Exotique par Notre Pâtisserie

Il faut du temps pour tout… Mais comment faire si nous n’en avons pas assez ? Nous voulons avancer, nous voulons foncer, mais encore une fois il faut du temps ! La lenteur du monde nous rattrape et nous englue dans sa torpeur. Et quitte à rentrer dans cet engourdissement, autant nous imaginer ailleurs, dans un endroit où les heures s’écoulent doucement, sans soucis et sans craintes. Imaginons-nous sous les tropiques, goûtons au rhum des îles et aux fruits exotiques comme dans cet entremets par l’enseigne parisienne Notre Pâtisserie.

Continuer la lecture de « Exotique par Notre Pâtisserie »

Alizés par Les 3 Chocolats

Tout était calme en cette fin de journée quand nous nous mîmes à la fenêtre pour observer le crépuscule. Dans la quiétude inhabituelle de la ville, nous ressentîmes soudain une faiblesse qui nous arrêta. D’abord insoupçonnée, c’était comme une chose enfouie en nous qui trouvait enfin le moyen de surnager sur nos sentiments. Alors, revinrent nous submerger comme une vague la difficulté de l’enfance, la solitude de la fuite, la déception de l’amour, les batailles pour survivre, la mort des êtres chers… toutes à la fois nous serraient le cœur, nous étouffaient. Il nous fallait respirer, et c’est une de ces brises du soir qui nous caressa les joues en ouvrant la fenêtre, berça notre chagrin puis l’emporta comme un souffle au-dessus des toits de Paris. Tout cela n’était donc rien, c’était le vent qui nous faisait avancer, nos Alizés à nous. Vers où nous mèneront-ils ? Tentons de le savoir avec cet entremets Alizés par Les 3 Chocolats.

Continuer la lecture de « Alizés par Les 3 Chocolats »

Tartelette Ananas Coco par Maison Landemaine

La chaleur du métal nous étonna quand il nous tendit le revolver. Sorti de sa boîte noire, il avait quelque chose de déconcertant. C’était peut-être sa simplicité, son acier soudain mis à nu qui nous troublait. Cette chose qui avait la puissance de prendre une vie était effrayante de banalité. Un appui sur la détente, une pression sur la gâchette, c’était donc tout ? Le canon dans nos mains était chaud, comme s’il venait de faire feu, et cette chaleur devenait une fièvre qui nous gagnait progressivement. Il nous fallait le laisser tomber, ce n’était pas de notre faute. Et dans cette émotion suffocante nous avions dû nous désaltérer avec des fruits tropicaux, des ananas frais et juteux comme ceux que nous espérons trouver sur la Tartelette Ananas Coco par Maison Landemaine.

Continuer la lecture de « Tartelette Ananas Coco par Maison Landemaine »

Macaron Coco Passion Ananas par Gontran Cherrier

Nous le connaissons lisse, bombé et d’un toucher satiné, mais le voilà qui devient rêche comme une barbe mal rasée. Ah ! Ce macaron… c’est un vrai protée ! Au cours de nos auditions pâtissières, nous l’aurions vu et essayé dans toutes les situations, toutes. Chez Gontran Cherrier, il est recouvert de noix de coco râpée et prend des saveurs de fruit de la passion et d’ananas. Voyons s’il répondra à ce que nos cœurs demandent. Continuer la lecture de « Macaron Coco Passion Ananas par Gontran Cherrier »

[Sydney] Chapitre 2: Le reflet – Summer Delight par Merchants of Ultimo

C’était un quai où les bateaux ne venaient plus, nous nous y sommes arrêtés par hasard au crépuscule. Le ciel était clair, il faisait chaud en cette journée d’été et l’eau était étonnamment calme dans cette petite crique. Du haut du quai, nous voyions une canne à pêche s’élever d’un niveau plus bas qui donnait sur l’eau. Elle luisait furtivement au soleil, son fil s’irisait sous les rayons et devenait incandescent, puis elle s’élançait rapidement dans l’eau, faisait des va et vient, se cabrait puis se tendait, remontait puis descendait, comme si son seul but était de jouer avec cette lumière de fin de journée. Nous nous penchâmes du haut du quai et aperçûmes le pêcheur dont le visage se reflétait dans l’eau. Rapidement nos reflets se fixèrent du regard, et les vaguelettes effacèrent aussitôt toute trace de cette image. Nous ne nous revîmes plus, mais l’eau et la lumière à cet instant de l’été australien continuaient à nous bercer. Le moment serait éphémère, comme une pâtisserie de saison qu’on ne trouverait qu’aux beaux jours. Pourrons-nous en dire autant du Summer Delight par Merchants of Ultimo ? Continuer la lecture de « [Sydney] Chapitre 2: Le reflet – Summer Delight par Merchants of Ultimo »