[Saint-Valentin] Le Cœur par Chocolat Alain Ducasse

chocolat alain ducasse le cœur

Le plus délicieux dans un couple amoureux, n’est-ce pas la différence, celle qui permet la complémentarité ? Inutile d’accepter la mièvrerie d’une harmonie parfaite, les couples faits de deux personnalités fortes et contrastantes sont les plus amusants à vivre, et aussi les plus riches. Ainsi le Cœur par Le Chocolat Alain Ducasse est en réalité un couple de deux grands bonbons de chocolat : il a un côté noir qui joue les durs à cuire mais qui cache une douceur insoupçonnée au fond de lui, et un côté au lait qui feint la douceur infinie et qui révèlera une note piquante en temps voulu. Seriez-vous l’un ou l’autre, ou les deux à la fois ?

chocolat alain ducasse le cœur

chocolat alain ducasse le cœur

Cette création est faite de deux parties séparées qui forment un cœur entier une fois mises côte à côte. La première est faite d’une pâte d’amande à la vanille enrobée de chocolat noir et la deuxième de ganache au gingembre enrobée de chocolat au lait.

chocolat alain ducasse le cœur

Le Cœur par Le Chocolat Alain Ducasse mesure dans l’ensemble 90 mm de longueur, 100 mm de largeur et 10 mm de hauteur. Le spécimen acheté pèse 74 grammes et coûte 18,00€.

chocolat alain ducasse le cœur

La première déception que nous avons à l’ouverture de l’emballage est grande : la partie noire du cœur présente une fissure ! Notons que nous avons demandé la vérification de l’intégrité du cœur à l’achat et qu’elle nous a été assurée, sans ouverture du paquet. La forme de cet objet étant aussi importante pour son objectif que sa saveur, cette fissure facilement visible impacte fortement notre appréciation. Cela est sans compter l’impossibilité d’offrir un cœur brisé, ce qui rend l’achat inutile… Par ailleurs, plusieurs marques de manipulation sont visibles sur les surfaces des deux moitiés du cœur.

chocolat alain ducasse le cœur

Nous commençons par déguster le côté noir fêlé. Nous y remarquons rapidement une épaisseur du chocolat non homogène, la paroi supérieure étant par exemple nettement plus épaisse que celle du fond, et par conséquent nettement plus difficile à découper sans écraser ce grand bonbon. En plus, les parois présentent des coulures de chocolat qui les épaississent davantage à des endroits précis, ce qui nous donne l’impression d’un moulage fait à la va-vite, alors que c’est bien l’aspect de cet objet qui en fait l’intérêt pour la Saint-Valentin.

chocolat alain ducasse le cœur

Le chocolat noir se casse d’une façon nette et laisse voir un grain très fin dans son épaisseur. Il dégage une forte acidité en premier lieu lorsqu’il commence à fondre en bouche, puis il en vient une amertume et des notes torréfiées et même un peu tourbées. L’amertume est néanmoins assez longue en bouche. La pâte d’amande qu’il enrobe est granuleuse et bénéficie d’un effet rustique avec quelques morceaux moulus grossièrement qui craquent sous les dents. Elle est relativement peu sucrée et on y ressent fortement la saveur de l’amande, mais la vanille annoncée se fait discrète. Sa texture est agréablement moelleuse, s’affaissant sous la coque de chocolat qui se brise.

chocolat alain ducasse le cœur

Nous passons au côté chocolat au lait. Le bonbon est intègre et ne souffre d’aucune cassure, même s’il possède aussi des marques de manipulation sur sa surface. Lorsque nous le découpons, nous remarquons que son épaisseur de paroi est uniforme, et qu’il ne présente pas de surépaississements sur sa face intérieure. C’est comme si le moulage du chocolat noir et celui du chocolat au lait étaient faits par deux personnes différentes.

chocolat alain ducasse le cœur

Le chocolat au lait est quand même richement cacaoté et fond rapidement en bouche. Il adhère fortement à la ganache dont il est garni, bien plus que le chocolat noir n’adhère à la pâte d’amande. La ganache est pâteuse et très dense tout en étant plutôt acide. Nous aurions aimé qu’elle soit un peu plus souple pour davantage de gourmandise. On y ressent immédiatement la saveur du gingembre annoncé, intégrée avec retenue et avec une juste mesure. Elle est suffisamment forte pour réchauffer la langue sans devenir envahissante pour les palais non habitués. Ce côté du cœur nous semble de manière générale plus sucré que le côté noir.

chocolat alain ducasse le cœur

VERDICT

En cette Saint-Valentin, l’intérêt pour le Cœur par Le Chocolat Alain Ducasse réside autant dans sa forme que dans ses saveurs. Pour ce qui est de la forme, nous regrettons qu’il présente une cassure sur son côté noir qui le rend inutilisable en cette occasion amoureuse, et qui dégrade sévèrement son appréciation. Cela est sans compter le moulage comportant des parois à l’épaisseur non homogène et des coulures intérieures sur le côté noir. En ce qui concerne les saveurs, nous apprécions la dichotomie entre le chocolat noir et le chocolat au lait, accompagnée de saveurs et de textures judicieusement pensées. Le chocolat noir est moins sucré, sa garniture est plus rugueuse mais quand même vanillée. Cette vanille mériterait d’ailleurs d’être plus perceptible. Le chocolat au lait est plus doux, sa ganache de garniture est fondante mais pas forcément sage, étant relevée avec du gingembre. Cette ganache gagnerait à être plus souple. Deux caractères différents qui font un couple complémentaire et qui montrent que cette réalisation a été savamment réfléchie. Il reste à parfaire l’exécution et à établir un contrôle qualité au moins visuel et infaillible avant la vente. Dans le doute, toujours vérifier soi-même avant de partir.

Note : 3,6/10

Adresse :

40 rue de la Roquette, 75011 Paris
Ouvert du Mardi au Samedi de 10:30 à 19:00
Tél : 01 48 05 82 86
https://www.lechocolat-alainducasse.com/

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.

2 réflexions sur « [Saint-Valentin] Le Cœur par Chocolat Alain Ducasse »

  1. Dur dur, sur le chocolat
    On vient de me l’offrir. je vais me faire un plaisir de goûter en pensant à ce billet comme toujours très détaillé.
    Une petite remarque, qui n’engage que moi bien entendu: le fait que la forme comporte quelques traces de manipulations un peu maladroites et que la couche de chocolat qui enrobe ne soit pas parfaitement homogène sur ce type de forme montre aussi que l’artisanat c’est avant tout le bon et ensuite la forme, qui est tout de même dans cette maison l’une des plus travaillées …
    La trace de la main de l’homme, les irrégularités sont aussi souvent ce qui permet de débusquer l’industriel et encore maintenant ces petits malins créent des imperfections sur leurs desserts pour qu’ils aient l’air…comme à la maison
    Je dis ça …

    1. Certes, l’argument de l’artisanat est valable mais un chocolat peut paraître artisanal tout en ayant une épaisseur de paroi régulière, ce qui est d’ailleurs le cas dans la moitié en chocolat au lait de notre spécimen. En tout cas, nous pensons que ce chocolat devrait être vendu au moins sans cassures, quitte à ce que sa surface ne soit pas exempte de traces.
      N’hésitez pas à nous faire part de votre ressenti suite à la dégustation!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.