Tarte aux Figues par Lorette

Les pavés de l’actuelle rue Henry-Monnier avaient sûrement été usés par les pas lents et incessants de celles qui arpentaient cette voie parisienne, autrefois connue sous le nom de rue Bréda. Elles sont les fantômes d’une époque où l’argent et le plaisir commandaient tout à Paris, ces filles que leurs clients surnommaient les « Lorettes » en référence à l’église toute proche. Beautés éphémères, âmes découpées en morceaux, elles étaient pour leurs « Arthurs » comme un fruit de saison furtif, de belles figues de la fin d’un été qui disparaissent aussi vite qu’elles n’étaient apparues. Et pourtant il y a tant à découvrir derrière une belle apparence ! Ainsi la Tarte aux Figues par la boulangerie Lorette sacrifie l’apparence du fruit découpé en petits morceaux pour en exacerber la saveur. Est-ce une réussite ? Continuer la lecture de « Tarte aux Figues par Lorette »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.

Tarte à la Rhubarbe par Utopie

L’heure de la rhubarbe a sonné de nouveau au Tribunal des Gâteaux, mais comment la manger sans aller mâchouiller des tiges dans le jardin ? En tarte pardi ! Rheum rhaponticum de son petit nom, cette plante qui varie du vert au rouge présente la bonne acidité qu’il nous faut pour nous requinquer en cette saison. Et n’est-elle pas aussi une curiosité pâtissière ? Peu de desserts sont faits avec d’autres types de pétioles. Profitons-en tant qu’il est encore temps, et auditionnons à cette occasion la Tarte à la Rhubarbe de la boulangerie et pâtisserie Utopie. Continuer la lecture de « Tarte à la Rhubarbe par Utopie »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.

Galette Années 30 par Jean-Paul Hévin

Y a-t-il meilleure façon de commencer une année qu’en mangeant une galette ? Nous y avons bien réfléchi, mais nous n’en avons trouvé aucune. Néanmoins rien n’empêche l’originalité, alors cette année nous rompons la tradition en nous en offrant une qui n’est pas uniquement à l’amande : nous optons pour une galette de chocolatier ! Même s’il propose des pâtisseries aussi, Jean-Paul Hévin est surtout connu pour son chocolat, alors qu’en est-il de sa galette ? Baptisée « Années 30 » pour fêter les trente ans d’activité du chocolatier, elle s’inspire vaguement de motifs art déco en adoptant un aspect bicolore. Voyons si elle nous fera débuter cette année de bon pied. Continuer la lecture de « Galette Années 30 par Jean-Paul Hévin »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.