Babka Roll au Chocolat par Babka Zana

Il ne nous semblait pas encore possible d’avoir quelque chose à perdre. Ainsi le monde était donc trop difficile à vivre, nous n’y avions pas notre place. Nous étions terriblement seuls. Pourtant dans ce silence qui nous entourait nous avions décidé de parler, de jeter des mots dans un espace où toutes les âmes semblaient se précipiter. C’était des lettres adressées au vide, mais un jour, nous nous surprîmes à entendre un écho. Le vide pouvait nous répondre. Il y avait, au-delà des barrières, d’autres qui nous comprenaient et qui nous portaient aussi un message. Et ils étaient plus nombreux que ce que nous n’avions jamais pu imaginer. Nos destins étaient liés, nos passions et nos amours, nous nous enchevêtrions enfin, comme le chocolat et la brioche s’entrelacent intimement dans la délicieuse torsion d’un Babka Roll au chocolat par Babka Zana.

Continuer la lecture de « Babka Roll au Chocolat par Babka Zana »

Semla par Nanan

Regardez donc ce petit dessert que nous avons déniché, dodelinant du ventre dans la vitrine de la pâtisserie Nanan ! A-t-on idée d’être aussi dodu, aussi rond, aussi replet ? Est-il juste permis de non seulement être scandaleusement moelleux, mais aussi d’être abondamment garni d’une crème légère qui déborde et fait fi de toutes les règles de bienséance ? Mais c’est d’une insolence ! Nous n’avons qu’une seule envie : le pincer jusqu’à la crème ! Ou bien le mordre, ce serait assez satisfaisant aussi. Nous optons pour la deuxième solution, histoire de voir s’il nous cache une surprise inattendue. Goûtons vite et tirons cette affaire au clair, il le faut.

Continuer la lecture de « Semla par Nanan »

Cinnamon Bun par Circus

Il est bien roulé, il n’y a pas à dire. Et il a déjà été dans toutes les bouches à Paris, sauf la nôtre. Mais cette injustice ne durera pas davantage, puisque nous allons le tester très méthodiquement. Bien que nous ayons entendu le plus grand bien du Cinnamon Bun proposé à la boulangerie Circus, nous nous sommes résolus à le juger par nous-mêmes. Direction rue Galande pour en attraper un à la sortie du four, juste assez chaud et doux pour faire fondre notre cœur de pierre. CQFD.

Continuer la lecture de « Cinnamon Bun par Circus »

Brioche Gourmande par Legay Choc

Il est bon parfois de se contenter des plaisirs les plus simples, de se laisser porter par les choses les plus quotidiennes et de ne pas toujours rechercher la sophistication et l’originalité ! Cela vous étonne ? Pourtant c’est vrai, nous sommes des ascètes ! Ainsi nous pensons que pour bien commencer sa journée, il n’y a rien de mieux qu’une brioche aux pépites de chocolat, de celles que l’on trouve communément dans n’importe quelle boulangerie du pays. Et cela nous suffit, croyez-nous, car c’est bien à cette chose que nous nous intéresserons, une brioche de monsieur tout le monde provenant de la boulangerie et pâtisserie parisienne Legay Choc.

Continuer la lecture de « Brioche Gourmande par Legay Choc »

Brioche au Cardamome et à la Cannelle par O/HP/E

C’est un La Majeur qui résonna dans la salle silencieuse de la philharmonie quand le premier violon débuta le prélude de Lohengrin. L’instrument, frotté d’abord doucement par l’archet, émettait un son qui nous sembla comme une main qui s’était posée sur une corde sensible de notre âme. Mais petit à petit, la musique qui s’étoffait avec les bois et qui descendait dans les graves faisait vibrer cette corde, commençait par nous intriguer pour ensuite réveiller en nous des émotions insoupçonnées. Elle si frêle au début se révélait grandiloquente à présent, nous forçait à la suivre, s’immisçait dans notre cœur et devenait menaçante. À son paroxysme, les cuivres se joignirent à l’ensemble et cognèrent sur les portes de notre mémoire, tout l’orchestre exulta d’une musique qui nous traversa comme un spasme et le cymbalier se leva, fit tinter d’un air impérieux ses deux disques de cuivre éclatants sous la lumière, arrosa la salle d’un retentissement fatal qui fit sauter tous les verrous que l’on peut garder en soi. Malgré nous les larmes nous vinrent aux yeux, nous étions exténués, vaincus. Enfin les violons nous bercèrent une dernière fois, revinrent progressivement au calme et bouclèrent avec le début de leur partition. C’est alors que nous nous dîmes que Wagner avait décidément compris quelque chose sur les émotions humaines, sur leur construction, que peu de gens avaient réussi à comprendre. Ce mélange de douceur et de fermeté, cette exigence, pourrons-nous les retrouver dans une friandise telle que la Brioche au Cardamome et à la Cannelle proposée chez O/HP/E ? Réussira-t-elle à accorder le moelleux de sa pâte à la force de ses épices ? Nous chercherons à le savoir. Continuer la lecture de « Brioche au Cardamome et à la Cannelle par O/HP/E »