[Pâques] Le Hérisson par Patrick Roger

De grâce, dites « Le Hérisson », mais pour rien au monde ne dites « L’hérisson » ! J’en mourrais ! Le H est aspiré, il n’est pas muet, il ne l’a jamais été. Alors faire l’élision, ce serait choir ! Des rumeurs tenaces me sont encore parvenues, prétendant que les règles orthographiques ont changé et que cette affaire sérieuse bénéficie dorénavant d’une prétendue tolérance. C’est absolument mensonger ! Je vous prie de renvoyer les colporteurs de cette fausse information dans leurs ténèbres. En attendant, régalons-nous ensemble d’un Hérisson de Pâques par Patrick Roger. On n’en laissera rien, et on saura que son H est aspiré ! Ouf. C’est très important pour la dégustation.

Continuer la lecture de « [Pâques] Le Hérisson par Patrick Roger »

Tarte au Chocolat par David Doualan

De cette terrasse en bord de mer, je me souviens surtout du pavement fait de petits galets pris sur la plage. Ronds et lisses, ils étaient plantés dans le sol, faisant de petites arabesques selon leur couleur, noire ou grise. Je ressens encore ces petites bosses qui s’enfoncent dans la peau tendre de mes pieds et me font perdre l’équilibre. C’est leur dureté et leur chaleur qui me restent, et ce contraste entre leur aspect doux et leur rudesse qui cogne la peau. Quand je referme la bouche sur une tarte au chocolat par David Doualan, je suis de nouveau sur cette terrasse, je ressens encore ces petits coups que le grué de cacao donne dans la pulpe de mes lèvres, avant qu’elles ne s’enfoncent profondément dans le fondant d’une ganache. Cette pâtisserie aura-t-elle l’intensité du souvenir ?

Continuer la lecture de « Tarte au Chocolat par David Doualan »

Éclair au Chocolat par Un Éclair de Génie

Que demande-t-on à un éclair au chocolat à part d’être chocolaté ? Il faut qu’il soit ferme et tendre à la fois, sachant se faire ressentir tout en ayant suffisamment de moelleux et de crémeux dans son cœur. Il faut qu’il soit intense et modéré quand même, pour marcher sur cette ligne de crête sans tomber dans l’exagération la plus tapageuse ou l’insignifiance la plus malplaisante. Et il faut qu’il nous raconte une histoire, qu’il nous parle avec amour de son beurre, de son cacao et de sa crème. C’est simple enfin, nous ne lui demandons pas grand-chose. Voyons si l’éclair au chocolat par Un Éclair de Génie saura répondre à nos attentes tout à fait mesurées.

Continuer la lecture de « Éclair au Chocolat par Un Éclair de Génie »

Le Muguet par Choco au Carré

« Il faut imaginer Sisyphe heureux », c’est une chose qui nous parut longtemps difficile à comprendre. Mais nous commençons seulement à percevoir le sens de cette célèbre phrase de Camus. Peut-être qu’après avoir vécu suffisamment d’épreuves, on commence à réaliser l’absurdité de sa condition, pour paradoxalement retrouver l’espoir. Reprendre le contrôle de sa destinée est la seule révolte qui vaille, celle qui permet de s’affranchir de la fatalité où les humains sont jetés. Quand son rocher roule à nouveau au pied de la montagne, dans cet instant où Sisyphe décide de le suivre et de le remonter inlassablement, c’est à ce moment qu’il vainc le destin qui lui est réservé. C’est à ce moment qu’il s’en libère. C’est le travail de sa vie, et le travail contribue à rendre heureux. Pour cette raison nous le célébrons, et nous perpétuons la tradition du muguet en ce 1er Mai. Cette année nous goûtons le muguet en chocolat de Choco au Carré !

Continuer la lecture de « Le Muguet par Choco au Carré »

Tablette Croq’Mendiants par Lenôtre

Les galanteries font toujours sourire, même si ce n’est que du chocolat ! En cette période nous en avons tous besoin, et Pâques est le meilleur moment pour en offrir. Il est inutile d’aller vers les choix les plus extravagants, parfois un petit geste fait davantage plaisir. Chez Lenôtre, nous avons trouvé une petite tablette Croq’Mendiants. Jonchée de moitiés d’œufs en chocolat, nous la dégusterons carré après carré, alternant chocolat au lait et chocolat noir.

Continuer la lecture de « Tablette Croq’Mendiants par Lenôtre »