[Noël] Bûche Ikebana par Tomo

bûche ikebana par tomo

Bien qu’on aime se retrouver en famille et respecter certaines traditions à Noël, il est parfois tout aussi bon de s’évader un petit peu ! Et en pareilles circonstances cela ne prête pas à conséquence si l’évasion est d’ordre sensoriel, avec une bûche aux saveurs japonisantes et inattendues. C’est le pari de la pâtisserie franco-japonaise Tomo qui propose une création richement décorée pour les fêtes, la bûche Ikebana. Sensibles à son feuillage et ses petites fleurs roses, nous la tranchons néanmoins d’un coup de couteau finement aiguisé pour la juger efficacement !

bûche ikebana par tomo

bûche ikebana par tomo

bûche ikebana par tomo

Entre deux dorayakis, un grand à sa base et un tout petit à sa surface, cette pâtisserie est faite d’une mousse au thé Matcha enveloppant une purée de cerises griottes et un biscuit moelleux.

bûche ikebana par tomo

La Bûche Ikebana par Tomo dans sa taille individuelle mesure 65 mm de diamètre et 49 mm de hauteur. Le spécimen acheté pèse 82 grammes et coûte 6,80€.

bûche ikebana par tomo

On ressent sur cette bûche une odeur de thé matcha et de cerise. Nous commençons par y déguster la mousse au thé matcha richement décorée. Elle est bien foisonnée mais ses bulles sont bien resserrées, lui donnant une bonne tenue à la découpe tout en lui faisant perdre un peu en légèreté. La saveur du thé matcha est d’abord discrète mais elle augmente en intensité en fin de bouche et y laisse une petite amertume résiduelle.

bûche ikebana par tomo

Au centre de la mousse, la purée de cerises griottes est présente en une quantité suffisante pour se retrouver dans chaque bouchée découpée dans l’entremets. Elle colle légèrement et agréablement à la langue pour envoyer des notes acidulées et fruitées qui dynamisent l’accord avec le thé matcha.

bûche ikebana par tomo

Sous cette purée se trouve un biscuit intermédiaire qui nous semble de la même nature qu’un pain de Gênes. On y ressent en tout cas un côté légèrement granuleux qui peut être du à de la poudre d’amande. Il donne suffisamment de mâche pour soutenir les saveurs de l’ensemble et accompagne ainsi efficacement les dorayakis. Ces derniers sont moelleux, relativement secs, et ont des bordures qui collent aux doigts et qui sont moins dorées à la cuisson que leur surface. Notons que les deux faces des dorayakis présentent une coloration similaire qu’ils sont par ailleurs plutôt faiblement sucrés.

bûche ikebana par tomo

VERDICT

Si le thé matcha n’est plus vraiment une originalité sur la scène pâtissière parisienne, il demeure une saveur rare à rencontrer dans les douceurs de Noël qui misent souvent sur des goûts traditionnels. C’est la particularité de la bûche Ikebana de la pâtisserie franco-japonaise Tomo, où le thé matcha s’accorde de façon réussie et équilibrée à la cerise griotte qui le dynamise. Nous apprécions le dosage de ce thé qui par sa douceur n’effarouchera pas les papilles non habituées, après que les yeux ont profité de cette bûche richement décorée. Enfin, le biscuit moelleux et les dorayakis donnent suffisament de mâche à la composition pour permettre de profiter longuement de ses saveurs.

Note : 4,0/5

Adresse :

11 rue Chabanais, 75002 Paris
Ouvert du Mardi au Dimanche de 12:00 à 19:00
Tél : 09 67 77 96 72
www.patisserietomo.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.