[Noël] Bûche Roulée à la Vanille par Cinq Sens

De grâce, qu’on ne nous demande point d’être raisonnables, surtout pas à Noël ! Nous n’aimons que les excès, loin de nous tout soupçon de modération ! On en mourrait ! Car croyez-nous, lecteurs, que la frugalité, la sobriété ou bien – horreur suprême – l’abstinence, ne mènent pas au bonheur. C’est même un dévoiement total qui contrarie la nature, car pour le bonheur il faut de l’intempérance et des passions enflammées ! Oui, le bonheur commande d’aller au bout de ses idées, il exige d’assumer complètement les goûts dont on se pique. Et par exemple, si vous aimez la vanille outre mesure comme nous, vous voudrez peut-être fêter Noël avec une bûche qui prétend mettre intensément cette saveur en avant. Alors dégustons la bûche de Nicolas Paciello dans sa pâtisserie Cinq Sens, et voyons ce qu’elle nous fera ressentir.

Continuer la lecture de « [Noël] Bûche Roulée à la Vanille par Cinq Sens »

Saint-Honoré par Le Bristol

Son regard opalin est vide, désespérément vide, bien qu’il ait été si expressif autrefois, il est maintenant dépourvu de tout sentiment, de tout courage, de tout sens. Nous observons ses grands yeux, nous essayons de comprendre ce qu’il s’est passé, mais il n’y a plus rien : ils sont très ouverts mais bien éteints. Ils sont devenus banals, que leur est-il advenu, eux qui nous ont scruté auparavant comme un couteau qui fouille dans notre cœur ? Tout meurt. Ce que nous avons connu semble avoir disparu, et c’est comme une libération. Son regard est dorénavant blanc, anodin, de la couleur laiteuse d’une crème sur une pâtisserie que nous nous apprêtons à étudier, un Saint-Honoré par Julien Alvarez au Bristol à Paris.

Continuer la lecture de « Saint-Honoré par Le Bristol »

Flan à la Vanille par O/HP/E

Les yeux dans ses yeux, nous écoutons ses douces paroles, nous y croyons. Nous nous laissons emporter par nos songes, en imaginant que notre amour durera, que nous ne nous séparerons plus. Et pourtant le jour se lève et vient son heure de partir, notre heure pour l’oublier… car il faut se faire une raison : son cœur est déjà pris. Et toutes les promesses que nous avons écoutées peuvent maintenant se diluer dans l’aube, elles ne sont plus rien. Nous resterons dans ce lit avec son parfum, et sous son parfum cette odeur que nous reconnaissons, celle de sa peau, capiteuse comme une vanille abondante dans un flan par O/HP/E.

Continuer la lecture de « Flan à la Vanille par O/HP/E »

Baba Tropique par Mori Yoshida

Dans cet océan d’ennuyeuse solitude, nous naviguons sans destination. Et nous nous demandons : pourquoi faut-il que notre cœur, pour chaque joie vécue, éprouve en retour cent douleurs ? Nous essayons de trouver des raisons, nous ne comprenons pas cette loi qui le condamne. Pourtant, le bonheur a l’air simple ! Il faudrait si peu de choses… Que notre embarcation nous mène au bon port, celui qui nous rassure et nous réchauffe. Un endroit au soleil, sous les tropiques où nous fera voyager un Baba Tropique trouvé chez Mori Yoshida.

Continuer la lecture de « Baba Tropique par Mori Yoshida »

Tarte aux Pommes Rêveuse par Kubo Pâtisserie

Nous nous abandonnons à nos songes comme si nous prenions le large, nous divaguons sans retour. Quel mal y a-t-il à être des rêveurs ? Certainement, nous le sommes. Être là et être ailleurs à la fois, partir à l’aventure avec des âmes téméraires, voilà qui nous sommes. Le rêve est une des manifestations de la réalité, il ne s’y oppose pas. Après tout, qui saurait vraiment dire où se trouve la frontière entre les deux ? S’il en est une, alors nous la franchissons allègrement, nous basculons de part et d’autre. C’est notre liberté, prenons-la. Et prolongeons l’expérience avec une Tarte aux Pommes Rêveuse, une création de Kubo Pâtisserie.

Continuer la lecture de « Tarte aux Pommes Rêveuse par Kubo Pâtisserie »