Brioche au Cardamome et à la Cannelle par O/HP/E

C’est un La Majeur qui résonna dans la salle silencieuse de la philharmonie quand le premier violon débuta le prélude de Lohengrin. L’instrument, frotté d’abord doucement par l’archet, émettait un son qui nous sembla comme une main qui s’était posée sur une corde sensible de notre âme. Mais petit à petit, la musique qui s’étoffait avec les bois et qui descendait dans les graves faisait vibrer cette corde, commençait par nous intriguer pour ensuite réveiller en nous des émotions insoupçonnées. Elle si frêle au début se révélait grandiloquente à présent, nous forçait à la suivre, s’immisçait dans notre cœur et devenait menaçante. À son paroxysme, les cuivres se joignirent à l’ensemble et cognèrent sur les portes de notre mémoire, tout l’orchestre exulta d’une musique qui nous traversa comme un spasme et le cymbalier se leva, fit tinter d’un air impérieux ses deux disques de cuivre éclatants sous la lumière, arrosa la salle d’un retentissement fatal qui fit sauter tous les verrous que l’on peut garder en soi. Malgré nous les larmes nous vinrent aux yeux, nous étions exténués, vaincus. Enfin les violons nous bercèrent une dernière fois, revinrent progressivement au calme et bouclèrent avec le début de leur partition. C’est alors que nous nous dîmes que Wagner avait décidément compris quelque chose sur les émotions humaines, sur leur construction, que peu de gens avaient réussi à comprendre. Ce mélange de douceur et de fermeté, cette exigence, pourrons-nous les retrouver dans une friandise telle que la Brioche au Cardamome et à la Cannelle proposée chez O/HP/E ? Réussira-t-elle à accorder le moelleux de sa pâte à la force de ses épices ? Nous chercherons à le savoir. Continuer la lecture de « Brioche au Cardamome et à la Cannelle par O/HP/E »

La Rosace par Farine & O

Que seraient les cathédrales sans les rosaces, sans ces vitraux qui filtrent la lumière et qui la projettent en mille couleurs et nuances sur les pierres centenaires ? Elles colorent et illuminent un univers minéral, mais sans elles les sols et les murs restent gris, mornes et monotones. La Rosace de la boulangerie Farine & O agit de la sorte sur le monde de la viennoiserie parisienne, elle dénote dans une uniformité générale, elle est une originalité qui nous change des habituelles douceurs feuilletées. Mais au-delà de son aspect, vérifions sa saveur et voyons si elle est tout aussi bonne que belle. Continuer la lecture de « La Rosace par Farine & O »

Galette Années 30 par Jean-Paul Hévin

Y a-t-il meilleure façon de commencer une année qu’en mangeant une galette ? Nous y avons bien réfléchi, mais nous n’en avons trouvé aucune. Néanmoins rien n’empêche l’originalité, alors cette année nous rompons la tradition en nous en offrant une qui n’est pas uniquement à l’amande : nous optons pour une galette de chocolatier ! Même s’il propose des pâtisseries aussi, Jean-Paul Hévin est surtout connu pour son chocolat, alors qu’en est-il de sa galette ? Baptisée « Années 30 » pour fêter les trente ans d’activité du chocolatier, elle s’inspire vaguement de motifs art déco en adoptant un aspect bicolore. Voyons si elle nous fera débuter cette année de bon pied. Continuer la lecture de « Galette Années 30 par Jean-Paul Hévin »

[San Francisco] Cruffin à la Cascara par Mr. Holmes Bakehouse

Il est une viennoiserie hybride lancée à San Francisco et faisant fureur sur les réseaux sociaux, si bien que l’enseigne la commercialisant est devenue un passage obligé pour tous les visiteurs de la ville. Nous parlons évidemment du Cruffin, ce mélange entre un croissant et un muffin que nous sommes allés quérir de bonne heure, car toute la production est écoulée en milieu de matinée ! Mais nous sommes des lève-tôt, et nous voulons en avoir le cœur net : quel goût a le cruffin de Mr. Holmes Bakehouse, celui que l’on voit partout avec la fameuse mention « I got baked in San Francisco » ? Nous nous sommes procuré la saveur mise à l’honneur lors de notre passage, la cascara ! Continuer la lecture de « [San Francisco] Cruffin à la Cascara par Mr. Holmes Bakehouse »

Bun Framboise, Sésame et Dulce de Leche par Ten Belles Bread

Comme par pudeur il s’enroule langoureusement sur lui-même, et nous suivons d’un regard gourmand sa révolution qui enveloppe dans son sillage de multiples saveurs. Le bun Framboises, Sésame et Dulce de Leche par Ten Belles Bread exhale son parfum brioché, nos doigts glissent sur sa peau lisse puis rencontrent quelques graines de sésame par ci ou une blanche coulée de sucre par là… Nous le prenons et nous le pinçons un peu pour juger de sa texture. Mais rien ne remplacera l’effet qu’il nous fera dans la bouche, nous nous en emparons enfin pour le goûter. Continuer la lecture de « Bun Framboise, Sésame et Dulce de Leche par Ten Belles Bread »