Millefeuille Glacé par Une Glace à Paris

Toute la nuit les draps nous étouffent, nous nous en voulons d’être tombés dans son piège. Encore une fois nous avons cru à l’amour, mais nous avons trébuché. Pourquoi la vie est-elle si compliquée quand nos sentiments sont si simples ? Chaque aventure nous rappelle que nos cœurs d’enfants ne sont pas faits pour ce monde, ils s’y font piétiner impitoyablement. Derrière nos paupières qui se ferment la douleur reste éveillée : comment combler son absence à présent ? Quel livre, quelle musique, quelle distraction l’enlèvera de nos pensées ? Les heures passent et ce lit encore chaud la veille est devenu tout froid, comme un Millefeuille glacé par Une Glace à Paris.

Continuer la lecture de « Millefeuille Glacé par Une Glace à Paris »

Fleur Noire par Ladurée

On l’imagine dans les sombres antres des alchimistes, née d’innombrables sorcelleries ! Elle nous fascine comme une chose défendue qui nous appelle et nous effraie à la fois ! On pense qu’elle est rare et précieuse, qu’elle peut mener à toutes les folies, et on la tient craintivement dans la main. C’est une œuvre qui se veut mystérieuse et envoûtante ! Mais nous savons garder notre sang froid. Dégustons cette Fleur Noire par Ladurée et voyons ce qu’elle nous cache dans son obscur chocolat.

Continuer la lecture de « Fleur Noire par Ladurée »

Millefeuille aux Framboises par Le Valentin

Nous avons tous les deux fait les mêmes rêves dans cette nuit qui nous a traversés. Le lit n’a pas été défait, les paupières n’ont jamais été totalement closes. Cette main près de nous qui nous a rassurés d’une caresse, qui s’est posée sur nos blessures, n’est-elle pas aussi celle qui nous a meurtris ? La température monte dans l’obscurité suffocante, quelques gouttes finissent par perler sur notre front inquiet. La duplicité est le propre de son espèce, nous pouvons toujours creuser son âme sans jamais en toucher le fond ! C’est un millefeuille mental que l’on peut défaire infiniment. Pourtant les vrais millefeuilles pâtissiers ne sont pas un mystère pour nous, nous vous en décortiquons un aux framboises du salon de thé Le Valentin.

Continuer la lecture de « Millefeuille aux Framboises par Le Valentin »

Le Gâteau Nantais à la Vanille par Georges Larnicol

Comme Maxence nous voulons aussi notre « Perm’ à Nantes », une petite digression, un voyage impromptu pour se rapprocher de la côte et mieux rêver en sentant l’océan tout proche. « Son amour c’est ma vie, mais à quoi bon rêver, je l’ai cherchée partout je ne l’ai pas trouvée… » chantait-il sous la caméra de Jacques Demy. Les voyages sont propices à la mélancolie, celle de partir chercher ce qui est parfois à portée de main et que nous refusons de voir. Et à Nantes nous comptons bien aller avec une spécialité vernaculaire proposée dans les boutiques parisiennes du Meilleur Ouvrier de France Georges Larnicol, un petit gâteau à l’amande qui a fait le tour du pays ! 

Continuer la lecture de « Le Gâteau Nantais à la Vanille par Georges Larnicol »

La Tarte Infiniment Vanille par Pierre Hermé

C’est la main qui dérobe nos souvenirs, sans bruit elle nous les enlève l’un après l’autre, et la mémoire autrefois si chargée redevient vierge. Du monde d’avant elle ne nous laisse rien, petit à petit les choses s’effacent et la mémoire nous abandonne. Le passé s’estompe dans le présent, l’instant redevient une éternité sans fond et sans issue, nous emprisonnant dans un néant lumineux et aveuglant. Tout est blanc, enfin, tellement plein de vide. C’est le blanc d’une mort certaine, et celui d’une naissance aussi. C’est la couleur de la pureté et des premiers instants de la vie, celle qui invoque le lait, la crème et la vanille. Et avec elle c’est à la Tarte Infiniment Vanille par Pierre Hermé que nous revenons. Continuer la lecture de « La Tarte Infiniment Vanille par Pierre Hermé »