Saint-Honoré à la Vanille par Stohrer

Nous sommes d’humeur à faire une grande folie ! Quelque chose de retentissant, de scandaleux ! Mais après, nous nous ravisons, nous laissons glisser le temps en toute discrétion, sans fracas… Nous basculons entre ces deux désirs, entre l’extravagant et l’austère, comment trouver le juste milieu ? Difficile question qui nous occupe en cette fin d’année, mais nous tenterons d’y répondre avec un Saint-Honoré à la Vanille par Stohrer, une pâtisserie à la fois baroque et raisonnable, comme nous.

Continuer la lecture de « Saint-Honoré à la Vanille par Stohrer »

La Tarte aux Fraises par Farine & O

Il n’y a rien de plus conceptuel qu’une tarte aux fraises ! Quand on la voit de loin dans la vitrine d’une pâtisserie, quand on l’approche, quand on la sent… À tout moment nous savons quelle sera sa saveur, nous imaginons ses fruits charnus rompre sur la langue, nous sentons leur jus couler et se mélanger à la crème pâtissière, avant que la pâte ne craque sous les dents et ne vienne troubler l’onctuosité de l’ensemble. Vrai, elle n’est pas encore dans notre bouche mais nous savons déjà tout sur elle ! Ou du moins le croyons-nous, car cela ne nous dispense pas d’une dégustation en bonne et due forme ! Testons sans tarder la Tarte aux Fraises par Farine & O. Continuer la lecture de « La Tarte aux Fraises par Farine & O »

Le Chou à la Fraise par Senoble

Coquette est la fraise qui rougit au soleil du printemps, et grand est notre appétit ! Si nous la trouvons mignonne sur sa plante, elle nous semble encore plus désirable dans les pâtisseries. Mais attention ! Pas n’importe lesquelles. Il nous semble ainsi que les choux sont un écrin de choix pour ce fruit si délicieux, et c’est chez Senoble que nous avons mis la main sur un Chou à la Fraise qui ne demande qu’à être auditionné ! Innocent ou coupable, son entrée au Tribunal des Gâteaux est libre mais sa sortie ne le sera pas ! Car nous le mangeons aussitôt et vous le décrivons dans ses moindres détails. Continuer la lecture de « Le Chou à la Fraise par Senoble »

[Sydney] Chapitre 3: Un grain de sable – Cruffin par La Renaissance

Sur un arrêt de bus une voix nous interpella : le prochain allait-il à Manly Beach ? Nous nous retournâmes pour nous excuser mais rapidement d’autres passagers confirmèrent cette destination. C’était un Danois qui venait d’arriver à Sydney, et qui comptait passer ses deux prochaines années en Australie. Il avait tout abandonné dans son pays, contre l’avis général, et il était venu vivre au jour le jour de petits boulots et d’insouciance. Il avait l’air heureux, comme on peut l’être parfois en s’abandonnant au sort et en se laissant porter par le hasard. Et ce jour-là, tout ce qui comptait pour lui était de se trouver sur la plage, l’esprit libre et les pieds dans le sable. Voilà donc qu’un grain de son sable fin s’immisçait dans l’engrenage de notre quotidien bien réglé… Et si la vraie vie était ailleurs, autrement ? Avait-il tout compris ? Qu’est-ce qui donne du croustillant et de la saveur à l’existence, comme à ce Cruffin de la pâtisserie Renaissance que nous nous apprêtons à déguster ? Continuer la lecture de « [Sydney] Chapitre 3: Un grain de sable – Cruffin par La Renaissance »

Le Millefeuille par Notre Pâtisserie

Cela commence avec la couverture, la main glisse dessus sans résistance. Parfois elle est souple, parfois elle est dure, mais elle renferme toujours un monde à découvrir. Nos doigts se promènent alors sur la tranche, de haut en bas, puis ils s’enfoncent entre les pages et les font défiler. Le papier est doux, parfois rêche. Il est noirci par les caractères qui se succèdent inlassablement. L’air secoué entre les pages nous souffle une odeur capiteuse : c’est ce parfum caractéristique et chaleureux qui nous envahit dans les bibliothèques et qui nous annonce le début d’une nouvelle aventure. Ainsi l’odeur d’une pâtisserie est également annonciatrice d’une histoire à découvrir, surtout quand il s’agit d’un millefeuille dont le feuilletage se développe comme un livre aux pages ouvertes. C’est celui de l’enseigne « Notre Pâtisserie » que nous voulons déguster. Continuer la lecture de « Le Millefeuille par Notre Pâtisserie »