Pain d’Epices Agrumes et Cœur de Gianduja par La Fabrique Givrée

Nous passâmes notre main sur le dos du banc qui laissa une sensation chaleureuse au bout de nos doigts. C’était l’été dans cette partie du monde, le soleil chauffait le parc et l’animait d’une énergie envahissante. Une petite brise passait dans nos cheveux et bruissait dans le feuillage des arbres. Les canards s’en donnaient à cœur joie et pataugeaient dans l’étang devant nous. Tout revivait, le moment présent nous appelait, voulait se prolonger. Mais nous ne pouvions pas. Nos préoccupations nous détachaient du monde, nous empêchaient de vivre cet instant. Le corps était présent, mais l’esprit était ailleurs. Nous voulions revenir, nous ancrer dans cet instant, et nous ne pouvions pas. C’était un sentiment d’impuissance totale, celle qui vous broie le cœur indifféremment. Comment faire pour fondre à nouveau dans sa vie ? Pour fondre, il n’est peut-être pas nécessaire d’avoir été de glace. On peut aussi avoir été de gianduja, comme nous le prouve ce pain d’épices original proposé à La Fabrique Givrée.

Continuer la lecture de « Pain d’Epices Agrumes et Cœur de Gianduja par La Fabrique Givrée »

Le Mini Klassik Chocolat Pécan par Christophe Michalak

L’enfance et la jeunesse ne sont pas la même chose. La première nous accompagne – parfois comme une ressource, parfois comme un fardeau – bien plus longtemps que ses limites temporelles ne sont généralement admises, alors que la deuxième n’est atteinte qu’au bout d’un parcours pouvant durer jusqu’à la fin de la vie. Alors, nous n’avons sans doute pas encore la sagesse de devenir jeunes… Mais si nous parlons à l’enfant qui est en nous, que lui dirons-nous ? Lui ressemblons-nous encore, est-il une petite version de nous-mêmes, ou bien sommes-nous étrangers à lui maintenant ? La question de la fidélité se pose aussi à travers le temps. Et si nous prenons une version miniature d’une pâtisserie, sera-t-elle encore fidèle à la vision que le chef a voulu concrétiser ? Nous vérifions cela avec le Mini Klassik Chocolat Pécan par Christophe Michalak.

Continuer la lecture de « Le Mini Klassik Chocolat Pécan par Christophe Michalak »

Le Chou Citron Vanille par la Boulangerie Thierry Marx

À des moments charnières de nos vies, les enjeux de nos décisions peuvent nous paralyser tant leurs conséquences semblent énormes, et irréversibles. Peut-être que la clef est de comprendre qu’il n’y pas de bon ou de mauvais chemin à suivre. Pourquoi ne pas vouloir se tromper, à tout prix ? Quels que soient nos choix, nous n’aurons sans doute eu ni raison ni tort. Car les options qui se présentent à nous le sont-elles vraiment ? Il faut bien être crédule au sujet de son libre arbitre pour le croire. Ou alors, il faut être volontairement naïf, et c’est souvent cela qui nous sauve. Ainsi devant la vitrine de pâtisseries à la Boulangerie Thierry Marx nous avons longuement hésité, ne sachant sur quelle piste nous lancer, puis notre choix s’est arrêté sur un Chou Citron Vanille. Nous avons décidé que notre décision sera la bonne, et que le futur sera modelé autour d’elle.

Continuer la lecture de « Le Chou Citron Vanille par la Boulangerie Thierry Marx »

Perle de Café par Les Belles Envies

Il n’y a pas que les tiramisus pour associer le café au mascarpone, la preuve est en cet entremets Perle de Café proposé chez Les Belles Envies. Dans cette pâtisserie spécialisée dans les douceurs à bas indice glycémique, nous le choisissons pour les notes chaleureuses de l’espresso qui nous manquent tant avec le froid qui arrive, pour l’amour des saveurs à connotation italienne, pour répondre à l’appel du destin, et bien sûr par détestation des exécrables pics glycémiques. Goûtons voir si son café est bon.

Continuer la lecture de « Perle de Café par Les Belles Envies »

Le VSD par Chocolat Chapon

Le chocolat est une religion sans salut. Quand nous pensons qu’il est suffisamment intense et qu’il va nous transcender de plaisir, il nous expédie alors dans un gouffre qui n’est jamais assez profond. C’est la surenchère, c’est auquel sera le plus cacaoté, le plus pur, le plus fondant, le plus puissant, le plus intense ! Mais cette quête sans merci n’est-elle pas le glas d’un ailleurs que nous avons fait disparaître ? Si rien n’atteint son paroxysme dans l’au-delà, alors ne faut-il pas se tuer à chercher l’intensité dans ce bas monde ? Pauvres de nous et de notre condition humaine ! C’est le prix de la lucidité, et c’est cela que le chocolat noir nous jette à la figure. Pourtant nous y revenons comme à une mer dont les flots nous mèneraient à bon port, et nous tentons une traversée avec le gâteau VSD par Chocolat Chapon.

Continuer la lecture de « Le VSD par Chocolat Chapon »