Le Paris-Téhéran par Le Temps et le Pain

Paris Téhéran le temps et le pain

C’est une construction immense, des tours, des salons, des mosaïques, des dorures et des vitraux qui s’amoncellent dans une contrée lointaine, c’est un palais qui brille le soir à la lumière d’un croissant de lune. Nous y promenons nos pensées, nous y découvrons les histoires de mille et une nuit, nous y respirons ce parfum d’orient qui nous envoûte et nous transporte là où il nous sera toujours interdit d’aller. Ce lieu est un songe, il est tellement immense que nous pouvons nous y perdre, et tellement petit qu’il peut tenir dans la paume d’une main. Il est fait de choux, de crèmes et de pistache d’Iran, c’est le Paris-Téhéran par Le Temps et le Pain. Nous nous apprêtons à le visiter dans ses moindres recoins.

Paris Téhéran le temps et le pain

Paris Téhéran le temps et le pain

Cette pâtisserie se compose d’une pâte à choux, d’une crème légère à la pistache, d’un praliné à la pistache d’Iran et à la fleur de sel ainsi que d’un streusel à la pistache.

Le Paris-Téhéran par Le Temps et le Pain mesure 70 mm de diamètre et 48 mm de hauteur. Le spécimen acheté pèse 94 grammes et coûte 6,40€.

Paris Téhéran le temps et le pain

Une odeur de pistache grillée se dégage de la pâtisserie, venant sûrement des pistaches entières torréfiées qui se trouvent à sa surface, accompagnant le streusel à la pistache. Ce dernier est comme un biscuit extrêmement friable, garni de poudre de pistache, et découpé sous la forme d’un cercle. On y ressent une saveur fortement beurrée où vient poindre judicieusement la fleur de sel, avec un fort parfum de pistache.

Paris Téhéran le temps et le pain

La crème légère à la pistache pochée à la surface du dessert donne effectivement une sensation d’un élément aérien et doux, et cela est renforcé par le fait qu’elle est relativement peu sucrée. On y retrouve alors la saveur naturelle de la pistache qui se manifeste dans de riches nuances.

Paris Téhéran le temps et le pain

Entre ces pointes de crème se trouve une généreuse quantité de praliné à la pistache et à la fleur de sel. On y ressent facilement cette note de sel, et dans cet élément aussi le sucre nous paraît somme toute assez modéré. La saveur de pistache y est très forte, renforcée par une texture rugueuse qui colle à la langue et au palais. Le praliné est souple comme une pâte, sans être spontanément coulant.

Paris Téhéran le temps et le pain

Notons que la crème et le praliné se retrouvent également à l’intérieur du chou. Ce dernier est gaufré dans une forme cylindrique, sa cuisson légèrement poussée lui donne une couleur plutôt sombre et bien homogène sur toute ses surfaces. La pâte est bien beurrée, texturée et fraîche, offrant une surface légèrement craquante et une paroi sous-jacente plus moelleuse. Non détrempée, elle suscite un effet de mâche suffisant pour s’équilibrer avec la crème et le praliné.

Paris Téhéran le temps et le pain

VERDICT

Nous distinguons la pistache de deux façons dans ce Paris-Téhéran par Le Temps et le Pain. Son côté doux se manifeste d’abord dans la crème alors que sa puissance se manifeste dans le praliné. Cela dessine une belle évolution de la saveur en bouche, riche en nuances et fidèle à la saveur naturelle de cette graine. Par ailleurs nous apprécions la parcimonie du sucre dans l’ensemble et la saveur beurrée qui ressort dans les pâtes sans exagération. La présentation du dessert possède une touche d’originalité avec le chou gaufré sous forme cylindrique, ce qui lui donne un aspect soigné et plutôt recherché. Les amoureux de la pistache trouveront leur compte dans ce dessert qui nous semble être une belle réussite.

Note : 7,8/10

Adresse :

7 rue Mouton-Duvernet, 75014 Paris
Ouvert du Mardi au Samedi de 7:30 à 20:00, le Dimanche de 7:30 à 13:00
Tél : +33 9 80 53 68 36
www.letempsetlepain.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.