Flan à la Vanille par Painn

Je veux m’oublier un moment, sortir du rôle, redevenir un enfant. Comment puis-je me perdre encore, me transformer en cynique ? Et comment rester gentil, comment trouver la bienveillance chez les autres, les plus proches, ceux que j’aime le plus et qui me blessent inexorablement ? Je voudrais tant me faire comprendre, et accéder enfin au réconfort auquel j’aspire, dans un doux flan à la vanille.

Continuer la lecture de « Flan à la Vanille par Painn »

La Truffe par Alléno & Rivoire

Tu fus une douleur que je n’avais encore jamais connue, mais tu étais aussi un passage vers la lumière. L’amour me permit de répondre à des questions qui résonnaient encore en moi, et il me délesta de ce qui me retenait dans mes frayeurs. Alors, ce mouvement de mon âme et son chagrin m’ouvrirent les yeux sur un monde que j’ignorais. Soudain ce n’était plus l’obscurité. Je compris qui j’étais, je compris ma force. C’était l’éveil. Je sortis d’une confusion aussi noire qu’une truffe, qu’elle soit réelle ou qu’elle soit une illusion, comme celle que l’on trouve pour les fêtes de fin d’année à la chocolaterie Alléno & Rivoire.

Continuer la lecture de « La Truffe par Alléno & Rivoire »

Bûche Petit Biscuit par Le Ritz

Ce petit garçon était plein de poésie. Il ne vivait pas dans son monde, mais dans un futur qu’il imaginait. Solitaire, joyeux et grave à la fois, les lois sociales n’avaient pas d’emprise sur lui. Il était libre sans le comprendre encore. Chaque Noël était l’occasion pour lui d’imaginer les choses les plus improbables. Son esprit vagabond lui jouait des tours : rien n’était jamais aussi beau que dans ses pensées. Car dans ses rêves de réveillon, ses cadeaux étaient plus grands et plus incroyables ! Le froid dehors était plus perçant, le feu dans l’âtre était plus chaud, la dinde sur la table était plus dodue et surtout, sa part de bûche dans sa petite assiette était bien plus grande, bien plus décorée ! Alors, pour lui, je voudrais traverser le temps et lui offrir une bûche de Noël qui l’aurait peut-être fait sauter de joie. Elle se nomme « Petit Biscuit » et elle est proposée au comptoir à pâtisserie du Ritz à Paris.

Continuer la lecture de « Bûche Petit Biscuit par Le Ritz »

Intense Vanille Chocolat par Les Belles Envies

Soudain, alors que je n’y pensais plus, la chose m’apparut comme une évidence. Tous ces remous intérieurs, toute cette incompréhension face à notre sensibilité l’un à l’autre, tout cela s’éclaircissait d’un coup. Il avait fallu sortir du feu pour comprendre : toi et moi, nous étions traversés par la même blessure. C’est ce qui nous rapprochait et nous éloignait en même temps. Ce mouvement de balancier était nourri par ce que nous n’avions pas encore apprivoisé en nous, l’ayant tour à tour accepté puis rejeté, et qui n’était pas encore adouci, comme par une vanille qui viendrait arrondir de puissantes notes de chocolat dans un entremets par Les Belles Envies.

Continuer la lecture de « Intense Vanille Chocolat par Les Belles Envies »

Paris-Brest par Le Burgundy

Qu’est-ce qu’un vrai voyage? Ce n’est pas le déplacement qui compte, ni la distance. Le voyage est la liberté ultime. C’est celle d’être qui l’on veut, soi-même ou un autre, sans contraintes. C’est donc la liberté de créer sa destinée. Il y a une pâtisserie dont le seul nom évoque le voyage, c’est le Paris-Brest. Je m’intéresse à la version proposée par Pierre-Jean Quinonero à l’hôtel Burgundy.

Continuer la lecture de « Paris-Brest par Le Burgundy »