Bun Framboise, Sésame et Dulce de Leche par Ten Belles Bread

Comme par pudeur il s’enroule langoureusement sur lui-même, et nous suivons d’un regard gourmand sa révolution qui enveloppe dans son sillage de multiples saveurs. Le bun Framboises, Sésame et Dulce de Leche par Ten Belles Bread exhale son parfum brioché, nos doigts glissent sur sa peau lisse puis rencontrent quelques graines de sésame par ci ou une blanche coulée de sucre par là… Nous le prenons et nous le pinçons un peu pour juger de sa texture. Mais rien ne remplacera l’effet qu’il nous fera dans la bouche, nous nous emparons enfin pour le goûter. Continuer la lecture de « Bun Framboise, Sésame et Dulce de Leche par Ten Belles Bread »

Les Bouns par Papa Boun

N’est-il pas remarquable comme parfois la prononciation d’un mot nous donne déjà une idée de sa signification? Tenez, si l’on vous annonce que vous allez manger un Boun, n’imaginez-vous pas une chose ronde et dodue? Un Boun, cela ne peut raisonnablement pas être une friandise qui craque, qui est sèche et fine! C’est inconcevable! C’est plutôt une chose tendre et douce, où le bruit d’une bouchée est doucement étouffé par le moelleux de sa nature… Vous n’auriez pas tort de penser ainsi car dans la nouvelle enseigne Papa Boun c’est bien ce qui est proposé aux chalands, et nous comptons bien y goûter! Continuer la lecture de « Les Bouns par Papa Boun »

Cramique au Chocolat par Les Merveilleux de Fred

En passant dans sa rue nous ressentons son parfum, il nous guide vers lui en vainquant nos résistances, il nous mène par le bout du nez ! Matin, midi ou soir, son odeur nous enveloppe et nous caresse sur le trottoir, comme une main tendue vers nous, aguichante et tentatrice. Grâce aux effluves de sa cuisson, le cramique est un redoutable piège pour tous les petits gourmands en balade. Ses saveurs sont-elles à la hauteur des attentes ? Pour le savoir, nous n’avons pas le choix : nous sommes obligés de le goûter. Chez Les Merveilleux de Fred, nous choisissons le Cramique au Chocolat pour un contrôle sans concessions ! Continuer la lecture de « Cramique au Chocolat par Les Merveilleux de Fred »

[Hong Kong] Chapire 5 : Sur le trottoir – Brioche Ananas par Kam Wah

Nous l’avons fait partout, nous connaissons par cœur la table de cuisine, nous nous ennuyons du canapé, nous ne supportons plus le lit! C’est décidé, à Hong Kong nous le ferons dehors. Car on peut y faire bombance dans chaque rue, nul besoin de s’attabler cérémonieusement dans un restaurant! Si l’offre salée abonde dans les petites gargotes de rue, l’offre sucrée n’est pas en reste et l’on peut, en se baladant, se régaler avec quelques spécialités locales.  C’est d’ailleurs toujours un plaisir d’être sur le trottoir quand on attrape au passage une egg waffle, des perles au sésame noir ou à la mangue, ou encore des brioches ananas. Ces dernières sont répandues partout dans la ville et les spécialistes disent que les meilleures sont vendues chez Kam Wah à Prince Edward. Fidèles à notre rigoureuse méthode, nous sommes allés vérifier ces dires.  Continuer la lecture de « [Hong Kong] Chapire 5 : Sur le trottoir – Brioche Ananas par Kam Wah »

[New York] Chapitre 2: La Ville-Monde – Brioche Doughnut par Mah-Ze-Dahr

Ce qui nous enchante dans une ville comme New York c’est la diversité des gens que nous rencontrons ! Le monde entier est confiné dans cet espace, les rues sont bondées à toute heure de la journée et on entend parler en même temps des langues parfaitement familières et d’autres complètement étrangères partout où l’on passe. Chaque promenade se transforme en un voyage mêlant des choses connues à d’autres plus exotiques, et nous avons ainsi découvert une pâtisserie dont le seul nom pique vivement notre curiosité : Mah-Ze-Dahr ! Il s’agit d’un terme Ourdou qui se traduirait par « l’essence », choisi par la chef pâtissière Umber Ahmad. Nous nous arrêtons avec nos yeux écarquillés dans cette délicieuse enseigne où nous ne tarderons pas à découvrir l’un des doughnuts les plus appréciés de New York. Continuer la lecture de « [New York] Chapitre 2: La Ville-Monde – Brioche Doughnut par Mah-Ze-Dahr »