, discrètement suggéré en une syllabe qui reste accrochée aux lèvres. « Pom’ » est le petit nom de cet entremets proposé par la pâtisserie Nanan, trois petites lettres discrètes qui sonnent comme une fausse pudeur et qui ne font qu’enflammer notre curiosité. Continuer la lecture de « Pom’ par Nanan »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.