Le Popuccino de Caro par La Fabrique à Gâteaux

Nous nous regardons et nous nous étonnons de nous voir. Cette peau, ces yeux ou ces cheveux que nous touchons sont tellement loin… Ils sont à mille lieux de l’enfant qui les as portés un jour. Il a fallu du temps, et même deux adolescences pour grandir. Mais la poussière est enfin retombée sur nos anciens rêves comme un linceul, nous arrivons au nouveau monde que la solitude a accouché. Il a ce goût amer qui dérange et que nous apprivoisons peu à peu. C’est une première gorgée de café qui fait grimacer, et que l’on adoucit ensuite dans un petit dessert. À la Fabrique à Gâteaux, c’est le « Popuccino de Caro » qui adopte cette saveur, accompagnée de chocolat et de praliné.

Continuer la lecture de « Le Popuccino de Caro par La Fabrique à Gâteaux »

Brownie au Caramel à la Fleur d’Oranger par La Chocolaterie Cyril Lignac

Nous sommes parés face à la destruction. Rien ne résiste sans nous, rien ne persiste en dehors de nous : nous avons la clef. Dans le feu, dans l’anéantissement, nous avons une chance immense. Celle d’être ceux qui reconstruisent, celle d’être ceux qui reçoivent et qui continuent l’Histoire en mettant leur pierre à l’édifice, et celle d’être ceux qui transmettent. Au-delà du dernier jour il y a la renaissance. Elle viendra de nous, de nos mains, de nos cœurs, de notre amour. Nous saurons magnifier ce que nous avons reçus, comme nous le faisons déjà dans les choses les plus simples. Ainsi un Brownie est réinventé dans la chocolaterie du chef Cyril Lignac, il est amélioré, retravaillé, et proposé avec le raffinement auquel nous nous attendons. Étudions ensemble le résultat. Continuer la lecture de « Brownie au Caramel à la Fleur d’Oranger par La Chocolaterie Cyril Lignac »

1001 Feuilles par Maison Aleph

Reviendra-t-il un jour l’Orient qui a tant fait rêver les peintres, les poètes ou les musiciens ? Une contrée lointaine, généreuse, où l’on imagine les fruits gorgés de sucre, les desserts nappés de miel, où l’on savoure le temps qui passe lentement à l’ombre d’un olivier… Et si aujourd’hui nous posons notre regard sur les cendres, si nous nous promenons entre les ruines où retentissent encore les cris, pourrons-nous toujours imaginer les oiseaux qui jadis ont chanté dans les jardins, les cours d’eau qui ont luit comme une lame de couteau sous le soleil, l’amour qui a été aussi profond que la haine ? On voudrait goûter à ce rêve, et peut-être y croire. C’est dans le croustillant des pâtisseries de la Maison Aleph que nous tenterons de le vivre, avec un assortiment de leur Mille et Une Feuilles. Continuer la lecture de « 1001 Feuilles par Maison Aleph »

Odyssée par Pierre Hermé

Que partons-nous chercher dans un voyage ? La liberté, l’aventure, le dépaysement probablement, mais souvent nous nous recherchons nous-mêmes : s’exiler pour mieux revenir, s’éloigner de ceux que nous aimons pour mieux les apprécier, et après avoir vécu mille péripéties saisir parfois la valeur des âmes qui nous sont proches et que nous avons délaissées. Alors, des années plus tard, il est parfois encore temps de retrouver des choses dont nous nous sommes éloignés. L’Odyssée par Pierre Hermé, c’est la promesse d’un retour vers des saveurs simples et complexes à la fois, qui nous souviennent du passé. Des noix et des châtaignes que nous mangions au coin du feu… Voyons si ce dessert hivernal nous ramènera à de délicieux moments vécus. Continuer la lecture de « Odyssée par Pierre Hermé »

Saint-Honoré par Arnaud Delmontel

Aimer, veiller, rêver pour l’autre, attendre son regard, entendre son rire, sentir sa main qui nous retient quand l’ombre nous menace… Être enfin persuadé qu’au bout du chemin, une communion est possible… Mais l’autre n’est pas la personne que l’on croit, le jour vient où l’on comprend la duplicité de l’être, on comprend la solitude. Et malgré cela on continue à aimer, comme un choix qui porte en lui la blessure de la lucidité. Car les sentiments ne sont-ils pas souvent injustes, l’amour n’est-il pas ainsi, parfois ? Nous croyions savoir de quoi était fait le Saint-Honoré proposé chez Arnaud Delmontel, on nous avait annoncé du chocolat et du cassis à la vente, mais nous découvrîmes une réalité bien différente. En dépit de cela, nous le dégustâmes car c’est notre devoir, et nous comptons bien rendre notre jugement. Continuer la lecture de « Saint-Honoré par Arnaud Delmontel »