Le Tigré Ganache par la Chocolaterie Plaq

Je pensais qu’on se baladerait tranquillement dans le parc, mais ce qui m’attendait était d’une toute autre nature. Il aurait fallu que je me méfiasse, je n’apprendrais donc jamais. Car une fois assis sur le banc, sa main sur ma nuque m’attira d’abord gentiment, puis s’engouffra dans mes cheveux et soudain m’agrippa fermement. Sa bouche glissa sur mon oreille, puis ses lèvres s’appliquèrent ardemment sur la peau fine de mon cou, à plusieurs endroits, me relâchaient et me reprenaient sans arrêt. Cette chose qui m’effrayait auparavant m’électrisait alors, je savais que je ne pouvais plus résister. C’était une prédation en public, sous les yeux éberlués des passants dans ce parc bondé en plein midi. Tout compte fait, ces assauts fauves ne sont pas les moins amusants. En pâtisserie du moins, je serai la proie presque consentante – mais jamais trop – d’un Tigré Ganache que j’ai trouvé dans la Chocolaterie Plaq.

Continuer la lecture de « Le Tigré Ganache par la Chocolaterie Plaq »

[Pâques] Le Hérisson par Patrick Roger

De grâce, dites « Le Hérisson », mais pour rien au monde ne dites « L’hérisson » ! J’en mourrais ! Le H est aspiré, il n’est pas muet, il ne l’a jamais été. Alors faire l’élision, ce serait choir ! Des rumeurs tenaces me sont encore parvenues, prétendant que les règles orthographiques ont changé et que cette affaire sérieuse bénéficie dorénavant d’une prétendue tolérance. C’est absolument mensonger ! Je vous prie de renvoyer les colporteurs de cette fausse information dans leurs ténèbres. En attendant, régalons-nous ensemble d’un Hérisson de Pâques par Patrick Roger. On n’en laissera rien, et on saura que son H est aspiré ! Ouf. C’est très important pour la dégustation.

Continuer la lecture de « [Pâques] Le Hérisson par Patrick Roger »

Éclair au Chocolat par Blé Sucré

Ce qui me sauve c’est l’idée que tout reste possible, je le pense et je le ressens. Je sais que je peux me modeler comme je le souhaite, je peux forger mon corps, travailler ma nature, prendre des risques, essayer un rôle, repousser mes limites. Je ne suis pas fait pour un seul moi. Il y a différentes façons d’être, ainsi l’on peut être un éclair au chocolat de plusieurs manières, et si l’on suit la recette de Blé Sucré alors on sera un éclair résolument différent ! Je vous le détaille précisément.

Continuer la lecture de « Éclair au Chocolat par Blé Sucré »

L’Oranger par Sébastien Gaudard

C’est peut-être illusoire de penser que je peux trouver un quelconque repos, et pourtant cette conscience de la vanité ne me console pas. J’aimerais un jour ne plus me sentir différent, incompris, ou abandonné. Est-ce que ce mal ne se répare jamais ? Je voudrais retrouver l’insouciance. Pourtant, l’aiguille s’enfonce lentement dans ma peau, le temps passe et elle est toujours là. Quand j’étais petit, j’en prenais une grande et je piquais les oranges. Puis je les pressais entre mes mains pour en faire sortir tout le jus et le boire. C’est peut-être la façon la plus gourmande de les déguster. Mais on peut aussi en profiter dans des pâtisseries, comme dans cet Oranger trouvé chez Sébastien Gaudard.

Continuer la lecture de « L’Oranger par Sébastien Gaudard »

Le Cookie par Frenchie To Go

Les pâtisseries que l’on peut qualifier de simples mais qui sont très riches ou gourmandes suscitent un engouement particulier en ce moment. Peut-on regarder cela dans le contexte de notre société, et y voir les remous apparents de quelque chose de plus profond ? Pourquoi cherche-t-on à retrouver des saveurs fortes et régressives avec les pâtisseries ? J’y vois parfois un écho de notre intériorité mouvante, de la fermeture de nos frontières physiques et mentales, du retour vers la fausse assurance des choses que l’on considère comme connues. Est-ce un réflexe de protection contre les injonctions de tout genre, sanitaires, sociales, écologiques, économiques, qui nous promettent des lendemains catastrophiques ? La question est complexe mais elle me fait aborder ce cookie par Frenchie To Go avec grand intérêt.

Continuer la lecture de « Le Cookie par Frenchie To Go »