Tarte à l’Orange par Gérard Mulot

La carapace que l’on forme autour de soi a tendance à se durcir avec le temps, car on se protège du monde, on apprend le prix des choses. Mais au fond, c’est toujours le même enfant frêle et maladroit qui habite notre corps adulte. Et parfois il suffit d’un souffle pour briser les carapaces les plus solides, pour disloquer nos armures chimériques. Se retrouver ainsi, à nu, peut sauver la vie, réparer l’irréparable, et révéler la douceur chez les personnes qui semblent les plus difficiles à étreindre. Nous sommes alors comme cette Tarte à l’Orange par Gérard Mulot, scellée par une couche de caramel qui, en se brisant, révèle sa douceur insoupçonnée. Nous nous employons à juger sa vraie nature. Continuer la lecture de « Tarte à l’Orange par Gérard Mulot »

Tarte à l’Orange par La Pâtisserie des Rêves

Parmi les titres de livres les plus intrigants figure cet énigmatique « A Clockwork Orange » d’Anthony Burgess qui sera adapté au cinéma pour devenir un film emblématique de Stanley Kubrick, le fameux « Orange Mécanique ». C’est le fait d’associer un fruit, un élément charnel, vivant et pulpeux à l’idée d’un système froid, mécanique et dépourvu de sentiments qui intéressa l’auteur. Déjà en 1962, Burgess analysait ainsi l’évolution d’une société qui réduit l’homme à la forme presque végétative de la non agressivité totale, sous le contrôle de l’Etat moderne auquel la tendance à réduire la liberté est inhérente. De cette société anesthésiée, insipide et indolore naquit alors l’Ultraviolence, notion incarnée par le personnage principal Alex. Ce fut comme une réaction à une tendance fondamentale, un exercice d’une volonté qui se détraque face à une léthargie générale. En y réfléchissant, combien d’oranges mécaniques rencontrons-nous dans nos vies ? Cela n’est-il pas devenu la norme ? Et quelle violence cela crée-t-il dans la société ? Face à l’indifférence et aux âmes mortes, restons riches de nos sensations et savourons chaque expérience qui nous est offerte. Donnons de l’importance aux petits plaisirs, aux douceurs simples qui paradoxalement nous connectent à ce qu’il y a de plus profond en nous. Des plaisirs doux comme cette Tarte à l’Orange par la Pâtisserie des Rêves à laquelle nous accorderons toute notre attention et notre temps pour une audition méticuleuse. Continuer la lecture de « Tarte à l’Orange par La Pâtisserie des Rêves »