Le Dalloyau par Dalloyau

Le Dalloyau

La vérité, chers lecteurs gourmands, est assommante. On peut croire aux bonnes intentions, aux nobles sentiments, et pourtant la vie nous rappelle toujours à la raison, à sa propre raison. La vérité ce sont les pensées insidieuses qui se cachent derrière les sourires, les failles qui se cachent derrière les passions, les arrangements qui se cachent derrière les amitiés. Que faire ? L’Homme est faible et lâche. Nous le sommes tous. Que faire, à part être indulgent, et jeter un regard bienveillant sur nos êtres qui se démènent comme ils peuvent dans ce monde absurde ? Car connaître cette vérité adoucit les mœurs, crée la compassion : les autres c’est nous, ce sont nos semblables. Il n’y a qu’un seul être humain comme il n’y a qu’une seule saveur principale dans cet entremets signature par Dalloyau.

Le Dalloyau

Cet entremets se compose d’une crème au praliné, de meringues et de praliné coulant. Il est enveloppé de chocolat blond et chapeauté d’un petit biscuit moelleux et de chocolat blond.

Le Dalloyau

Le Dalloyau par Dalloyau mesure 60 mm de diamètre et 60 mm de hauteur. Le spécimen acheté pèse 118 grammes et coûte 7,50€.

Le Dalloyau

L’entremets possède l’odeur du chocolat blond qui le recouvre et des brisures de noisette que l’on retrouve à sa surface. Le disque de chocolat blond qui le surplombe est en effet recouvert de petits bouts de nougatine. Il est bien découpé, d’une fine épaisseur et bien centré sur le dessert.  Ce disque repose sur ce qui nous semble un petit biscuit moelleux aux noisettes.

Le Dalloyau

La face supérieure du dessert est recouverte d’un glaçage ayant une saveur de caramel, bien luisant et proprement déposé en une petite quantité. Le chocolat blond sur le pourtour est très fin et s’arrête de façon nette sans déborder sur le glaçage. Il est incrusté de brisures de noisettes qui lui donnent un agréable croquant, et il fond instantanément en bouche. Il possède en outre ces discrètes notes caramélisées qui caractérisent le chocolat blond.

Le Dalloyau

La crème au praliné est très finement granuleuse, elle frotte et râpe très doucement la langue. Sa saveur est marquée, facilement reconnaissable. La meringue est présente à deux reprises dans la composition, et nous nous réjouissons de remarquer qu’elle n’a pas fondu et qu’elle est restée craquante comme attendu. Elle est friable et facile à découper, s’éparpille immédiatement en petits morceaux dans la bouche. Sa texture est très agréable dans l’ensemble, et sa quantité est bien ajustée.

Le Dalloyau

Enfin, le cœur de praliné coulant n’est pas très abondant mais suffisant. Il coule langoureusement à la découpe et révèle en bouche sa texture relativement rustique et finement granuleuse. Visqueux et chargé en sucre, il colle à la langue et laisse apparaître également une agréable pointe de sel qui donne de la perspective à l’ensemble.

Le Dalloyau

VERDICT

Ce dessert signature par Dalloyau met le praliné à l’honneur à travers des textures réussies et une saveur fidèle. En effet il ravira les amateurs de praliné qui remarqueront que la composition ne souffre pas de lourdeur, malgré un goût fort et reconnaissable facilement. Le dessert ne comporte pas de distraction avec d’autres saveurs que l’on trouve habituellement avec du praliné, comme le chocolat noir ou au lait. La meringue est à sa juste place dans la composition pour apporter texture et légèreté à la fois. Le sucre est par nature abondant, sans en arriver à l’exagération. L’ensemble est pour nous une réussite qui mérite de porter le nom de l’enseigne.

Note : 7,6/10

Adresse :

63 rue de Grenelle, 75007 Paris
Ouvert tous les jours de 10:00 à 20:00
www.dalloyau.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.