Tablette Croq’Mendiants par Lenôtre

Les galanteries font toujours sourire, même si ce n’est que du chocolat ! En cette période nous en avons tous besoin, et Pâques est le meilleur moment pour en offrir. Il est inutile d’aller vers les choix les plus extravagants, parfois un petit geste fait davantage plaisir. Chez Lenôtre, nous avons trouvé une petite tablette Croq’Mendiants. Jonchée de moitiés d’œufs en chocolat, nous la dégusterons carré après carré, alternant chocolat au lait et chocolat noir.

Continuer la lecture de « Tablette Croq’Mendiants par Lenôtre »

Bûche Passion Coco par Cyril Lignac

C’est l’amour qui reste après nous. Celui des autres certes, mais c’est surtout celui que l’on a donné qui laisse une marque. Il faut savoir vivre, avec ardeur, avec passion, pour qu’un jour on sache partir. Les passions qui nous animent donnent un sens à la vie, elles l’accomplissent, comme elles donnent un goût aux bonnes choses que l’on déguste. Nous testons la bûche coco passion par Cyril Lignac en cette période de fêtes.

Continuer la lecture de « Bûche Passion Coco par Cyril Lignac »

Le Castel Tropézien par La Tarte Tropézienne

Nous connaissons bien ces yeux qui se retournent pour nous regarder furtivement. La tête qui les porte peut bien changer, mais c’est la même moquerie, le même dédain que nous retrouvons dans leur étincelle. Longtemps ces yeux ont brillé pendant que les nôtres se noyaient. Mais ce temps-là est révolu. Qu’ils prennent garde, car dans leurs belles mirettes nous n’hésiterons plus à planter un couteau. Et quand nous frappons nous ratons rarement notre cible. C’est une précision qui nous sert également à disséquer les pâtisseries les plus simples comme les plus complexes, et c’est ainsi que nous abordons le Castel Tropézien proposé chez La Tarte Tropézienne.

Continuer la lecture de « Le Castel Tropézien par La Tarte Tropézienne »

Datcha Abricot par Café Pouchkine

Fendre l’abricot est une affaire délicate qui nécessite du doigté. D’abord il faut en choisir un qui soit bien rebondi, dont la peau a ce toucher légèrement velouté. En le tâtant il ne doit être ni trop ferme ni trop flasque, il faut le caresser et s’assurer que sa chair possède une texture uniforme. Puis en le prenant entre ses deux mains, il faut glisser ses pouces le long de son sillon, en remontant jusqu’à l’insertion du pédoncule. À cet endroit précisément où il est le plus mafflu, il faut enfoncer ses pouces et tirer pour écarter puis rompre le mésocarpe en deux, exposant ainsi la graine du fruit que l’on peut facilement enlever. Certains se passeraient bien de cette opération ardue, et il n’est pas interdit de recourir à des pâtisseries où les abricots sont déjà prêts à déguster, comme dans ce Datcha Abricot du Café Pouchkine. Continuer la lecture de « Datcha Abricot par Café Pouchkine »

Mon Kœur par Christophe Michalak

Rouge comme une morsure saignante, le « Kœur » enflamme les vitrines des pâtisseries de Christophe Michalak par sa couleur sulfureuse et son glaçage luisant. C’est comme un signal d’alerte auquel nous ne pouvons que répondre ! Irrévocablement nous le prenons dans nos mains et nous y plantons nos dents, son glaçage rouge s’épanche sur nos lèvres, coule sur nos doigts, tandis que nous absorbons toute sa substance en fermant les yeux. Que contient-il et quel effet ressentons-nous ? Continuer la lecture de « Mon Kœur par Christophe Michalak »