Tobao par Didier Fourreau

Tobao par Didier Fourreau

Profond, mystérieux, le fondant au chocolat est comme l’étranger d’une nuit qui d’une caresse nous emporte puis d’un bond disparaît, ne laissant derrière lui qu’un souvenir brûlant. Il avance masqué, ne faisant rien paraître de son cœur coulant et intense, cachant sous sa robe sombre tout ce que notre imagination ne sait que trop dessiner, toute l’intensité dont il est capable, toutes les promesses qui nous enchaînent et nous feront toujours revenir à la même source. La voilà qui coule quand nous l’entrouvrons, le chocolat s’épanche, on le rattrape avec la cuillère, avec les doigts, avec la langue… Ultime gourmandise quand nous ne pouvons plus contenir ce qu’il a de meilleur. N’est-ce pas l’un des plaisirs les plus complets ? Nous tenterons de le vérifier avec le Tobao du chocolatier Didier Fourreau. Voyons s’il sera à la hauteur de nos attentes.

Tobao par Didier Fourreau

Tobao par Didier Fourreau

Ce gâteau se compose d’une seule pâte chocolatée moulée sous une forme cylindrique et saupoudrée de sucre glace.

Tobao par Didier Fourreau

Le Tobao par le chocolatier Didier Fourreau mesure 45 mm de diamètre et 59 mm de hauteur. Le spécimen acheté pèse 73 grammes et coûte 2,80€.

Tobao par Didier Fourreau

Une odeur de gâteau au chocolat se dégage de cette douceur, nous rappelant les desserts faits maison de l’enfance. Sur sa surface saupoudrée de sucre glace, un trou à moitié béant laisse imaginer la structure interne et invite à la dégustation.

Tobao par Didier Fourreau

L’extérieur du Tobao est relativement sec et peut être manipulé sans grandes précautions. Sa partie supérieure a formé à la cuisson une très fine croûte qui craque rapidement à la découpe. Nous y découvrons alors comme attendu un cœur plus souple et moins cuit que la périphérie, non loin d’être coulant.

Tobao par Didier Fourreau

La saveur du chocolat dans la pâte est intense, et le cœur souple nous semble comme foisonné, entre une pâte à gâteau et une mousse ! Cela n’enlève rien à sa gourmandise tout en lui ajoutant une touche de légèreté, bien que ce ne soit pas notre préoccupation première quand nous abordons ce genre de friandise.

Tobao par Didier Fourreau

À partir de 1 cm du bas, la texture du Tobao recommence à devenir graduellement plus rigide et adopte la texture d’un gâteau au chocolat moelleux et très friable. Faire toute cette gradation et ces effets dans un aussi petit gâteau montre bien une indiscutable maîtrise de la cuisson.

Tobao par Didier Fourreau

VERDICT

Ne vous y trompez pas, le Tobao par Didier Fourreau saura rassasier vos envies de chocolat les plus pressantes et les plus profondes. Comme on se l’imagine, il a bien cette fine croûte qui craque à sa surface lors de la découpe, un cœur fondant qui a l’originalité d’une texture presque mousseuse, et un corps moelleux et friable, le tout étant fortement chocolaté. Plusieurs effets de texture sont faits avec la pâte constitutive du gâteau, ce qui découle d’une bonne maîtrise de la cuisson. La pâte adhère avec bonheur à la langue et aux dents durant la dégustation, et bien que ce dessert ne comporte pas d’originalité il sait aller directement à l’essentiel.

Note : 9,1/10

Adresse :

Ouvert du Lundi au Samedi de 9:15 à 19:30
87 rue de Courcelles, 75017 Paris
Tél : 01 47 63 93 05
www.didierfourreau.com

 

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.