Les Titis Parisiens par Les 3 Chocolats

« Il n’avait pas de gîte, pas de pain, pas de feu, pas d’amour ; mais il était joyeux parce qu’il était libre. » C’est avec ces mots que Victor Hugo dresse un émouvant portrait du personnage de Gavroche, archétype du titi parisien, dans son roman Les Misérables. Comme ce célèbre gamin, les personnes qui savent être vraiment joyeuses sont en réalité celles dont le cœur cache des abysses insoupçonnés. La joie de vivre se nourrit de l’ombre qui nous habite, elle se réalise grâce une tension permanente émanant de cette mise en contraste. Elle sauve du piège du bonheur. Chez Les 3 Chocolats, les Titis Parisiens sont aussi le nom d’une spécialité à mi-chemin entre le chocolat et la pâtisserie. Ce sont des bonbons où l’on retrouve ce contraste entre une apparence décorée et colorée, et un cœur dense aux saveurs profondes. Nous en avons interpellé six dans leur boutique pour les passer en revue ! Continuer la lecture de « Les Titis Parisiens par Les 3 Chocolats »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.

Tarte K Framboise Rose Passion par Christophe Michalak

On songe en l’abordant à un boudoir coquet, à un petit cabinet de toilette tendu de soie rose, baigné dans une senteur florale et fruitée qui s’échappe d’un flacon de parfum laissé débouché. Poudrée et maquillée de rouge, la Tarte K Framboise Rose Passion par Christophe Michalak allie la précision de son aspect à la rondeur de ses falbalas, le tout dans un rose clair de nudité. Voyons ce qu’elle nous réserve derrière la délicatesse de son teint et ses précieuses manières, menons notre rigoureuse inspection. Continuer la lecture de « Tarte K Framboise Rose Passion par Christophe Michalak »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.

[New York] Chapitre 3: Une Oasis – Rose Amour par Bisous Ciao

Qu’il est bon de quitter intérieurement le tumulte de la ville, pour quelques instants où l’on repose ses sens près d’une douceur que nous avons choisie. Autour de nous tant d’inconnus continuent de défiler, et avec eux tant de possibilités, mais l’objet de notre attention est tout autre. C’est devant la pâtisserie Bisous Ciao de Bleecker street que nous nous sommes arrêtés, interpellés par ce « Rose Amour » qui racole en vitrine. D’autres desserts semblent plus intenses, plus insolents, et si parfois nous avons envie d’une certaine agressivité notre choix se portera néanmoins vers cette douce rose. Nous en caressons les pétales du bout des doigts, nous y passons discrètement le bout de la langue pour en connaître les premiers effets, et nous finissons par la goûter d’une impudente gourmandise. Jugeons-la d’après ce que nous avons ressenti. Continuer la lecture de « [New York] Chapitre 3: Une Oasis – Rose Amour par Bisous Ciao »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.

Tarte aux Framboises et aux Pralines Roses par Eric Kayser

Nous connaissons déjà la tarte aux pralines lyonnaise mais, à part dans cette spécialité régionale, les fameuses pralines roses ou rouges sont peu mises à profit en pâtisserie. C’est une tragique erreur, tant la texture, la saveur ou la couleur de ce produit peuvent servir avantageusement dans des créations pâtissières. Voyons ce qu’en fait Eric Kayser dans une pâtisserie proposée dans son enseigne, la Tarte aux Framboises et aux Pralines Roses. Continuer la lecture de « Tarte aux Framboises et aux Pralines Roses par Eric Kayser »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.

La Princesse par Thévenin

Ciel, une princesse ! Est-il permis qu’elle soit autre chose que rose, gracieuse et brillante de partout ? Ah… Chaque petite fille doit en rêver, n’est-ce pas ? Un monde de paillettes, d’éblouissement et d’abêtissement, tout rose tout beau ! La Princesse de la pâtisserie Thévenin se pare de sa plus belle robe couleur cuisse de nympe, et nous nous parons de notre plus beau couteau. Voyons de quoi elle est faite. Continuer la lecture de « La Princesse par Thévenin »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.