Tarte aux Fraises par Le Jardin Sucré

Les voir ainsi allongées et parfois fripées, assez molles et relativement petites, ne donne pas forcément envie de les déguster ! On aurait plutôt envie de les dédaigner ! Car comparer l’aspect des fraises des bois aux fraises plus communes n’est pas forcément flatteur ! Mais comme elles savent sûrement qu’elles ont quelque chose à se faire pardonner, les fraises des bois misent tout sur leur parfum. C’est lui qui leur donne un attrait particulier quand il est bien développé. Voyons si elles seront délicieuses dans cette Tarte aux Fraises par Le Jardin Sucré.

Continuer la lecture de « Tarte aux Fraises par Le Jardin Sucré »

Tarte aux Fraises par Maison Aleph

Je découvris dans cette forêt un endroit que je trouvai particulièrement difficile d’accès. Il était spécialement inhospitalier, résolument sauvage et, par conséquent, il me plut beaucoup ! J’y trouvai la douceur que je recherchais, l’abandon peut-être. C’était ma nouvelle cachette. Ne trouve-t-on pas quelques fois le réconfort inattendu dans les conditions les plus rudes ? C’est ainsi que toute la douceur d’une tarte aux fraises par Maison Aleph se trouve dans un écrin sec et croustillant, et c’est de ce contraste que naît toute une nouvelle expérience.

Continuer la lecture de « Tarte aux Fraises par Maison Aleph »

Le Fraisier par MAM

J’aime les fraisiers car ils sont frais et délicieux, comme moi. Mais attention ! Je ne les aime pas tous, et pas tout le temps. En fraisiers comme en toute chose, il est indispensable de juger avec discernement : il faut la bonne saison, la bonne recette et la bonne méthode pour me toucher en plein cœur. Certains fraisiers sont culte, j’en suis tombé amoureux et je leur ai écrit des poèmes, d’autres sont tout à fait quelconques, et je les ai dédaignés. Celui de MAM est encore une nouveauté pour moi, mis au point par Pierre Chirac, un chef pâtissier qui est dans toutes les bouches en ce moment à Paris. Je le déguste pour savoir où le placer sur ma précise échelle d’évaluation des fraisiers.

Continuer la lecture de « Le Fraisier par MAM »

Le Fraisier par Le Temps et le Pain

C’était irrépressible, il nous fallait lui parler. Nos sentiments s’épanchaient d’une plaie qui s’était soudain ouverte, nous laissant consternés. Chaque mot que nous disions nous rapprochait du précipice, nous assourdissait, nous aveuglait, saturait notre conscience. Au milieu de cet ahurissement, le téléphone n’arrêtait plus de sonner. Nous ne décrochions pas. Cette maudite sonnerie s’acharnait sur nous, elle nous tambourinait sur le crâne, jusqu’à ce que le cerveau explosât et le cœur explosât, au même moment que l’air explosait, l’immeuble explosait, la ville explosait, le monde explosait. Puis vint le silence dans la poussière. Nous nous relevâmes en lambeaux, non pas par courage mais par stupeur. La solitude fut encore plus grande, plus perçante. Seul le temps nous réparerait, et saurait enfin enterrer les illusions des jeunes années. C’est ce temps qui fait tout autant mourir les espérances que mûrir les choses les plus délicieuses, des fraises des bois qui couronnent un Fraisier par Ludovic Fontalirant chez Le Temps et le Pain.

Continuer la lecture de « Le Fraisier par Le Temps et le Pain »

Chou Fraise Rhubarbe par Bo & Mie

Il est si chou, ce brigand. Il nous fait fondre outre mesure, c’est irrésistible. Mais pensez-vous qu’il aura toutes nos faveurs, toutes ? Qu’on lui permettra tout ? Que nenni ! Ce n’est pas notre genre. Il nous faut des preuves, et nous savons quel est notre devoir : Justice doit être faite pour toutes les pâtisseries, avec une impartialité stoïque et une discipline militaire ! Être chou ne donne pas tous les droits, encore faut-il être bon ! Pour s’en assurer, il nous le faut goûter attentivement et prendre note de tout ce qu’il nous fait ressentir. Voyons ce que nous apprendra ce Chou Fraise et Rhubarbe par Bo & Mie.

Continuer la lecture de « Chou Fraise Rhubarbe par Bo & Mie »