Le S’tache par Les Artizans

La chaleur de l’été qui s’annonce nous baigne dans une délicieuse nonchalance sans affecter notre gourmandise. Allongés sur le canapé, alanguis par la température, c’est à peine si nous pouvons esquisser un geste pour que l’on aille nous quérir une pâtisserie qui nous semble indispensable. Et quel effort nous faut-il pour prononcer son nom ! C’est dur… Heureusement certains chefs pâtissiers écourtent notre labeur en tronquant le nom de leurs pâtisseries, les rendant plus simples à prononcer dans une pareille indolence. C’est le « S’tache » qu’il nous faut, proposé chez Les Artizans. Son nom est-il une dévote référence à Saint-Eustache, l’église près de la pâtisserie, ou bien une impie contraction de pistache, la saveur principale de cette douceur ? Certainement un peu des deux, mais quoiqu’il en soit examinons-le selon notre méthode éprouvée. Continuer la lecture de « Le S’tache par Les Artizans »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.

Paris-Brest par Ernest & Valentin

On en veut du Paris-Brest, en hiver comme au printemps ! Il n’y a pas de saison ni d’heure pour en manger, et cela nous le savons tous. On s’en lasse d’autant moins que les enseignes et les chefs pâtissiers ne se privent pas d’en faire varier les formes et le contenu, tout en gardant les essentiels de ce gâteau reconnaissable entre mille. Voyons quel Paris-Brest on nous propose chez Ernest & Valentin, dégustons-le selon notre habitude avec attention et méthode. Continuer la lecture de « Paris-Brest par Ernest & Valentin »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.

Ma Chérie Chocolat Pistache par Profiterole Chérie

Mise à jour du 16 Février 2016 : nous avons apparemment fait partie des derniers clients de Profiterole Chérie, l’enseigne est maintenant définitivement fermée.

« Être beau à ce point-là, c’est une noblesse » pensait Léa de Lonval en contemplant « Chéri ». Dans son histoire d’amour intempestive, l’un des plus célèbres personnages de Colette choisit tout au long du roman ce mot comme surnom à son amant Fred Peloux. Ce n’est qu’un petit mot en deux syllabes mais on le reconnaît dans le monde entier, car il traduit ce que l’on a de plus précieux à ses yeux et à son cœur. Précieux comme cette profiterole au chocolat et à la pistache, elle aussi la chérie du chef Philippe Urraca dans son enseigne Profiterole Chérie. Examinons-la dans ses moindres détails, nous promettons de la manipuler avec délicatesse.

Continuer la lecture de « Ma Chérie Chocolat Pistache par Profiterole Chérie »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.

Chou Nougatine et Chantilly par Carl Marletti

Nous aimons la beauté des contrastes produits par l’association de deux notions opposées, car c’est souvent du choc des extrêmes que naissent les sentiments les plus bouleversants. La beauté de ces contradictions ne cesse de nous interpeller, et nous voulons de la dentelle sur du cuir, des roses tendres et fraîches sur des épines coupantes, de l’eau douce sur une terre brûlée et aride ou encore de la nougatine dure et craquante sur une voluptueuse crème Chantilly. C’est ce que nous sommes allés chercher à la pâtisserie de Carl Marletti où nous avons mis la main sur un Chou Nougatine et Chantilly que nous inspectons minutieusement. Continuer la lecture de « Chou Nougatine et Chantilly par Carl Marletti »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.

[New York] Chapitre 5: La Liberté – Cannoli Chou par Lafayette Bakery

Il existe un lien historique entre le peuple français et le peuple américain, scellé par le rôle que joua Lafayette durant la Guerre d’Indépendance américaine du pouvoir colonial anglais. Encore aujourd’hui, la statue de la Liberté éclairant le Monde, offerte à l’occasion du centenaire de cette guerre par la France aux Etats-Unis, témoigne à l’embouchure du fleuve Hudson au sud de Manhattan d’une valeur qui nous est commune et qui a longtemps fait rayonner notre patrie à travers le monde: la Liberté. La liberté de penser, la liberté de s’exprimer, la liberté d’agir, la liberté d’apprendre, la liberté de s’émanciper… C’est la chose la plus rare et la plus fragile, elle se conquiert aux prix d’innombrables combats, de douloureux sacrifices, et pourtant elle est si facile à perdre. Soyons-en toujours conscients. Portant une fraction du patronyme du Marquis Marie-Joseph Paul Yves Roch Gilbert du Motier de La Fayette, l’enseigne New Yorkaise Lafayette Bakery renoue avec la France non seulement par son nom mais aussi par ses pâtisseries. Ce n’est pas pour autant que nos faveurs lui sont acquises ! En toute rigueur, nous y auditionnons un Cannoli Chou qui pose à la mode sicilienne. Continuer la lecture de « [New York] Chapitre 5: La Liberté – Cannoli Chou par Lafayette Bakery »

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.