Le Millefeuille par Kevin Lacote

Quand les épreuves passeront – et elles passeront – la vie aura une saveur toute nouvelle. Plus aucune poignée de main ne sera insignifiante, plus aucune étreinte ne sera indifférente, plus aucun échange ne sera discrédité. Ce sera un bouillonnement, une énergie qui jaillit comme le printemps qui se fait attendre, et qui se manifestera enfin dans toute sa force. C’est alors que les choses naguère habituelles auront un goût qui nous semblera surprenant à nouveau, et nous nous délecterons de toutes les douceurs qui nous avons trouvées anodines avant. Même parmi les pâtisseries les plus classiques nous trouverons peut-être une originalité saisissante, et c’est ce que nous rechercherons dans ce Millefeuille par Kevin Lacote.

Continuer la lecture de « Le Millefeuille par Kevin Lacote »

Tartelette à la Pistache par Tartelettes

Claquemurés dans l’espace infini de nos songes, les choses du quotidien nous paraissent maintenant subalternes, et vaines. Les combats que l’on mène jour après jour, les efforts que l’on fait pour sortir de sa condition, pour se construire parfois contre sa nature, ont-ils une valeur quelconque ? Tout perd son sens dans le chaos. On se retrouve à nu, et c’est la simplicité déconcertante de nos besoins réels qui apparaît enfin. Elle fait chanceler tout l’édifice de nos valeurs que l’on croyait solide. Elle nous ramène vers l’essentiel, comme cette tartelette à la pistache par la pâtisserie Tartelettes nous mène vers sa saveur unique, sans artifices et sans détour.

Continuer la lecture de « Tartelette à la Pistache par Tartelettes »

Tonka par Philippe Conticini

S’asseoir près de la fenêtre et regarder les nuages… les laisser flotter, solitaires dans le ciel bleu, les uns après les autres. Et pendant qu’une brise nous caresse le visage, écouter les oiseaux de la ville gazouiller, et les laisser chanter. Puis se délecter du temps qui s’écoule, dans le silence, dans cet espace sans bornes, et choir dans une indolence qui nous ramène à des jours qu’on avait oubliés. Se laisser rêver. Et enfin, suspendre le monde avec une pâtisserie, réveiller ses sens avec du chocolat, de la fève Tonka et des noisettes… Se laisser emporter. C’est ce que nous ferons avec cet entremets par Philippe Conticini.

Continuer la lecture de « Tonka par Philippe Conticini »

Chou Praliné et Noix de Pécan par Blé Sucré

Le printemps sera magnifique, nous le savons déjà. Ce soleil que nous voyons parfois poindre par la fenêtre et ce ciel bleu seront là pour tout réparer. Nous pourrons alors revenir aux choses simples qui nous font réellement plaisir, nous renaîtrons différemment, et ce sera le temps de l’amour à nouveau, celui où l’on profitera de ce qu’il y a de plus délicieux dans l’existence. Ce sera le temps des pâtisseries aussi, celles que l’on déguste attentivement à l’ombre d’un arbre au square, comme ce chou au Praliné et à la Noix de Pécan par Blé Sucré.

Continuer la lecture de « Chou Praliné et Noix de Pécan par Blé Sucré »

Forêt-Noire par La Grande Épicerie de Paris

Ses cheveux noirs nous tombent sur le visage, nous passons nos doigts dedans, nous les relevons et nous les laissons retomber. Ils s’éparpillent sur nos joues, sur nos lèvres, sur nos yeux. Nous entrevoyons son regard qui nous fixe dans le silence, et ses yeux s’illuminent dans le noir de ses cheveux comme deux lunes dans le ciel d’une forêt sombre. C’est une forêt noire où nous disparaissons, elle nous arrache à cette réalité et nous mène ailleurs. Peut-être dans ce monde de plaisirs qui nous est aussi promis par la Forêt-Noire de La Grande Épicerie de Paris.

Continuer la lecture de « Forêt-Noire par La Grande Épicerie de Paris »