Tarte Gianduja par Bontemps

Nous avons tous connu le temps où nous n’avions rien à part nos rêves et notre amour, c’était le temps où nous commencions nos vies avec tout l’espoir de ceux qui n’ont rien à perdre. Nous y pensons avec un pincement au cœur, une certaine nostalgie de la force incroyable qui nous animait, de cette sève qui nous irriguait et que nous tentons de préserver malgré les épreuves que l’on peut traverser. Comment poursuivre son chemin quand le souvenir de qui nous étions commence à s’effacer, comment ne pas trahir ces lendemains que nous nous sommes imaginés ? Il y a des périodes où nous aurions voulu rester encore un peu… Des couleurs, des parfums et des saveurs nous en souviennent encore, alors allons une nouvelle fois à la recherche du bon temps passé à la pâtisserie Bontemps. Nous choisirons une Tarte Gianduja, dans l’espoir qu’elle nous y transporte. Continuer la lecture de « Tarte Gianduja par Bontemps »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.

Eclair Grand Cru Java par Jean-François Foucher

On dit que les rêves se distinguent de la réalité parce qu’ils nous semblent moins rationnels, mais pouvons-nous affirmer que la réalité l’est ? Les images qui s’impriment dans notre cerveau quand nous nous endormons ne sont-elles pas tout à fait crédibles au moment où elles sont vécues, et la question de leur rationalité n’est-elle pas inexistante en ces moments ? Pourquoi n’imaginerions-nous pas alors que ce que nous prenons pour une réalité éveillée ne serait pas aussi un songe, et que la limite entre le songe et la réalité est diffuse ? Nous basculerions de l’un à l’autre sans frontière fixe, comme si nous évoluions dans une eau sans fond et sans surface. Les choses les plus habituelles seraient sujettes à notre fantaisie et pourraient changer de forme, pourraient s’embellir ou s’enlaidir au gré de nos envies ! Les pâtisseries les plus classiques se transformeraient, comme cet Eclair Grand Cru Java par Jean-Francois Foucher qui délaisse l’esthétique habituelle d’un éclair au chocolat pour s’offrir à nous sous un autre jour. Continuer la lecture de « Eclair Grand Cru Java par Jean-François Foucher »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.

[Pâques] L’Œuf Grain par Edwart Chocolatier

Comment vous souhaiter de Joyeuses Pâques sans l’œuf en chocolat qui va avec? Impossible! Mais cette année nous délaissons les créations farfelues pour rechercher des saveurs brutes, nous nous mettons en quête d’intensité, d’absolu, de vérité! Cette vérité, nous la trouverons dans le praliné et nulle part ailleurs. Voilà pourquoi nous nous intéresserons à l’Œuf Grain par Edwart Chocolatier, qui en est insolemment fourré jusqu’au débordement. Continuer la lecture de « [Pâques] L’Œuf Grain par Edwart Chocolatier »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.

Paris-Brest par Ernest & Valentin

On en veut du Paris-Brest, en hiver comme au printemps ! Il n’y a pas de saison ni d’heure pour en manger, et cela nous le savons tous. On s’en lasse d’autant moins que les enseignes et les chefs pâtissiers ne se privent pas d’en faire varier les formes et le contenu, tout en gardant les essentiels de ce gâteau reconnaissable entre mille. Voyons quel Paris-Brest on nous propose chez Ernest & Valentin, dégustons-le selon notre habitude avec attention et méthode. Continuer la lecture de « Paris-Brest par Ernest & Valentin »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.

Passion Praliné par Julhès

Ah le praliné! Quand on l’aime, cela ne peut être que furieusement! Qu’il soit lisse ou rugueux, doux ou rustique, léger ou profond, charnel ou platonique… Est-ce vraiment une honte de n’être que trop faible pour lui résister, et lui si fort pour nous gagner? Cela ne nous rend que plus exigeants, car il faut vivre le praliné comme une passion! Justement, chez Julhès il s’accorde avec le fruit de la passion dans une de ces tartes onctueuses, celles dont la crème s’épanche généreusement en bouche dans une profusion que nous avons du mal à contenir. Nous nous apprêtons à la juger sans complaisance aucune. Continuer la lecture de « Passion Praliné par Julhès »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.