Choco Cœur Framboise par Notre Pâtisserie

Je ne m’attendais pas à un atterrissage avec une telle douceur. Après tant de remous, tant de doutes et d’incompréhensions, il me semble maintenant qu’un soulagement est possible. Que s’est-il passé pour que sa présence puisse aujourd’hui m’apaiser ? L’équilibre est difficile, mais il n’est pas impossible. Pareil qu’un assemblage de chocolat et de fruit, il faut trouver le juste milieu. L’entremets Choco Cœur Framboise par Notre Pâtisserie y arrivera-t-il ?

Continuer la lecture de « Choco Cœur Framboise par Notre Pâtisserie »

Lili par Pain de Sucre

Me voici tout rose après un léger coup de soleil, je ne sais plus si j’ai oublié de mettre de la crème solaire par mégarde ou exprès. J’aime cette teinte qui souligne mon visage, colore mes bras et redessine mon dos. Tu me mordilles gentiment et tu me dis que ma peau a un goût sucré. Ce n’est pas un hasard ! J’ai peut-être goûté trop de pâtisseries… Des friandises aux couleurs douces comme cet entremets Lili, un dessert signature de Pain de Sucre.

Continuer la lecture de « Lili par Pain de Sucre »

Les Madeleines par Le Comptoir du Ritz

Il y avait une bibliothèque où je construisis mon imaginaire, ayant passé des après-midi entières devant ses étagères blanches pleines de livres, au creux de la maison. Tout dormait, et moi je restais seul éveillé face aux romans et aux essais qui défilaient devant mes yeux. C’est là que je lus trop tôt des choses qui ne m’étaient pas accessibles alors, de la littérature que je m’efforçais de comprendre et d’analyser. Je me faisais un monde de chaque histoire, qui ne ressemblait pas vraiment à ce qui était décrit dans le texte, mais qui correspondais à ma propre projection d’un songe dans la réalité que je connaissais alors. Chaque livre éveillait ma curiosité, me semblait être une étape à franchir. Aujourd’hui je suis encore fait de toutes ces histoires que j’ai lues. Ce qui est important, ce n’est pas la réalité, c’est comment on la raconte. C’est ainsi que des gâteaux aussi courants que des Madeleines portent en eux la force d’une légende au Comptoir du Ritz.

Continuer la lecture de « Les Madeleines par Le Comptoir du Ritz »

Chou Litchi Framboise par Tholoniat

Quand j’ouvris mes paupières, un vent léger agitait les fleurs du cerisier sous lequel je m’étais allongé. Les petits pétales roses virevoltaient devant moi, ils se déposaient tendrement dans mes cheveux et sur mes joues. L’arbre me laissait entrevoir un magnifique ciel bleu et pur. Soudain, je compris combien ce moment anodin était en réalité précieux et, même s’il semblait s’offrir à moi gratuitement, combien je l’avais cher payé. Pour que le chemin de ma vie me menât en ce jour précis à cette joie printanière toute simple, à cette liberté fugace, combien de combats avais-je mené, contre d’autres, contre moi-même, contre rien, combien de séparations avais-je vécu, combien de déchirements, à combien de renoncements m’étais-je résigné ? Non, ce n’était pas gratuit, je ne pouvais même plus en imaginer le prix monstrueux. Cela ne fit qu’augmenter la joie du moment présent, que je renforçai alors par la dégustation d’un Chou aux Litchis et aux Framboises de la pâtisserie Tholoniat.

Continuer la lecture de « Chou Litchi Framboise par Tholoniat »

Sweetburger par Bogato

Parfois, on nous demande s’il nous arrive de manger salé. Quel affront ! Du salé, nous ? C’est une question à laquelle nous ne pouvons répondre que par le dédain. Bien sûr que nous n’en mangeons jamais, nous ne mettons que du sucré dans notre bouche ! Tout le reste nous incommode, il faudrait nous faire violence. Mais pour avoir l’air d’y goûter sans y toucher, nous pouvons toujours compter sur des pâtisseries comme ce Sweetburger par Bogato. Il n’a que l’apparence d’un hamburger, car ses saveurs sont bien tout ce que nous pouvons tolérer.

Continuer la lecture de « Sweetburger par Bogato »