[Sydney] Chapitre 3: Un grain de sable – Cruffin par La Renaissance

Sur un arrêt de bus une voix nous interpella : le prochain allait-il à Manly Beach ? Nous nous retournâmes pour nous excuser mais rapidement d’autres passagers confirmèrent cette destination. C’était un Danois qui venait d’arriver à Sydney, et qui comptait passer ses deux prochaines années en Australie. Il avait tout abandonné dans son pays, contre l’avis général, et il était venu vivre au jour le jour de petits boulots et d’insouciance. Il avait l’air heureux, comme on peut l’être parfois en s’abandonnant au sort et en se laissant porter par le hasard. Et ce jour-là, tout ce qui comptait pour lui était de se trouver sur la plage, l’esprit libre et les pieds dans le sable. Voilà donc qu’un grain de son sable fin s’immisçait dans l’engrenage de notre quotidien bien réglé… Et si la vraie vie était ailleurs, autrement ? Avait-il tout compris ? Qu’est-ce qui donne du croustillant et de la saveur à l’existence, comme à ce Cruffin de la pâtisserie Renaissance que nous nous apprêtons à déguster ? Continuer la lecture de « [Sydney] Chapitre 3: Un grain de sable – Cruffin par La Renaissance »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.

Le Millefeuille par Notre Pâtisserie

Cela commence avec la couverture, la main glisse dessus sans résistance. Parfois elle est souple, parfois elle est dure, mais elle renferme toujours un monde à découvrir. Nos doigts se promènent alors sur la tranche, de haut en bas, puis ils s’enfoncent entre les pages et les font défiler. Le papier est doux, parfois rêche. Il est noirci par les caractères qui se succèdent inlassablement. L’air secoué entre les pages nous souffle une odeur capiteuse : c’est ce parfum caractéristique et chaleureux qui nous envahit dans les bibliothèques et qui nous annonce le début d’une nouvelle aventure. Ainsi l’odeur d’une pâtisserie est également annonciatrice d’une histoire à découvrir, surtout quand il s’agit d’un millefeuille dont le feuilletage se développe comme un livre aux pages ouvertes. C’est celui de l’enseigne « Notre Pâtisserie » que nous voulons déguster. Continuer la lecture de « Le Millefeuille par Notre Pâtisserie »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.

La Religieuse par Sébastien Gaudard

Est-il dans le ventre chaud de l’autel, se manifeste-t-il dans la flamme des cierges qui danse, apparaît-il dans le brasillement des dorures ? Est-ce lui ce mystérieux chuchotement entre les pierres impassibles, se fait-il entendre dans le souffle de l’orgue ? Et s’il est là, nous a-t-il abandonnés, ou bien sommes-nous les artisans ce cette désillusion ? Nous avons scruté l’ombre trop tôt, trop longtemps… Pourtant si cette obscurité existe, c’est que la lumière existe aussi. Peut-être qu’il faut la chercher ailleurs, en soi, dans chacune des sensations que nous offre la vie. Parfois, la spiritualité la plus profonde est celle qui consiste à percevoir fondamentalement l’étendue de ses sens. Prenons en conscience avec la Religieuse par Sébastien Gaudard. Continuer la lecture de « La Religieuse par Sébastien Gaudard »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.

Les Marrons Glacés par Boissier

Les choses prennent de la valeur par l’énergie que nous y mettons et par le temps qu’elles nécessitent. C’est ainsi qu’un produit simple comme la châtaigne peut devenir l’objet d’un raffinement et d’un processus notoirement long pour donner des marrons glacés. C’est le travail patient et l’engagement pour un résultat qui comptent ! La Maison Boissier met en avant ses marrons glacés comme étant sa spécialité, alors dégustons ces confiseries et voyons quelles sont les différences entre une variété de marrons ! Continuer la lecture de « Les Marrons Glacés par Boissier »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.

Le Mont-Marron par Dalloyau

Il ne faut jamais regarder en arrière si l’on veut atteindre le sommet de la montagne, ne jamais se dire que le chemin était dur, ne jamais penser à ce que l’on a perdu durant l’ascension, ne jamais regretter ses erreurs. La montée est rude mais nous voulons seulement garder le cap, ne penser qu’à l’arrivée même si nous savons déjà que le port d’attache sera loin, que le monde tel que nous l’avons connu ne sera plus qu’un souvenir et qu’au bout du chemin nous attendra peut-être la solitude, celle qui accompagne toujours les rêveurs. L’aventure est pourtant belle, la montagne est une découverte de la nature et de soi, les monts que nous gravissons sont autant de voyages intérieurs que de déplacements physiques. Prenons nos papilles en voyage sur un Mont-Marron par Dalloyau, et soyons attentifs à ce qu’il nous fera ressentir. Continuer la lecture de « Le Mont-Marron par Dalloyau »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.