Pomme Caramel au Beurre Salé par La Confiserie du Maine

À chaque étoile filante qui passait, nous avions fait le même vœu. Les yeux rivés vers le ciel, nous attendions leur traînée d’or dans l’obscurité de la nuit, nous les guettions : il ne fallait pas les rater, elles étaient très fugaces ! Nous nous étions tellement appliqués que cela devait bien fonctionner. Pourtant les nuits et leurs étoiles passaient les unes après les autres, et notre vœu ne se réalisa pas… N’y avait-il aucun astre pour se préoccuper de notre sort ? Filantes, éphémères, nous voulions les retenir, prolonger leur passage dans ce monde, nous accrocher à leur légende. Nous avions peut-être encore la chance d’être naïfs. Nous aurions voulu les figer comme une traînée d’or sur la surface de l’entremets Pomme Caramel au Beurre Salé par La Confiserie du Maine. Voyons si lui nous réserve une quelconque magie.

Continuer la lecture de « Pomme Caramel au Beurre Salé par La Confiserie du Maine »

Chou Vanille par Le Jardin Sucré

Comment leur faire comprendre, comment leur dire que chacun d’eux possède en lui ce que l’autre cherche depuis longtemps. Comme ils peuvent être aveugles ! Et nous n’y pouvons rien, les choses ne sont pas toujours évidentes quand elles sont vécues de l’intérieur. Ils se croisent un instant, dans une rue, dans un café, autour d’une pâtisserie. Ils échangent, et peut-être qu’ils ne verront jamais clair en leur âme. Et ce sera une histoire oubliée, autant de possibilités qui n’ont pas pu se matérialiser. Essayons de donner un sens à chaque rencontre, et de comprendre enfin quelle est cette chose en l’autre qui résonne en nous. Analysons un chou par Le Jardin Sucré, fruit de la rencontre entre la vanille, le caramel et les cacahuètes, vibrant tous en chœur.

Continuer la lecture de « Chou Vanille par Le Jardin Sucré »

Vanilla par Laurent Duchêne

Ce sont des visages à la fois anonymes et intimes. Nous en avons trop vu défiler, et au bout du compte les choses perdent leur sens. Car nous avons pensé être libres, et dédaigné trop tôt toutes les règles de l’amour… Le temps nous a appris notre erreur. Quand on se sépare de ses sentiments trop longtemps, quand on pense les oublier au profit de l’immédiateté d’aventures sans lendemain, ils finissent par s’évaporer à jamais. Le vrai amour devient soudain inatteignable. Et pourtant, il doit y avoir une histoire exaltée encore possible, on doit pouvoir encore se conter fleurette. Nous reviendrons à l’amour vanille, et nous retrouverons en nous tout ce que nous avons perdu en chemin. Sa douceur sera peut-être celle du Vanilla par Laurent Duchêne, nous goûterons pour le savoir.

Continuer la lecture de « Vanilla par Laurent Duchêne »

Macaron Caramel et Poire par Gourmandises

Nos sociétés ont parfois du mal à accepter la singularité. Tout a tendance à devenir standardisé, automatisé, contrôlé, formaté de façon à pouvoir être facilement branché à un système, être identifié et mis dans une case. Dans cet environnement, il est de notre devoir de résister à cette uniformité, il est nécessaire et vital de revendiquer sa différence, de prôner la complexité des choses. Cette complexité est réellement un acte de résistance. Alors que l’on pense avoir affaire à un macaron tout simple, d’une couleur absolument neutre, nous découvrons en réalité la délicatesse et la multiplicité des saveurs au cœur de cette création par Gourmandises Paris.

Continuer la lecture de « Macaron Caramel et Poire par Gourmandises »

Kouign-Amann par De Belles Manières

Ils en mangent des gâteaux étonnants en Bretagne ! Et ce n’est pas le beurre qui fera peur aux Bretons. Voici pour preuve le dénommé Kouign-Amann, cogneur et pas couineur, avec tout le beurre et le sucre que le Ciel permet d’y mettre sans que l’on se modérasse. Est-ce trop ou n’est-ce pas assez ? Une seule façon de tirer cette affaire au clair : il nous le faut goûter ! Alors en toute logique c’est dans une boulangerie parisienne que nous en avons trouvé un, précisément chez De Belles Manières où nous allons le juger.

Continuer la lecture de « Kouign-Amann par De Belles Manières »