La Figue par l’Atelier Muscade

Gare aux figues que nous rencontrons sur nos chemins! Nous les mangeons toutes. Nous les aimons quand elles sont mûres et dodues sur leur arbre, ombragées par ses grandes feuilles vertes, négligemment entrouvertes pour laisser couler leur suc. Nous les apprécions aussi quand elles sont séchées au soleil, concentrant leur jus patiemment accumulé au printemps en un sirop qui remplit leur cœur rougeâtre. Et nous en raffolons quand elles prennent des formes plus inattendues, comme dans cette Figue que nous avons trouvée à la pâtisserie Muscade. Nous rappelle-t-elle vraiment le fruit tel que nous l’aimons ? Seule une dégustation attentive nous le révèlera. Continuer la lecture de « La Figue par l’Atelier Muscade »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.

La Mousse Mangue et Crémeux Banane par Dupain

Pourquoi faire toujours dans l’hyperbole et la périphrase ? Vrai, ce n’est pas notre genre ! Parfois, nous avons juste envie d’appeler un chat un chat. Chez Dupain, cette envie semble partagée avec nous, car ils sont particulièrement pragmatiques dans l’appellation de leurs desserts. Rêve Tropical, Passion Envoûtante ou Tourment de Banane : rien de toute cette poésie chez eux. Mais simplement, assurément, une Mousse Mangue et Crémeux Banane. Son nom est écrit sur sa tête, et personne ne s’y trompera. Voyons clair dans ce qu’ils proposent, examinons ce raisonnable petit gâteau de plus près. Continuer la lecture de « La Mousse Mangue et Crémeux Banane par Dupain »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.

Galette à la Frangipane par La Parisienne

La première semaine de Janvier c’est galette obligatoire pour tout le monde, et gare à celui ou à celle qui se rebelle ! La fantaisie est néanmoins tolérée au niveau des saveurs mais vous devez commencer par la plus classique, celle à la frangipane, avant de découvrir d’autres parfums. Nous avons donc choisi d’auditionner la galette à la frangipane de la boulangerie La Parisienne, gagnante du concours de la meilleure baguette de pain de Paris en 2016. Quel rapport peut-il y avoir entre la baguette et la galette ? Aucun. Mais cela ne nous empêche pas de la juger avec une rigueur militaire. Continuer la lecture de « Galette à la Frangipane par La Parisienne »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.

[New York] Chapitre 3: Une Oasis – Rose Amour par Bisous Ciao

Qu’il est bon de quitter intérieurement le tumulte de la ville, pour quelques instants où l’on repose ses sens près d’une douceur que nous avons choisie. Autour de nous tant d’inconnus continuent de défiler, et avec eux tant de possibilités, mais l’objet de notre attention est tout autre. C’est devant la pâtisserie Bisous Ciao de Bleecker street que nous nous sommes arrêtés, interpellés par ce « Rose Amour » qui racole en vitrine. D’autres desserts semblent plus intenses, plus insolents, et si parfois nous avons envie d’une certaine agressivité notre choix se portera néanmoins vers cette douce rose. Nous en caressons les pétales du bout des doigts, nous y passons discrètement le bout de la langue pour en connaître les premiers effets, et nous finissons par la goûter d’une impudente gourmandise. Jugeons-la d’après ce que nous avons ressenti. Continuer la lecture de « [New York] Chapitre 3: Une Oasis – Rose Amour par Bisous Ciao »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.

Les Muxus par Pariès

« Zou bisous bisous, mon Dieu qu’ils sont doux » chantait Gillian Hills avec grande conviction. Mais la question se pose, sont-ils vraiment doux ? Permettez-nous de formuler une objection, car des bisous il y en a de toutes les natures : des bisous tendres, des bisous qui piquent, des bisous qui collent, des bisous qui mordent, des bisous qui claquent. Et il y a notamment les bisous basques, les Muxus en langue régionale, qu’il faudra prononcer « mouchous ». Proposés chez Pariès, maison connue pour son gâteau basque, nous nous en sommes procuré tout un assortiment ! Goûtons-les méthodiquement l’un après l’autre, car il est vrai que d’une seule expérience nous ne pouvons pas juger un bisou. Il faut s’y reprendre à plusieurs fois. Continuer la lecture de « Les Muxus par Pariès »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.