Pomme Tatin au Sirop d’Érable par Des Gâteaux et du Pain

Il fait beau dans ce jardin, l’air est pur, le soleil est resplendissant. Dans le ciel, aucun nuage ne menace. À l’horizon, rien ne s’oppose à la rêverie. Pourtant, parmi toutes les fleurs colorées qui m’entourent et qui embaument, pourquoi suis-je ému par la seule qui s’étiole ? Dans cette verdure éclatante de vigueur, gorgée de sève printanière, pourquoi est-ce la feuille qui tombe qui me chagrine ? C’est la mélancolie, le petit rappel que tout passe, les joies et les peines comme les saisons. Plusieurs pâtisseries à Paris évoluent au rythme des sentiments et des saisons, c’est notamment le cas des créations de Claire Damon chez Des Gâteaux et du Pain. C’est à sa tarte Pomme Tatin au Sirop d’Érable que je m’intéresse.

Continuer la lecture de « Pomme Tatin au Sirop d’Érable par Des Gâteaux et du Pain »

Tarte à l’Érable et Chantilly par Tapisserie Pâtisserie

Les doigts gelés, les pieds endoloris, j’avais marché pendant des heures sur la poudreuse où je m’enfonçais jusqu’aux genoux. Une vision éblouissante me guidait dans cette montagne : sur le ciel bleu se détachait un gigantesque bloc de neige et de glace qui brillait au soleil. C’était le pic. Les nuages l’entouraient, le léchaient doucement, le contournaient puis s’élevaient sur ses flancs. Le sommet se sublimait et s’échappait dans les airs, comme s’il était en train de s’évaporer. Je ne l’aperçus que quelques secondes, avant qu’un nuage vînt le recouvrir et le faire disparaître. La vision fut éphémère et légère, comme une crème Chantilly fragile qui ne dure qu’un temps sur la Tarte à l’Érable par la pâtisserie Tapisserie.

Continuer la lecture de « Tarte à l’Érable et Chantilly par Tapisserie Pâtisserie »

Tarte à la Pistache par Utopie

Je n’appartiens pas à ce monde tel qu’il est devenu, pourtant je dois y vivre. Hier je me posai sur les berges du Rhin, sous une lune gibbeuse. Le vent de la nuit qui tombait ranima en moi quelque chose qui s’était perdu. Recroquevillé sur le banc de bois, j’observais les gens circuler : c’était permis de le faire ici. Il était encore possible de se promener, de rire, de s’asseoir, de discuter. Les choses les plus simples devenaient soudainement une Utopie. Je savourais cet instant éphémère comme une pâtisserie, comme une tarte à la pistache achetée dans une fameuse enseigne parisienne.

Continuer la lecture de « Tarte à la Pistache par Utopie »

La Poire Pécan par Le Bon Pâtisserie

Hier, je rêvai que j’étais sorti sans masque. Dans la rue, je me baladais et je ressentais le vent sur mon visage. Doucement, il refroidissait mes joues, glissait sur mes lèvres, me murmurait dans les oreilles… Mais pourquoi tous les passants me regardaient éberlués ? Je me rendis compte que j’avais oublié le masque, et de ma sensation de bien-être naquirent alors des sentiments contradictoires. C’était un mélange d’euphorie et de frayeur, d’abandon et de culpabilité, qui prirent possession de moi. Le choc était là : une chose banale nourrissait à présent un contraste émotionnel fort, comme un contraste entre la douceur de la poire et la force du praliné de noix de pécan, associés ensemble dans une tarte par Le Bon Pâtisserie.

Continuer la lecture de « La Poire Pécan par Le Bon Pâtisserie »

Tartelette à l’Orange par Jean-Paul Hévin

Quelqu’un m’a dit que les problèmes existentiels se règlent simplement en existant. L’évidence de cette petite phrase lancée au détour d’une conversation, et l’assurance qu’elle apporte, m’a fait comprendre que les choses qui me préoccupent peuvent être arrangées d’une façon plus coite. Il me suffit peut-être d’être là, d’être entièrement au moment présent, de vivre et de voir. Si l’on ne se pose pas de questions, y a-t-il alors encore un problème ? Ne pas se laisser en proie aux doutes et aux questionnements de tout genre est un acte volontaire, un vrai effort de chaque instant. C’est une vertu d’arriver à observer les choses telles qu’elles sont, de les nommer simplement. Chez Jean-Paul Hévin, une Tartelette à l’Orange dit bien ce qu’elle est, sans tralala. Voyons ce qu’elle nous réserve.

Continuer la lecture de « Tartelette à l’Orange par Jean-Paul Hévin »