Le Mini Klassik Chocolat Pécan par Christophe Michalak

klassik chocolat pécan Christophe michalak

L’enfance et la jeunesse ne sont pas la même chose. La première nous accompagne – parfois comme une ressource, parfois comme un fardeau – bien plus longtemps que ses limites temporelles ne sont généralement admises, alors que la deuxième n’est atteinte qu’au bout d’un parcours pouvant durer jusqu’à la fin de la vie. Alors, nous n’avons sans doute pas encore la sagesse de devenir jeunes… Mais si nous parlons à l’enfant qui est en nous, que lui dirons-nous ? Lui ressemblons-nous encore, est-il une petite version de nous-mêmes, ou bien sommes-nous étrangers à lui maintenant ? La question de la fidélité se pose aussi à travers le temps. Et si nous prenons une version miniature d’une pâtisserie, sera-t-elle encore fidèle à la vision que le chef a voulu concrétiser ? Nous vérifions cela avec le Mini Klassik Chocolat Pécan par Christophe Michalak.

klassik chocolat pécan Christophe michalak

Cet entremets se compose d’une base constituée d’un croustillant gianduja noisette et d’une mousse au chocolat recouverts d’un glaçage au chocolat. Elle sert de socle à un dôme de ganache montée au chocolat blond et aux noix de pécan où logent un cœur de praliné de noix de pécan et un biscuit au chocolat noir.

klassik chocolat pécan Christophe michalak

Le Mini Klassik Chocolat Pécan par Christophe Michalak mesure 72 mm de diamètre et 50 mm de hauteur. Le spécimen acheté pèse 101 grammes et coûte 7,00€. Nous remarquons la disparition des cloches en plastique qui emballaient chaque gâteau individuellement, et leur remplacement par un emballage en carton, un choix plus agréable et plus écologique.

klassik chocolat pécan Christophe michalak

Une odeur de chocolat se dégage de la pâtisserie. Le dôme dans la partie supérieure est recouvert d’un flocage au chocolat au lait qui nous paraît régulier et sans agglomérations, sur une ganache au chocolat blond et à la noix de pécan. Cette ganache est comme une mousse rigide, une ganache montée. Son goût qui tire vers le caramel et le chocolat blanc est effectivement mélangé à des notes de noix de pécan que l’on perçoit facilement, dans un équilibre étonnant et réussi. Pour un élément mousseux, cette ganache nous semble assez dense.

klassik chocolat pécan Christophe michalak

Un cœur de praliné de noix pécan se trouve au milieu de la ganache. Il n’est pas vraiment coulant comme annoncé, c’est plutôt comme un praliné souple, rustique et rugueux. Il développe des notes fumées, et nous y remarquons une pointe de sel quand nous l’étalons sur la langue. Sa texture est agréable, et le parfum de la noix de pécan y est reconnaissable. Sous le praliné se trouve un biscuit au chocolat noir sous la forme d’un petit disque. Moelleux et friable, il amortit le côté plus rêche du praliné.

klassik chocolat pécan Christophe michalak

Dans la partie inférieure du dessert, le glaçage au chocolat est lisse, brillant et souple. Bien homogène et sans bulles, il renforce la saveur du chocolat. Il recouvre une mousse au chocolat noir très bien foisonnée et légère, avec une forte saveur de chocolat qui s’exprime néanmoins en douceur, avec une agréable petite acidité. Enfin, à la base de cette composition se trouve un croustillant gianduja et noisette. Très texturé, il se brise en mille morceaux en bouche. La saveur de la noisette seule n’y est pas reconnaissable, mais celle du gianduja l’est. Nous y percevons aussi une judicieuse pointe de sel en fin de bouche. Le croustillant suscite cet effet de mâche indispensable à l’ensemble.

klassik chocolat pécan Christophe michalak

VERDICT

Le Klassik Chocolat Pécan par Christophe Michalak porte bien son appellation, non pas en étant « classique » dans le sens convenu, mais parce qu’il nous semble réfléchi et soigneusement exécuté dans le souci de plaire au plus grand nombre. Il occupe donc la place du classique dans le cadre de l’offre du Chef Pâtissier, mais il ne souffre par ailleurs d’aucune banalité. La combinaison chocolat et praliné fonctionne encore une fois, soutenue par des saveurs franches et des textures réussies, avec en prime l’originalité de la noix de pécan et du gianduja qui montrent bien que la recette ne se limite pas aux seuls ingrédients indispensables. Nous aimerions toutefois que le praliné soit plus coulant au centre du dessert pour un effet gourmand lors de la découpe, et que la mousse au chocolat blond soit moins dense.

Note : 8,0/10

Adresse :

8 rue du Vieux Colombier, 75006 Paris
Ouvert tous les jours de 11:00 à 19:00, et jusqu’à 20:00 le Samedi.
Tél : +33 1 45 49 44 90
www.christophemichalak.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.