[Los Angeles] Chapitre 5 : Hallucinations / Religieuses par The Sweet Nuns

the-sweet-nuns-1-tdg

Read this article in english on CakeJustice.com

Ce n’est pas grand-chose, à peine une petite caresse sur la langue. Légère comme une plume, cette petite dragée est pourtant un monde parallèle qu’on ingère en fermant les paupières. Elle monte au cerveau, nous donne le vertige. Ici à L.A., faut-il accepter l’exode, se débarrasser des contraintes du monde réel ? Nous nous accrochons à nos songes et nous perdons pied, nous partons parmi des rires qui nous parviennent comme des réminiscences du passé. Des mirages, des hallucinations heurtent la tête comme des projectiles. Nous nous dématérialisons et soudain nous vient une sensation d’ivresse, une mystérieuse impression d’avoir communié, une émotion religieuse d’où naît un insatiable appétit que seules combleront les douceurs les plus spirituelles. Il n’y a qu’une seule chose à faire, se diriger vers Faircrest Heights chez The Sweet Nuns. Nous leur kidnapperons quatre religieuses.

the-sweet-nuns-12-tdg

the-sweet-nuns-11-tdg

the-sweet-nuns-10-tdg

Ces religieuses se composent de deux choux classiques recouverts d’un craquelin. Nous en avons choisi quatre saveurs: Vanille, Rose, Chocolat et Cassis, Café. Toutes les religieuses sont recouvertes d’un glaçage souple sauf celle au café, décorée de plaques de chocolat noir avec motifs imprimés.

Les religieuses par The Sweet Nuns possèdent un grand diamètre moyen de 68 mm et une hauteur moyenne de 58 mm. Les spécimens achetés pèsent en moyenne 87 grammes et coûtent chacun $6,00.

Commençons par nous intéresser à la pâte à choux commune à toutes nos religieuses avant de rentrer dans les détails de leur garniture. Cette pâte cuite sur place tout au long de la journée est agréablement fraîche au moment de l’achat. Son craquelin est élégant, assez fin et proprement disposé sur le chou. Il crée un contraste de texture que l’on ressent facilement avec le moelleux de la pâte à choux dans l’épaisseur de sa paroi. De manière générale, les petits choux sont un peu plus secs que les grands. Ces derniers nous semblent exagérément brunis à leur base même si dans ce cas cela ne semble pas influencer la saveur générale. Une meilleure maîtrise de la coloration de la pâte leur donnerait un avantage certain à nos yeux.

Quant au glaçage des religieuses à la vanille, à la rose et au chocolat-cassis, il semble être fait en deux couches. La plus superficielle est une gelée qui lui donne toute sa brillance et qui le fait coller aux doigts lorsqu’on le touche. La couche qui est en dessous semble être faite à base d’une pâte d’amande colorée.

the-sweet-nuns-2-tdg

the-sweet-nuns-5-tdg

La Religieuse à la Vanille est faite avec des gousses de deux provenances différentes : Madagascar et Tahiti. Ces deux origines assemblées résultent ici en une vanille très développée, sans être entêtante. La crème est abondante en grains de vanille, de texture lisse et onctueuse.

the-sweet-nuns-3-tdg

the-sweet-nuns-6-tdg

Le Religieuse à la Rose est en réalité une variation de celle qui est à la vanille, enrichie d’une quantité d’eau de rose. La rose est bien dosée, évitant le redoutable effet « produit cosmétique » qui menace chaque pâtisserie ayant cet arôme. La couleur de la crème est gardée blanche, et le résultat final est élégant même si nous lui trouvons trop de similarités avec la Religieuse à la Vanille.

the-sweet-nuns-4-tdg

the-sweet-nuns-7-tdg

Intrigante avec sa cape bleu électrique, la Religieuse au Chocolat et au Cassis bénéficie d’une intéressante association de saveurs. La crème au chocolat incorpore quelques baies de cassis dont nous ressentons la saveur dans un bon équilibre avec le chocolat. Les fruits forcent des notes fruitées dans le chocolat et les deux saveurs nous semblent bien s’accorder sans que l’une ne prenne le dessus sur l’autre.

the-sweet-nuns-8-tdg

the-sweet-nuns-9-tdg

La plus originale est sans doute la Religieuse au Café, qui manifestement s’est réveillée la tête dans le séant, avec son chou à l’envers. À la découpe, nous remarquons que c’est la seule à contenir deux crèmes différentes dans sa garniture. Les deux sont au café, mais il nous semble que la crème blanche possède un goût plus fort que l’autre crème qui l’entoure et qui fait ressortir le café tout en douceur. Le choix du chocolat noir en surface est particulièrement judicieux car il développe une certaine amertume et des notes empyreumatiques qui vont bien avec le café.

VERDICT

Hormis une cuisson non homogène des Choux, ces religieuses américaines demeurent une très bonne surprise pour nos palais aguerris. La pâte est bien gonflée, le craquelin très propre et croustillant, le montage est précautionneux. Les garnitures développent les saveurs annoncées et sont onctueuses sans faille. L’offre de religieuses va des modèles les plus classiques, comme la vanille, à des modèles plus recherchés comme cette religieuse au café, montrant la capacité de l’enseigne à proposer à la fois des produits habituels et d’autres plus innovants. Lorsque deux saveurs sont présentes comme dans la religieuse au chocolat et au cassis, l’équilibre des deux est perceptible, une synergie se créant même entre les deux parfums. Une impression de qualité nous reste de cette dégustation chez The Sweet Nuns, une adresse encore peu connue pour le moment mais qui fera certainement parler d’elle à Los Angeles.

Note : 3,9/5

TDG_39_5

Adresse :

5450 W Pico Boulevard, Los Angeles, CA 90019, USA (magasin N°204 au 2ème étage)
Ouvert du Mardi au Vendredi de 14:00 à 18:00, le Samedi et le Dimanche de 10:00 à 16:30
Tél : +1 323 447 2200
www.thesweetnuns.com

Suivez les auditions du Tribunal des Gâteaux en vous inscrivant à la Newsletter hebdomadaire et en suivant Robescake sur Facebook, Instagram ou Twitter.

Laisser un commentaire