Le Citron Vert par Le Meurice – Cédric Grolet

Quand on aime les citrons à la folie, comment peut-on éviter de faire des grimaces en les croquant ? Jusqu’à récemment, il n’y avait que les injections de Botox pour aider. Mais les choses ont changé, et notre vie avec, car aujourd’hui au lieu de manger des vrais citrons comme tout le monde nous en mangeons des factices bien plus doux au palais. Ces citrons-là viennent du verger de Cédric Grolet installé au Meurice, un palace parisien. Loin d’être un ready-made à la Duchamp, tout est faux dans ce Citron Vert moins vrai que nature :  nous sommes en terrain familier. Dégustons-le et vérifions s’il nous fait vibrer. Continuer la lecture de « Le Citron Vert par Le Meurice – Cédric Grolet »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.

Désir Fruits Rouges par Pierre Marcolini

Qu’y a-t-il de plus émoustillant dans le désir ? Est-ce forcément son accomplissement ? Nous soutenons le contraire, car ce mouvement de l’âme tarit et s’évanouit souvent quand on lui permet d’aboutir. Ce qui est grisant, c’est tout ce qui empêche sa réalisation, c’est la lutte constante qu’il génère et qui donne à certains moments de la vie une saveur particulière. Souvent, la clef du désir n’est donnée que quand son objet n’est plus au centre de nos intérêts et de nos pensées. Comprendre cela évite bien des déceptions aux plus avertis, mais goûtons quand même le Désir selon Pierre Marcolini, dans un entremets aux fruits rouges. Qu’éveillera-t-il en nous ? Continuer la lecture de « Désir Fruits Rouges par Pierre Marcolini »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.

Œuf de Pâques par Jacques Génin

Nous aimons les excès, mais avec modération. Chaque année à Pâques les chocolateries sont envahies par de multiples sujets en chocolat qui ne se limitent plus au traditionnel œuf : tous les animaux sont représentés, des plus réalistes au plus loufoques, sans compter la profusion de personnages sortis tout droit de l’imagination des créateurs, parfois amusants et parfois ridicules, faisant ressembler les chocolateries à des arches de Noé en perdition. Mais l’œuf de Pâques originel a-t-il été suffisamment exploré ? Et si l’on y revenait en tentant de le parfaire, en y rajoutant cette touche du goût français qui recherche la beauté dans la perfection des choses et non dans leur exubérance ? C’est peut-être ce que souhaite faire Jacques Génin avec ses célèbres œufs de Pâques peints à la main. Voyons si sa proposition est convaincante. Continuer la lecture de « Œuf de Pâques par Jacques Génin »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.

Canelé Surprise par Casse-Noisette

De grâce, appelez-le Canelé, et oubliez l’ignominieux Cannelé qui double le N à tort! L’erreur est d’autant plus grave qu’elle n’est tristement fréquente, à faire pâlir les respectables membres de la Confrérie du Canelé de Bordeaux ! Prononcez pourtant ce mot comme si vous doubliez cette consonne, mais écrivez-le en ne l’employant qu’une seule fois. Et prenez garde : répéter cette lettre honnie c’est choir comme un novice, tandis que l’inscrire une seule fois c’est entrer dans le cercle des initiés. Absolument tout réside entre ces deux formes du mot, la forme écrite différant subtilement de la forme orale, et c’est ainsi que cette pâtisserie bordelaise en a trompé plus d’un. Dans la nouvelle enseigne parisienne Casse-Noisette, le chef Jeffrey Cagnes propose un Canelé encore plus farceur : il a l’apparence de ce petit gâteau mais il cache bien d’autres choses en son cœur. Révélons-le au grand jour dans une analyse détaillée. Continuer la lecture de « Canelé Surprise par Casse-Noisette »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.

Zen par Sadaharu Aoki

Ressentir à nouveau sa présence, entendre ses mots, voir son regard, et pourtant réaliser combien les choses perdent de leur importance quand le temps est passé. Certaines blessures ont été trop profondes, certaines colères ont été trop fortes, l’amour et la violence nous ont traversés avec le même fracas. À quoi bon s’expliquer? Renoncer est parfois plus sage, et au final ne rien dire… Ne plus rien dire, car certaines choses n’ont de sens qu’en restant inexprimées. Et loin de la tempête au fond de soi, garder son calme, découvrir une nouvelle intériorité et rester zen. Explorer enfin cette quiétude acquise, puis prendre un couteau et profiter doucement de cette pâtisserie Zen par Sadaharu Aoki. Continuer la lecture de « Zen par Sadaharu Aoki »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.