[Saint-Valentin] Le Cœur par Chocolat Alain Ducasse

Le plus délicieux dans un couple amoureux, n’est-ce pas la différence, celle qui permet la complémentarité ? Inutile d’accepter la mièvrerie d’une harmonie parfaite, les couples faits de deux personnalités fortes et contrastantes sont les plus amusants à vivre, et aussi les plus riches. Ainsi le Cœur par Le Chocolat Alain Ducasse est en réalité un couple de deux grands bonbons de chocolat : il a un côté noir qui joue les durs à cuire mais qui cache une douceur insoupçonnée au fond de lui, et un côté au lait qui feint la douceur infinie et qui révèlera une note piquante en temps voulu. Seriez-vous l’un ou l’autre, ou les deux à la fois ? Continuer la lecture de « [Saint-Valentin] Le Cœur par Chocolat Alain Ducasse »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.

La Cerise par La Goutte d’Or Pâtisserie

Manger des cerises qui ne soient pas au sirop ou à l’eau-de-vie en plein mois de Janvier nous semble une chose absolument impensable et complètement répréhensible ! Mais notre gourmandise nous fera tout faire, au grand jour et pas à moitié. Nous avons commis cela avec appréhension mais non sans plaisir, comme si nous franchissions une ligne rouge, ou que nous couchions avec l’ennemi, angoissés et émoustillés à la fois. Mais que vaut la Cerise du chef pâtissier Yann Menguy, proposée en plein hiver à La Goutte d’Or Pâtisserie ? Nous l’évaluerons méthodiquement. Continuer la lecture de « La Cerise par La Goutte d’Or Pâtisserie »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.

[Noël] Stollen par Boulangerie Bo

Nous pensons qu’après avoir bien réveillonné à Noël, il ne faut jamais refermer trop tôt les portes de son appétit. Après les entrées, les plats et les desserts, il reste sûrement une petite place pour un gentil Stollen qui terminera le tout en beauté. Et tradition oblige, nous le voulons bien sûr riches en fruits secs, bien dense et copieusement arrosé de sucre. Cela semble être le cas du Stollen de la Boulangerie Bo, mais vérifions quand même par nous-même. Continuer la lecture de « [Noël] Stollen par Boulangerie Bo »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.

La Figue par l’Atelier Muscade

Gare aux figues que nous rencontrons sur nos chemins! Nous les mangeons toutes. Nous les aimons quand elles sont mûres et dodues sur leur arbre, ombragées par ses grandes feuilles vertes, négligemment entrouvertes pour laisser couler leur suc. Nous les apprécions aussi quand elles sont séchées au soleil, concentrant leur jus patiemment accumulé au printemps en un sirop qui remplit leur cœur rougeâtre. Et nous en raffolons quand elles prennent des formes plus inattendues, comme dans cette Figue que nous avons trouvée à la pâtisserie Muscade. Nous rappelle-t-elle vraiment le fruit tel que nous l’aimons ? Seule une dégustation attentive nous le révèlera. Continuer la lecture de « La Figue par l’Atelier Muscade »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.

Chalala par Bogato

Chalala, ce ne sont que trois syllabes légères comme une chanson, quelques notes fredonnées sous un regard malicieux. Ce sont en trois temps le ruban d’un chapeau qui s’envole, un tissu qui glisse, une épaule qui se découvre. Elles sont insouciantes et ingénues, fraîches comme un sourire qui s’esquisse sur des lèvres rougies de plaisir. Et elles sont douces comme cette pâtisserie proposée chez Bogato qui nous semble pleine de promesses et de poésie. Continuer la lecture de « Chalala par Bogato »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.