Virgilia par Maison Caffet

Aucun Apollon ne pouvait les émouvoir, la fraise et la vanille s’épanouissaient dans leur sensualité féminine. Et plus elles se développaient, plus elles devenaient délicieuses, plus elles se trouvaient irrésistibles. Attirées l’une vers l’autre, elles comprirent que leur amour devait être un feu d’artifice de saveurs et de sensations. Elles pouvaient s’aimer, et choisir de ne pas se conformer à des schémas imposés. Et même si les regards des autres pouvaient parfois réveiller une blessure dormante dans leur cœur, elles revendiquaient leur amour comme un acte de joie, un manifeste pour celles qui les suivraient. Leur union fait notre bonheur en pâtisserie, dans un entremets Virgilia par Maison Caffet.

Continuer la lecture de « Virgilia par Maison Caffet »

Baba aux Fruits Rouges par Jean-François Foucher

Quand une personne aime une autre, elle dit : toi, je t’aime ! Mais pour nous, ce n’est pas aussi simple. Il y a des choses que nous ne pouvons pas dire comme tout le monde. Nous sommes obligés de prendre des détours, nous avançons à reculons, nous faisons mine de parler pour quelqu’un d’autre… Nous connaissons le prix à payer pour un aveu. Alors nous reprenons nos sentiments et nous les oublions, nous nous oublions. Ce n’est pas vrai que nous l’aimons, ils se sont trompés ! Ne sommes-nous pas que des amis ? Nos regards qui s’accrochent, nos joues qui rougissent, notre cœur qui bat, ce n’est que par amitié. Et quand son absence nous fait souffrir, c’est aussi par amitié, rien d’autre. Tout le reste est passager, un alcool qui se dilue et nous libère enfin, un rhum léger et sans conséquence comme dans un Baba aux Fruits Rouges par Jean-François Foucher.

Continuer la lecture de « Baba aux Fruits Rouges par Jean-François Foucher »

Pavlova aux Fruits Rouges par Le Boulanger de la Tour

Qu’on nous lapide avec des framboises, qu’on nous lance des mûres, qu’on nous gave de myrtilles, qu’on nous noie dans les groseilles, nous ne dirons jamais non. Comment refuser ces petites merveilles juteuses et rafraîchissantes ? C’est impossible, surtout en pareille chaleur ! Elles se laissent manger facilement sur plein de gâteaux et de pâtisseries, et rien n’est plus alléchant que le spectacle de ces fruits rouges abondamment mis sur une Pavlova ! Goûtons celle qui est proposée chez Le Boulanger de la Tour, et voyons si elle tient ses promesses. Continuer la lecture de « Pavlova aux Fruits Rouges par Le Boulanger de la Tour »

Madeleines par Mamy Thérèse

Elles sont dodues au point qu’on a envie de les pincer, rondes et gonflées comme des boules de gourmandise, et elles fleurent bon les parfums les plus régressifs… Qui peut dire non à une gentille madeleine ? Ciel, pas nous ! Chez Mamy Thérèse, elles sont dorlotées et emballées sagement dans les rangées de leur boîte, laissant effrontément dépasser leur bosse comme un appel aux sens. C’est par leur bosse que nous allons les mordre, vous pouvez nous croire ! Et, croquignolettes ou pas, nous saurons les juger à leur juste valeur. Continuer la lecture de « Madeleines par Mamy Thérèse »

Sphère d’Été par Hugo & Victor

Ô Fraises, mûres, myrtilles, framboises et groseilles, que vous êtes désirables en ce début d’été ! Nous aimerions tant être oubliés seulement quelques heures dans un de vos vergers ensoleillés ! Nous dévaliserions tous les buissons où vos belles couleurs pointent entre le feuillage vert et dru, sautant allègrement d’une rangée à l’autre, les bouts des doigts rougis après la cueillette et le sourire aux lèvres. Nous nous endormirions enfin à l’ombre d’un espalier, dans la chaleur de la terre, satisfaits de notre besogne faite. Hélas ! Ce plaisir nous est interdit à Paris, mais nous avons trouvé autre chose : la Sphère d’Été par Hugo & Victor, une sorte de corne d’abondance remplie de tous ces fruits rouges ! Nous la faisons comparaître au Tribunal des Gâteaux. Continuer la lecture de « Sphère d’Été par Hugo & Victor »