La Figue par l’Atelier Muscade

Gare aux figues que nous rencontrons sur nos chemins! Nous les mangeons toutes. Nous les aimons quand elles sont mûres et dodues sur leur arbre, ombragées par ses grandes feuilles vertes, négligemment entrouvertes pour laisser couler leur suc. Nous les apprécions aussi quand elles sont séchées au soleil, concentrant leur jus patiemment accumulé au printemps en un sirop qui remplit leur cœur rougeâtre. Et nous en raffolons quand elles prennent des formes plus inattendues, comme dans cette Figue que nous avons trouvée à la pâtisserie Muscade. Nous rappelle-t-elle vraiment le fruit tel que nous l’aimons ? Seule une dégustation attentive nous le révèlera. Continuer la lecture de « La Figue par l’Atelier Muscade »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.

Le Trèfle par Nanan

Enfin les beaux jours commencent à poindre timidement et, après tant de semaines hivernales, le soleil peu à peu réchauffe nos petits cœurs si consolables. Ce sera bientôt le temps de se rouler dans l’herbe sans craindre la honte publique. À nous la pelouse, à nous les pâquerettes, à nous le pissenlit, le muguet et les trèfles ! Surtout ces derniers, car non seulement ils parfument délicatement le gazon, mais ils décorent aussi un petit entremets que nous avons déniché à la pâtisserie Nanan. Jugeons ce Trèfle d’un autre genre. Continuer la lecture de « Le Trèfle par Nanan »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.

Tarte Bucolique par Frédéric Comyn

Dans les villes où nous vivons, nous avons gardé au fond de nous-mêmes une âme bucolique, qui aime et qui rêve ! Il nous faut trouver dans chaque jour sa poésie, et cela n’est pas si dur quand on prend le temps de vivre pleinement les expériences qui s’offrent à nous. Ainsi chaque chose que l’on voit devient une découverte, chaque chose que l’on déguste une révélation ! Cette Tarte Bucolique trouvée chez Frédéric Comyn nous semble ainsi pleine de poésie, mais n’ayons aucun jugement hâtif et voyons ce qu’elle nous révèlera. Continuer la lecture de « Tarte Bucolique par Frédéric Comyn »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.

Ma Chérie Chocolat Pistache par Profiterole Chérie

Mise à jour du 16 Février 2016 : nous avons apparemment fait partie des derniers clients de Profiterole Chérie, l’enseigne est maintenant définitivement fermée.

« Être beau à ce point-là, c’est une noblesse » pensait Léa de Lonval en contemplant « Chéri ». Dans son histoire d’amour intempestive, l’un des plus célèbres personnages de Colette choisit tout au long du roman ce mot comme surnom à son amant Fred Peloux. Ce n’est qu’un petit mot en deux syllabes mais on le reconnaît dans le monde entier, car il traduit ce que l’on a de plus précieux à ses yeux et à son cœur. Précieux comme cette profiterole au chocolat et à la pistache, elle aussi la chérie du chef Philippe Urraca dans son enseigne Profiterole Chérie. Examinons-la dans ses moindres détails, nous promettons de la manipuler avec délicatesse.

Continuer la lecture de « Ma Chérie Chocolat Pistache par Profiterole Chérie »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.

Les Muxus par Pariès

« Zou bisous bisous, mon Dieu qu’ils sont doux » chantait Gillian Hills avec grande conviction. Mais la question se pose, sont-ils vraiment doux ? Permettez-nous de formuler une objection, car des bisous il y en a de toutes les natures : des bisous tendres, des bisous qui piquent, des bisous qui collent, des bisous qui mordent, des bisous qui claquent. Et il y a notamment les bisous basques, les Muxus en langue régionale, qu’il faudra prononcer « mouchous ». Proposés chez Pariès, maison connue pour son gâteau basque, nous nous en sommes procuré tout un assortiment ! Goûtons-les méthodiquement l’un après l’autre, car il est vrai que d’une seule expérience nous ne pouvons pas juger un bisou. Il faut s’y reprendre à plusieurs fois. Continuer la lecture de « Les Muxus par Pariès »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.