Le Tigré Ganache par la Chocolaterie Plaq

Je pensais qu’on se baladerait tranquillement dans le parc, mais ce qui m’attendait était d’une toute autre nature. Il aurait fallu que je me méfiasse, je n’apprendrais donc jamais. Car une fois assis sur le banc, sa main sur ma nuque m’attira d’abord gentiment, puis s’engouffra dans mes cheveux et soudain m’agrippa fermement. Sa bouche glissa sur mon oreille, puis ses lèvres s’appliquèrent ardemment sur la peau fine de mon cou, à plusieurs endroits, me relâchaient et me reprenaient sans arrêt. Cette chose qui m’effrayait auparavant m’électrisait alors, je savais que je ne pouvais plus résister. C’était une prédation en public, sous les yeux éberlués des passants dans ce parc bondé en plein midi. Tout compte fait, ces assauts fauves ne sont pas les moins amusants. En pâtisserie du moins, je serai la proie presque consentante – mais jamais trop – d’un Tigré Ganache que j’ai trouvé dans la Chocolaterie Plaq.

Continuer la lecture de « Le Tigré Ganache par la Chocolaterie Plaq »

Tarte au Chocolat par David Doualan

De cette terrasse en bord de mer, je me souviens surtout du pavement fait de petits galets pris sur la plage. Ronds et lisses, ils étaient plantés dans le sol, faisant de petites arabesques selon leur couleur, noire ou grise. Je ressens encore ces petites bosses qui s’enfoncent dans la peau tendre de mes pieds et me font perdre l’équilibre. C’est leur dureté et leur chaleur qui me restent, et ce contraste entre leur aspect doux et leur rudesse qui cogne la peau. Quand je referme la bouche sur une tarte au chocolat par David Doualan, je suis de nouveau sur cette terrasse, je ressens encore ces petits coups que le grué de cacao donne dans la pulpe de mes lèvres, avant qu’elles ne s’enfoncent profondément dans le fondant d’une ganache. Cette pâtisserie aura-t-elle l’intensité du souvenir ?

Continuer la lecture de « Tarte au Chocolat par David Doualan »

Entremets au Praliné par La Maison du Chocolat

Le voyage le plus lointain, la voiture la plus rapide ou les chevaux les plus infatigables : rien ne semble nous emmener suffisamment loin de ce pays, de ce vaste chagrin où nous sommes, quand l’autre l’a déserté. Comment anesthésier notre cœur ? Nous voudrions endormir la douleur. Car il n’y a pas de solution, il n’y a pas d’échappatoire. C’est ainsi. Nous restons où nous sommes et nous devons simplement l’oublier, ne plus y penser. Et nous rentrons chez nous chaque soir en pensant que l’amour est parfois injuste, que nos sentiments sont ce qu’ils sont, qu’il ne faut plus y réfléchir car un jour tout cela sera du passé. Nous nous réfugions alors dans la douceur d’un praliné, dans un entremets proposé à La Maison du Chocolat que nous nous apprêtons à expérimenter.

Continuer la lecture de « Entremets au Praliné par La Maison du Chocolat »

Sweetburger par Bogato

Parfois, on nous demande s’il nous arrive de manger salé. Quel affront ! Du salé, nous ? C’est une question à laquelle nous ne pouvons répondre que par le dédain. Bien sûr que nous n’en mangeons jamais, nous ne mettons que du sucré dans notre bouche ! Tout le reste nous incommode, il faudrait nous faire violence. Mais pour avoir l’air d’y goûter sans y toucher, nous pouvons toujours compter sur des pâtisseries comme ce Sweetburger par Bogato. Il n’a que l’apparence d’un hamburger, car ses saveurs sont bien tout ce que nous pouvons tolérer.

Continuer la lecture de « Sweetburger par Bogato »

Plume Chocolat Noir par Maison Plume

Dans les moments les plus sombres, c’est son sourire qui illumine notre monde. Comment se fait-il qu’un seul geste, un seul signe de sa part fasse tout changer ainsi ? La machine à catastrophes s’arrête de tourner, le monde redevient chaleureux, et plus rien ne nous inquiète. Sa parole nous rassure, nous raconte toutes les saisons de l’année. Nous redevenons sereins, même dans les moments les plus difficiles, ceux où chacun s’enténèbre dans ce qu’il y a de plus noir en soi. Et nous abordons cette obscurité en confiance, comme en croquant une sombre pâtisserie au chocolat noir par Maison Plume, et en sachant qu’on y trouvera non pas de l’angoisse, mais bien du réconfort.

Continuer la lecture de « Plume Chocolat Noir par Maison Plume »