Givre sur Fleur de Prunier par Toraya

namagashi toraya

Le temps passe et poursuit sa course, il nous emporte comme d’insignifiantes particules de poussière, les visages changent, les rêves s’évanouissent, les cœurs se refroidissent… C’est notre bien le plus précieux qui fuit inexorablement, une ressource qui ne fait que diminuer et que rien ne rattrape jamais, ni les efforts, ni l’argent, ni les prières. Alors combien de fois ne voudrions-nous pas que le temps fasse une pause, qu’un moment se prolonge, et que l’on sorte de sa frénésie ? Comme dans l’enfance, où certaines heures ont duré des éternités, ou comme une nature froide et givrée au petit matin où tout semble s’arrêter. La pâtisserie japonaise Toraya propose un namagashi, nom donné à certaines de leurs confiseries traditionnelles, en forme de fleur de prunier recouverte de givre. Voyons si sa dégustation nous fera perdre notion du temps, pour quelques instants.

namagashi toraya

namagashi toraya

namagashi toraya

Cette création se compose d’une pâte de riz colorée en rose et prenant la forme d’une fleur, enveloppant un cœur fait d’une purée d’azukis blancs.

namagashi toraya

Givre sur Fleur de Prunier par Toraya mesure 50 mm de diamètre et 25 mm de hauteur. Le spécimen acheté pèse 46 grammes et coûte 5,50€.

namagashi toraya

Ce namagashi, nom donné aux petis gâteaux japonais, est en réalité une création datant de 1711 qui a été gardée par l’enseigne depuis plus de 300 ans. Notons que l’histoire de Toraya remonte à 1586 ! Voyons ce que les Japonais consommaient à l’époque…

namagashi toraya

Le parfum de la pâtisserie est neutre, et l’on y reconnaît seulement l’odeur de la pâte de riz. Cette dernière est colorée en rose, mate à sa surface et brillante sur sa tranche que l’on aperçoit lors de la découpe. Elle est plus épaisse à la base du dessert qu’à sa surface et sa texture caractéristique est proche d’une texture gélifiée tout en étant très élastique. Sa surface est recouverte de petits granules sans saveur particulière qui en facilitent la manipulation sans qu’elle ne colle aux doigts et qui la texturent agréablement.

namagashi toraya

Au cœur du dessert, la purée d’azukis blancs a pris la même forme en fleur. La pâte peut s’en détacher quand on la tire sans y adhérer trop fortement. Cette purée est bien lisse et ne présente pas de morceaux d’azuki, elle est par ailleurs fortement sucrée et compacte. On y ressent facilement le discret goût des haricots. La texture de la purée est proche de celle d’une crème aux marrons mais en moins souple.

namagashi toraya

VERDICT

Givre sur Fleur de Prunier par Toraya est selon nous un dessert qui convainc plus par son aspect que par ses saveurs, somme toute assez basiques monotones. Sa forme est presque impeccable et nette, réalisée avec le plus grand soin. En revanche sa saveur est trop centrée sur l’azuki et pourrait être un peu mieux élaborée, même si elle ravira les amateurs de cet ingrédient japonais. Cette purée d’haricots est fortement sucrée, et elle pourrait certainement être allégée à ce niveau. L’intérieur du dessert offre aussi une possibilité de varier les plaisirs, nous pouvons par exemple imaginer un petit insert fruité et concentré au centre, avec une purée d’azukis plus douce et bien moins sucrée autour. Il n’est pas interdit d’innover en pâtisserie traditionnelle japonaise, même si l’expérience reste intéressante dans tous les cas.

Note : 5,7/10

Adresse :

10 rue Saint-Florentin, 75001 Paris
Ouvert du Lundi au Samedi de 10:30 à 19:00
Tél : 01 42 60 13 00
www.toraya-group.co.jp

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.

2 réflexions sur « Givre sur Fleur de Prunier par Toraya »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.