[Noël] Bûche de Noël par Le Mandarin Oriental

bûche de Noël Mandarin Oriental

Les souvenirs de Noël les plus marquants sont souvent inscrits dans l’attente des cadeaux que nous avons pu recevoir. La boîte emballée, opaque et mystérieuse est l’objet de toutes les curiosités pour un enfant qui attend de découvrir ce qu’elle renferme. C’est le même effet que produit sur nous la Bûche de Noël du Mandarin Oriental. Elle laisse entrevoir ses saveurs, mais elle reste secrète et fermée comme une sphère que l’on a hâte de briser pour découvrir enfin son contenu. Elle est en quelque sorte un cadeau en elle-même, et c’est en la dégustant que nous vous souhaitons à tous un joyeux Noël, et bien sûr un délicieux réveillon, avec ceux que vous aimez.

emballage mandarin oriental

emballage mandarin oriental

Ce dessert se compose d’une coque en chocolat noir garnié d’une mousse à la noix de coco, d’une mousse au chocolat, d’une gélée de citron vert, d’un cake à la banane et de fruits exotiques découpés en petis morceaux.

bûche de Noël Mandarin Oriental

Dans sa taille individuelle, la Bûche de Noël par Le Mandarin Oriental mesure 63 mm de diamètre et 52 mm de hauteur, elle n’est donc pas parfaitement sphérique. Le spécimen acheté pèse 108 grammes et coûte 8,00€.

bûche de Noël Mandarin Oriental

Le gâteau ne dégage pas de parfum particulier, si ce n’est celui du citron vert très discrètement. La mousse à la noix de coco visible dans la partie supérieure de la bûche est recouverte d’un fin flocage blanc. Agréablement peu sucrée et très légère, elle développe une saveur douce de noix de coco avec des notes lactées en fin de bouche.

bûche de Noël Mandarin Oriental

Au cœur de la mousse à la noix de coco loge la mousse au chocolat. Cette dernière est significativement plus dense, presque proche d’une ganache. Plus grasse, la saveur du chocolat y est intense et longue en bouche. Elle contraste fortement avec la mousse à la noix de coco toute en douceur, et elle également peu sucrée.

La gelée de citron vert dont on aperçoit les rebords sur la bûche est découpée sous la forme d’un cercle épais puis décorée de feuille d’or. Bien gélifiée, elle se découpe sans fondre. La saveur du citron y est étonnamment discrète et l’on aurait aimé qu’elle soit plus fortement acidulée.

Le cake à la banane est une originalité de cette bûche, tant cette saveur est peu utilisée dans les pâtisseries parisiennes. Le cake est mis sous la forme d’un petit disque au cœur de la bûche, moelleux et gardé légèrement humide, développant une saveur facilement reconnaissable de banane. Le cake est assez épais pour donner suffisamment de mâche à cette bûche face à ses composants mousseux.

Bûche de Noël Mandarin Oriental

Enfin nous tombons sur les fruits exotiques découpés en petits morceaux. Il s’agit surtout de morceaux de mangue pris dans une sorte de gelée, encore souple et peu compacte, incrustée de nombreux zestes de citron vert. Les saveur des fruits est relevée avec du jus de citron vert ce qui donne un agréable côté acidulé à l’ensemble. Nous apprécions la saveur et la texture des fruits, un élément très souvent oublié dans les bûches pour en faciliter la gestion des stocks à l’approche des fêtes.

VERDICT

La Bûche de Noël du Mandarin Oriental a ce qu’il faut pour nous émerveiller le temps des fêtes. Sans être trop lourde pour la fin du repas, elle est tout de même sophistiquée et bien conçue. Nous y retrouvons différentes textures de mousses, un cake bien moelleux, du chocolat noir et surtout des fruits, ce qui est en réalité plutôt rare au cœur d’une bûche de Noël quand ce ne sont pas quelques malheureux fruits déposés en surface pour faire joli. Toutes ces textures sont aussi le support de saveurs différentes qui s’accordent d’une façon cohérente. Qu’il s’agisse de mangue, de banane ou de noix de coco, ce ne sont que de plantes tropicales qui s’inscrivent bien dans la saison. La touche de citron vert est très judicieuse pour relever ces saveurs, et elle se marie bien avec le chocolat noir choisi qui développe une légère acidité en bouche. Nous regrettons seulement le fait que la mousse au chocolat soit un peu trop dense. Enfin, quand on pense à l’aspect du gâteau, on ne peut que se réjouir de la finition soignée de cette bûche de Noël, ne se restreignant pas à une imitation en trompe-l’œil d’une noix de coco mais lui ajoutant un esthétisme raffiné qui laisse transparaître les saveurs contenues.

Note : 4,2/5

Adresse :

251 rue Saint-Honoré, 75001 Paris
Ouvert tous les jours de 11:00 à 20:00
Tél : 01 70 98 74 00
www.mandarinoriental.fr

2 réflexions sur « [Noël] Bûche de Noël par Le Mandarin Oriental »

  1. J’ai opté également pour cette bûche cette année. L’article suivra bientôt… Néanmoins, je peux d’ores et déjà affirmer que nos avis se rejoignent. Quelle belle conclusion pour cette semaine féerique. À très vite pour de nouveaux échanges sucrés et très bonnes fêtes !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.