L’Opérette par Foucade

La voix est précieuse, et pour chanter merveilleusement bien comme nous, il faut la préserver, la protéger, ne surtout pas la contrarier. Les airs d’Opérette n’ont aucun secret pour nous ! Qu’on nous donne de l’Offenbach, sa Grande Duchesse de Gerolstein ou sa Périchole, qu’on nous donne du Donizetti, son Elisir D’Amore ou son Don Pasquale, qu’on nous envoie du Rossini, du Haydn ou même du Poulenc ! Nous chantons tout avec une remarquable aisance innée, et tout sonne incroyablement juste… Dans nos têtes. Vous demandez-vous comment nous faisons pour chauffer nos voix opératiques ? Avec du chocolat, tout simplement. Du chocolat sombre, abyssal, tellement noir qu’aucune lumière ne s’échappe de sa surface. Du chocolat sauvage, intense et cru comme celui que l’on trouve dans l’entremets Opérette par la pâtisserie Foucade. Goûtons-le et faisons nos vocalises. Continuer la lecture de « L’Opérette par Foucade »

Pecan Pie par French American Bakery

Il fut un temps où la tarte aux noix de pécan était particulièrement difficile à trouver à Paris, les américains de la capitale la recherchant désespérément à l’occasion de chaque Thanksgiving ! Mais ce temps semble bien révolu aujourd’hui, car la tarte en question est désormais assez facile à trouver dans plusieurs enseignes, même si nous ne pouvons pas la considérer comme une douceur très fréquemment rencontrée. Il y a un endroit où sa présence nous semble inévitable, c’est à la French American Bakery. Cette enseigne, un trait d’union pâtissier entre la France et les USA, ne pouvait omettre de proposer ce grand classique dans son offre de pâtisseries. Nous nous sommes procuré leur « Pecan Pie » et nous l’auditionnons méticuleusement. Continuer la lecture de « Pecan Pie par French American Bakery »

[Pâques] L’Œuf Grain par Edwart Chocolatier

Comment vous souhaiter de Joyeuses Pâques sans l’œuf en chocolat qui va avec? Impossible! Mais cette année nous délaissons les créations farfelues pour rechercher des saveurs brutes, nous nous mettons en quête d’intensité, d’absolu, de vérité! Cette vérité, nous la trouverons dans le praliné et nulle part ailleurs. Voilà pourquoi nous nous intéresserons à l’Œuf Grain par Edwart Chocolatier, qui en est insolemment fourré jusqu’au débordement. Continuer la lecture de « [Pâques] L’Œuf Grain par Edwart Chocolatier »

Fondue Chocolat au Lait Caramel par Les Anysetiers du Roy

Ah ! Fondre de joie, fondre d’amour, fondre de plaisir, fondre de tout ! Notre âme incorrigiblement romantique ne réclame que cela… Et enfin être comme un chocolat tiède qui coule langoureusement sur les doigts, qui contourne l’éminence de la main et que l’on rattrape d’un coup de langue immodérément gourmand. Y a-t-il meilleur moyen de le déguster que de la sorte, lorsqu’il devient liquide, insaisissable dans son intensité ? Il couvre le palais de son velours, enveloppe les papilles et les réchauffe à son contact pour ensuite disparaître en laissant sa marque autant dans la bouche que dans l’esprit. Chez les Anysetiers du Roy, le chocolat n’est proposé que sous la forme de fondues aux multiples saveurs. En cette semaine de Pâques, mettons-le à l’honneur en dégustant la fondue Chocolat au Lait et Caramel. Continuer la lecture de « Fondue Chocolat au Lait Caramel par Les Anysetiers du Roy »

La Figue par l’Atelier Muscade

Gare aux figues que nous rencontrons sur nos chemins! Nous les mangeons toutes. Nous les aimons quand elles sont mûres et dodues sur leur arbre, ombragées par ses grandes feuilles vertes, négligemment entrouvertes pour laisser couler leur suc. Nous les apprécions aussi quand elles sont séchées au soleil, concentrant leur jus patiemment accumulé au printemps en un sirop qui remplit leur cœur rougeâtre. Et nous en raffolons quand elles prennent des formes plus inattendues, comme dans cette Figue que nous avons trouvée à la pâtisserie Muscade. Nous rappelle-t-elle vraiment le fruit tel que nous l’aimons ? Seule une dégustation attentive nous le révèlera. Continuer la lecture de « La Figue par l’Atelier Muscade »