Le Castel Tropézien par La Tarte Tropézienne

Nous connaissons bien ces yeux qui se retournent pour nous regarder furtivement. La tête qui les porte peut bien changer, mais c’est la même moquerie, le même dédain que nous retrouvons dans leur étincelle. Longtemps ces yeux ont brillé pendant que les nôtres se noyaient. Mais ce temps-là est révolu. Qu’ils prennent garde, car dans leurs belles mirettes nous n’hésiterons plus à planter un couteau. Et quand nous frappons nous ratons rarement notre cible. C’est une précision qui nous sert également à disséquer les pâtisseries les plus simples comme les plus complexes, et c’est ainsi que nous abordons le Castel Tropézien proposé chez La Tarte Tropézienne.

Continuer la lecture de « Le Castel Tropézien par La Tarte Tropézienne »

Tarte aux Abricots par Arnaud Delmontel

C’est au crépuscule qu’il est le plus beau, ce soleil qui sombre dans l’océan. Et ce sont les soirées d’été qui nous marquent le plus, quand de ses rayons il enflamme notre monde, quand la lumière annonce une catastrophe à venir et que rien ne se passe, car c’est juste une autre journée qui se termine, indifférente à nous. Les heures passées se sont effacées, et elles n’ont peut-être jamais existé, quelle importance ? Il n’y a plus que cet énorme astre qui trempe dans les flots, aussi intense que l’infini de l’univers, aussi orange qu’un abricot mûr. Nous le contemplons comme si nous en savourions un, en prenant notre temps, en goûtant une bouchée de cette Tarte aux Abricots par Arnaud Delmontel

Continuer la lecture de « Tarte aux Abricots par Arnaud Delmontel »

Le Gâteau Nantais à la Vanille par Georges Larnicol

Comme Maxence nous voulons aussi notre « Perm’ à Nantes », une petite digression, un voyage impromptu pour se rapprocher de la côte et mieux rêver en sentant l’océan tout proche. « Son amour c’est ma vie, mais à quoi bon rêver, je l’ai cherchée partout je ne l’ai pas trouvée… » chantait-il sous la caméra de Jacques Demy. Les voyages sont propices à la mélancolie, celle de partir chercher ce qui est parfois à portée de main et que nous refusons de voir. Et à Nantes nous comptons bien aller avec une spécialité vernaculaire proposée dans les boutiques parisiennes du Meilleur Ouvrier de France Georges Larnicol, un petit gâteau à l’amande qui a fait le tour du pays ! 

Continuer la lecture de « Le Gâteau Nantais à la Vanille par Georges Larnicol »

Tarte aux Pêches Blanches par Carette

La fidélité n’a jamais été de mode à Paris, tout le monde le sait. C’est la ville la plus chatte qui soit, dans le pays le plus féminin au monde ! Serions-nous suffisamment sots pour vivre dans cet épicentre des plaisirs et vouloir s’en priver ? Si parfois nous sauvegardons les convenances, en vérité nous n’en faisons qu’à notre tête. Nous goûtons à tout, et rarement aux mêmes. Pas une chose ne nous passe sous le nez sans que nous y prenions notre compte, pas une pâtisserie ne file sans que nous y croquions un bout. Et nous sommes très infidèles à leurs saveurs, car elles varient avec les saisons et selon notre fantaisie. Tenez, la dernière en date fut une Tarte aux Pêches Blanches que nous avons dénichée chez Carette !

Continuer la lecture de « Tarte aux Pêches Blanches par Carette »

Le Financier Matcha par Café Kitsuné

Nous nous sommes refermés depuis des années, recroquevillés dans des boîtes de pensées, de reproches et d’espoirs. La dernière ligne droite ne peut-elle pas se faire en solitaire ? Nous sommes déjà partis comme nous sommes venus, seuls. Nous avons été forgés par les jours noirs, pourtant les mots nous brûlent les lèvres à présent. Nous n’avons plus le temps ! Les heures nous échappent, cruellement et sans retour. Mais si nous avions quelque chose à nous dire ne nous serions-nous pas déjà parlé ? Y a-t-il un encore chemin que nous pouvons emprunter ensemble ? Retourner sur ce sentier de la forêt où nous nous sommes tant promenés, sentir les odeurs des herbes, entendre résonner les pierres qui roulent sous nos pas, reprendre le cours de l’histoire…  Il faut que nous sortions de nos boîtes qui nous ont tant emprisonnés. Ces cubes qui nous limitent et nous réduisent contiendront encore tant de choses à explorer quand nous les ouvrirons. Nous les fendrons pour nous connaître au dernier moment qui nous est donné, nous découvrirons ce qu’ils ont toujours caché comme nous sondons l’intérieur de ce financier cubique au matcha proposé au Café Kitsuné. Continuer la lecture de « Le Financier Matcha par Café Kitsuné »