L’Oranger par Sébastien Gaudard

C’est peut-être illusoire de penser que je peux trouver un quelconque repos, et pourtant cette conscience de la vanité ne me console pas. J’aimerais un jour ne plus me sentir différent, incompris, ou abandonné. Est-ce que ce mal ne se répare jamais ? Je voudrais retrouver l’insouciance. Pourtant, l’aiguille s’enfonce lentement dans ma peau, le temps passe et elle est toujours là. Quand j’étais petit, j’en prenais une grande et je piquais les oranges. Puis je les pressais entre mes mains pour en faire sortir tout le jus et le boire. C’est peut-être la façon la plus gourmande de les déguster. Mais on peut aussi en profiter dans des pâtisseries, comme dans cet Oranger trouvé chez Sébastien Gaudard.

Continuer la lecture de « L’Oranger par Sébastien Gaudard »

Le Praliné par Lastre Sans Apostrophe

C’est un immense champ d’orties, elles s’élèvent jusqu’à mes coudes ! Urticantes, affreuses, mauvaises, elles me réservent leurs feuilles les plus piquantes, grandes ouvertes pour lécher ma peau très sensible. Pourtant, au milieu de ces herbes du diable et de leur venin, il y a une petite fleur. Je veux la cueillir. Je ne suis pas obligé, personne ne m’y pousse, et personne d’autre n’en veut. Mais elle est à moi, elle représente le monde entier. Les bras écorchés, les genoux brûlés, coûte que coûte, j’irai la chercher, je la sentirai pour oublier la douleur. Et tout ce qui m’a piqué ne sera plus qu’un amusement parmi d’autres, comme ce praliné par Lastre Sans Apostrophe qui me picote doucement la langue.

Continuer la lecture de « Le Praliné par Lastre Sans Apostrophe »

La Babka des Rois par Babka Zana

Qui a dit que le beurre connaît des limites ? Que cela est faux et trompeur ! Pendant l’Épiphanie, dire une chose pareille relève du sacrilège. Il n’y a pas de limites au beurre qu’on peut mettre dans les galettes ! On en rajoute comme si notre vie en dépendait. En la matière, Babka Zana propose une sorte de Galette des Rois, une Babka géante à la frangipane dont la riche pâte a été feuilletée généreusement. C’est dans cette pâte mouvante comme des flots de douceur que nous allons nous engouffrer, et en ressortir peut-être glorieux avec une fève assez amusante, mais certainement bien nourris.

Continuer la lecture de « La Babka des Rois par Babka Zana »

Galette des Rois Signature France par Bo & Mie

C’est peut-être l’une des galettes qui m’ont le plus marqué cette année, visuellement en tout cas. Il n’y a pas de plus belle forme à lui donner, celle de notre pays. Cette France qui se trouve parfois ignorée, parfois dénigrée, et qui pourtant nous a collectivement tant donné. On peut aimer son pays, parler de sa beauté et célébrer ses saveurs. Certes, le monde est plein d’autres endroits exceptionnels, mais cette partie-là du monde est celle de mon cœur, celle que je voudrais protéger et embellir encore. C’est le jardin de mon imagination. La Galette des Rois Signature France par Bo & Mie lui rend hommage, dans la forme mais aussi dans le style, avec cette promesse de justesse qui ne choit dans aucun excès. Il est temps de vérifier si le résultat est à la hauteur de la promesse.

Continuer la lecture de « Galette des Rois Signature France par Bo & Mie »

Tentation par Bontemps

En prenant un virage, je sortis de l’ombre d’un bois et vis soudain le soleil exactement face à moi, au bout de ma route. Ses rayons rasants en cette saison illuminèrent brusquement l’habitacle de la voiture et m’aveuglèrent, me forçant à perdre le contrôle du véhicule. J’avais entendu parler du solstice hivernal qui fut apparemment exceptionnel cette année. Jupiter et Saturne en parfait alignement avec la Terre, on n’avait plus observé cela depuis 800 ans. J’écoute habituellement ces choses avec une indifférence polie, pourtant ce jour-là quelque chose me semblait réellement inhabituel. Ce soleil, cette ambiance d’un grand voyage qui commençait, d’une nouvelle découverte… Je fermais les paupières, livrant pour quelques instants ma destinée à la route, mais les rayons les traversaient quand même, créaient des couleurs fantomatiques qui surgissaient et s’évanouissaient sur ma rétine. Des nuances chatoyantes d’orange et de jaune me ravivaient, me ramenaient à moi-même, des couleurs chaudes qu’on aurait pu emprunter à la tarte Tentation par Bontemps.

Continuer la lecture de « Tentation par Bontemps »