La Babka des Rois par Babka Zana

babka des rois babka zana

Qui a dit que le beurre connaît des limites ? Que cela est faux et trompeur ! Pendant l’Épiphanie, dire une chose pareille relève du sacrilège. Il n’y a pas de limites au beurre qu’on peut mettre dans les galettes ! On en rajoute comme si notre vie en dépendait. En la matière, Babka Zana propose une sorte de Galette des Rois, une Babka géante à la frangipane dont la riche pâte a été feuilletée généreusement. C’est dans cette pâte mouvante comme des flots de douceur que nous allons nous engouffrer, et en ressortir peut-être glorieux avec une fève assez amusante, mais certainement bien nourris.

babka des rois babka zana
babka des rois babka zana

Cette pâtisserie se compose d’une base briochée garnie d’une frangipane et recouverte de pâte à babka feuilletée, puis décorée de quelques amandes entières ou mondées.

babka des rois babka zana

La Babka des Rois par Babka Zana, dans sa version pour 6 à 8 personnes, mesure 230 mm de diamètre et 50 mm de hauteur. Le spécimen acheté pèse 770 grammes et coûte 35,00€.

babka des rois babka zana

À l’odeur, cette babka sent le sirop de sucre. C’est probablement dû à sa surface moyennement caramélisée. La pâte à babka feuilletée est d’un très bel effet visuel à la surface, avec ses circonvolutions qui mettent en valeur sa couleur dorée. Elle craque légèrement puis révèle un cœur très moelleux. Fortement beurrée, la pâte laisse effectivement la sensation de manger quelque chose de bien riche, ce qui pourrait être clivant pour certains.

babka des rois babka zana

La frangipane quant à elle est disposée en une couche unie sous la babka feuilletée. Elle est granuleuse et développe une bonne saveur d’amande, tout en laissant transparaître une note de rhum bien dosée. Sa couleur est relativement foncée, et son humidité me semble bien gérée. Certains préfèreront une frangipane plus lisse, avec une tendance crémeuse, car dans ce cas en termes de texture on est plus proche d’une crème d’amande.

babka des rois babka zana

À la base de la galette se trouve une pâte briochée non feuilletée plus fine que celle que l’on trouve à la surface. Elle est agréablement moelleuse et légèrement craquante suite à sa cuisson. Fortement beurrée elle aussi, elle nous semble par ailleurs modérément sucrée.

Babka des Rois par Babka Zana

VERDICT

Il n’y a pas à dire, on est dans l’abondance. La Babka des Rois par Babka Zana est généreuse, et elle sait le montrer, par sa taille, son poids, ou sa richesse perçue en beurre. Si l’on prend chacun de ses composants seul, on les trouvera pourtant modérés. Mais mis ensemble, je crois que ce sera peut-être un peu trop riche pour certains – lecteurs aguerris je ne crains pas pour vous. La frangipane pourrait être allégée en sucre pour rééquilibrer le tout. L’ensemble est évidemment très moelleux, donc on n’y retrouvera pas forcément le craquant traditionnel d’une galette, même si ses bordures dorées à la cuisson apportent un peu plus de texture en bouche. Nonobstant, on y retrouve bien le câlin gourmand d’une babka. La fève découverte est amusante, en forme de lama, et insuffle un petit esprit baba cool.

Adresse :

65 rue Condorcet, 75009 Paris
Tél : +33 9 88 02 91 43
www.babkazana.com

2 réflexions sur « La Babka des Rois par Babka Zana »

  1. Bonjour, je n’ai pu m’empêcher de remarquer le récent changement de « ton éditorial » en passant de la 1ère personne du pluriel à la 1ère personne du singulier, ainsi qu’un vocabulaire un peu moins strict ou technique. Aussi bien que la disparition de la note (chose que je regrette un peu).

    Je suis un fidèle lecteur depuis vos tous premiers articles. J’aurais été curieux que vous nous en disiez un peu plus sur les raisons de ces soudains changements.

    Je tenais aussi à vous remercier pour tout votre travail (bien plus grand que ce que la plupart des lecteurs peuvent imaginer), alors que vous n’en faites aucun de profit.

    1. Bonjour Eevee, je suis très touché par votre fidélité, merci de lire encore ces aventures pâtissières depuis tant d’années 🙂

      Effectivement, il y a eu un petit changement de ton récemment. Je ne sais pas comment l’expliquer, c’était une nécessité spontanée. Peut-être que l’année a été très difficile, peut-être que je ne veux plus rajouter du jugement à ce monde parfois impitoyable.

      Je pense que nous avons tous besoin de bienveillance, en tout cas pour ma part je trouve cela essentiel. C’est ce que je tenterai d’apporter, même si ce n’est qu’une goutte d’eau dans la mer.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.